CRITIQUE: LE PERE DE MES ENFANTS (2009)

Pyramide Distribution

Grégoire Canvel  a tout pour lui: une femme qui l’aime, trois filles adorables et un métier formidable. Il est producteur de cinéma et travaille pour un certain cinéma indépendant, d’auteurs loin du cinéma commercial. Il y consacre toute son énergie avec sa maison de production Moon Films, ce qui l’oblige parfois à délaisser sa famille. Même lorsqu’il est en week-end, il est fréquemment suspendu à son téléphone. Mais les films qu’il produit ne rapportent souvent que peu d’argent et les difficultés vont surgir. Pris dans une spirale négative, Grégoire est en train de tout perdre et les huissiers menacent. Le désespoir se fait de plus en plus présent…

Mia Hansen-Love, jeune réalisatrice de 28 ans, s’inspire ici des derniers jours du producteur Humbert Balsan, qui avait d’ailleurs envisagé de produire son premier film. Elle dépeint tout d’abord le monde du cinéma loin des paillettes et des stars mais tout un côté qu’on ne voit pas souvent à l’écran: ceux qui financent et qui misent tout sur des projets artistiques qui ne sont pas toujours rentables. Mais la grande réussite réside dans le portrait de cette famille très unie frappée tout à coup par le suicide du père. Jamais Hansen-Love ne tombe dans le pathos: elle nous montre comment la famille encaisse ce choc, comment elle va survivre à celui-ci et se donner les moyens de continuer à vivre coûte que coûte. Les acteurs sont tous parfaits, y compris les enfants criants de vérité. Le scénario évite quant à lui tous les clichés, toutes les facilités et Mia Hansen-Love parvient à nous toucher en plein coeur grâce à sa mise en scène toujours très juste. Malgré son très jeune âge, elle fait preuve d’une maturité hors du commun.

Un vrai coup de coeur, bravo!!!

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s