Critique: Halloween

4251359.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Titre original Halloween
Réalisation David Gordon Green
Scénario David Gordon Green
Danny McBride
Jeff Fradley
Acteurs principaux
Sociétés de production Blumhouse Productions
Miramax
Rough House Pictures
Trancas International Films
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Horreur
Slasher
Durée 109 minutes
Sortie 24 Octobre 2018

Laurie Strode est de retour pour un affrontement final avec Michael Myers, le personnage masqué qui la hante depuis qu’elle a échappé de justesse à sa folie meurtrière le soir d’Halloween 40 ans plus tôt.

Mythe du Cinéma de genre, « Halloween, la nuit des masques » de John Carpenter fut suivi de plusieurs séquelles oubliables puis d’une nouvelle version honorable par Rob Zombie dans les années 2000. 40 ans après le chef d’oeuvre originel, David Gordon Green nous présente une sorte d’Halloween 2 bis, suivant directement celui-ci mais 40 ans après.

Michael Myers est enfermé dans asile et Laurie Strode vit, elle, recluse, obsédée par un désir de vengeance intarissable. Elle avoue d’ailleurs « rêver qu’il s’échappe, pour pouvoir le tuer ». Son rêve va bien sûr devenir réalité, pile 40 ans après, le jour d’Halloween, alors que Myers va reprendre du service suite à un accident pendant son transfert.

Green rend hommage à la légende, Myers retrouvant son masque, son couteau et les lieux de ses exploits passés.La mythique musique est là, Myers n’a toujours pas de visage et l’on n’entend toujours pas le son de sa voix. Sur la forme, Green respecte les canons du genre et soigne sa mise en scène sans abuser des facilités. Les fans de l’original seront comblés tant les clins d’oeil sont présents et les novices apprécieront un slasher moderne et efficace avec ce qu’il faut de gore et de suspense, un tueur charismatique qui n’épargne personne et une mamie flingueuse terriblement badass! Un plaisir!

4.5

CRITIQUE: YOU’RE NEXT

21032273_20130827110117695_jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

La famille Davison est réunie dans sa maison de campagne pour célébrer l’anniversaire de mariage des parents. Alors que chacun commence à laisser éclater ses frustrations et rancoeurs, la maison est prise d’assaut par un groupe de tueurs masqués. La réunion de famille tourne au jeu de massacre, les assaillants tentent de les supprimer un à un. Mais sous ses airs d’innocente petite amie, Erin va s’avérer pleine de ressources…

Précédé d’une rumeur flatteuse après sa présentation dans plusieurs festivals, You’re Next n’est pourtant pas la réussite espérée malgré un début assez prometteur. Alors qu’on croyait à un jeu de massacre impertinent que la présence de personnages pas des plus sympathiques pouvait laisser augurer, le film n’exploite malheureusement pas suffisamment ce qui aurait pu apporter un aspect jubilatoire. Le film tombe très (trop) vite dans la tuerie totale vu et revue. L’autre problème vient d’un recours systématique à un second degré qui dynamite toute tentative de faire peur au spectateur. Il aurait fallu soit rester dans le satyrique avec un sous-texte social, soit se cantonner au pur slasher movie bête et méchant en oubliant la gaudriole. C’est un choix que le réalisateur ne semble pas parvenir à faire et qui précipite son film au bout de quinze minutes dans le plus commun des films de ce genre avec un twist de surcroît dévoilé trop tôt.

Bof…

NOTE: 5/10