TEST DVD: LES NUITS ROUGES DU BOURREAU DE JADE

Le 13 octobre, SevenSept sort deux nouveaux titres dans sa collection HK en DVD et en BLU-RAY, « protégé » et « les nuits rouges du bourreau de jade ». C’est du second dont je vais vous dire quelques mots.

LE FILM:

Hong Kong, de nos jours. Carrie est obsédée par les châtiments du Bourreau de Jade. Exécuteur du premier Empereur de Chine, il torturait ses victimes à l’aide de redoutables griffes et d’un poison provoquant un plaisir extatique mortel.
Avec la complicité de son amant, elle explore des perversions sadiques inouïes et rêve de redonner vie à la légende en mettant la main sur la potion maudite.
Surgit alors Catherine, une Française recherchée par Interpol et détentrice à son insu du précieux élixir, caché dans une antiquité qu’elle entend bien écouler.
Le destin les réunit par l’entremise de Sandrine, trafiquante d’art, tandis que l’objet brûlant suscite aussi la convoitise d’un mafieux taïwanais, Monsieur Ko…

Premier long métrage de deux anciens du magazine HK Orient Extrême, ce film est un film de passionnés. Truffé d’hommages au giallo comme au cinéma de genre asiatique, il est en tout cas un hymne à son actrice principale, Carrie Ng, fabuleuse dans son rôle de maîtresse SM à la perversité sans nom. Dès les premières images, le duo de réalisateur français nous prend aux tripes avec une scène de torture SM où plaisir rime avec mort mais aux qualités visuelles indéniables. On se dit qu’on va assister à quelque chose de grand! Et c’est presque le cas! Pourquoi presque? La faute à un scénario pas toujours à la hauteur, encombré de quelques longueurs et ellipses inutiles, et surtout à un duo d’actrices françaises dont on se serait volontiers passé (Frédérique Bel et Carole Brana qui ne collent pas du tout à l’univers voulu par les réalisateurs).  Mais l’amour du cinéma qui se dégage de chaque plan et l’exigence que les deux Français y ont mis forcent l’admiration et permettent au film de mériter l’attention du public lors de sa sortie. D’autant que la qualité du DVD aussi bien au niveau de l’image que du son est à souligner. Et le blu-ray que je n’ai pas visionné doit augmenter encore le plaisir de visionnage.

LES BONUS:

-« Betrayal », un court-métrage assez réussi d’une quinzaine de minutes avec Carrie Ng dans le même rôle que dans « les nuits rouges… »

– le générique alternatif qui n’apporte pas grand chose.

– un making of très intéressant d’une quarantaine de minutes,

– des bandes annonces

– et un livret de 24 pages que je n’ai pas eu en main donc je ne peux vous en dire plus.

CONCLUSION:

Un dvd techniquement à la hauteur pour un film à découvrir, agrémenté de bonus qualitatifs, tout ça dans la collection HK le 13 octobre au prix de19,99 euros le DVD et 24,99 euros le Blu-ray.

http://rcm-fr.amazon.fr/e/cm?lt1=_top&bc1=000000&IS2=1&bg1=FFFFFF&fc1=000000&lc1=0000FF&t=c0cf-21&o=8&p=8&l=as1&m=amazon&f=ifr&ref=tf_til&asins=B005A8E7GK

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s