Critique bluray: the Voices

71xQUTlG8IL._SL1474_

  • Date de sortie salles:
    11 mars 2015
  • Réalisé par :
    Marjane Satrapi
  • Avec :
    Ryan Reynolds, Anna Kendrick, Gemma Arterton…
  • Durée :
    1h47min
  • Pays de production :
    américano-allemand
  • Année de production :  2014
  • Titre original : The Voices
  • Distributeur :
    Le Pacte

LE FILM:

3

 

Jerry est amoureux de la comptable de son travail. Il va se confier à ses animaux de compagnie qui ont la faculté de parler : un chat qui le pousse à commettre des meurtres en série et un chien affable.

téléchargement

On pouvait se demander ce qui avait bien pu attirer Marjane Satrapi dans la réalisation d’un thriller américain sur un schisophrène psychopathe. On comprend très vite! Jerry, sous ses allures d’idiot du village, ne prend plus son traitement contre ses troubles mentaux au grand dam de sa psy. Résultat: il entend ses animaux lui parler et des visions récurrentes lui font voir sa collègue dotée d’ailes ou entourée de jolis papillons roses. Cela donne lieu à beaucoup de scènes vraiment très drôles et décalées et cela fonctionne vraiment très bien mais malheureusement pas sur toute la durée du film. Au bout d’une heure de film, le procédé s’évente et le soufflé retombe complètement pour laisser place à l’ennui alors que les cadavres s’empilent jusqu’à un final assez réjouissant!

Si le film de Marjane Satrapi évoque l’esprit de Serial Mother de John Waters, celle-ci semble un peu perdre le contrôle mais le casting sauve l’entreprise avec notamment un  Ryan Reynolds surprenant , à la fois grotesque et effrayant! Une semi-réussite!

TECHNIQUE:

5

 

Un écrin pour la photo très colorée du film!

BONUS:

3

 

Quelques featurettes promo sans grand intérêt exceptée une version karaoké de la chanson finale du film!

VERDICT:

3

 

Une comédie horrifique originale sans être complètement réussie.

Disponible en DVD (14.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez FranceTV Distribution dès le 22 juillet

Jeu Concours: 5×2 places à gagner pour « The Voices » (jeu terminé)

02450206.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

A l’occasion de la sortie en salles de « The Voices » le 11 mars, CINEDINGUE et LE PACTE sont heureux de vous offrir 5×2 places pour le découvrir. Pour gagner, il vous suffit de répondre correctement aux questions avant le 10 mars. Un tirage au sort désignera les gagnants parmi les bonnes réponses.

Critique: The Voices

037976.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

  • Date de sortie :
    11 mars 2015
  • Réalisé par :
    Marjane Satrapi
  • Avec :
    Ryan ReynoldsAnna KendrickGemma Arterton
  • Durée :
    1h47min
  • Pays de production :
    américano-allemand
  • Année de production :  2014
  • Titre original : The Voices
  • Distributeur :
    Le Pacte

Jerry est amoureux de la comptable de son travail. Il va se confier à ses animaux de compagnie qui ont la faculté de parler : un chat qui le pousse à commettre des meurtres en série et un chien affable.

téléchargement

On pouvait se demander ce qui avait bien pu attirer Marjane Satrapi dans la réalisation d’un thriller américain sur un schisophrène psychopathe. On comprend très vite! Jerry, sous ses allures d’idiot du village, ne prend plus son traitement contre ses troubles mentaux au grand dam de sa psy. Résultat: il entend ses animaux lui parler et des visions récurrentes lui font voir sa collègue dotée d’ailes ou entourée de jolis papillons roses. Cela donne lieu à beaucoup de scènes vraiment très drôles et décalées et cela fonctionne vraiment très bien mais malheureusement pas sur toute la durée du film. Au bout d’une heure de film, le procédé s’évente et le soufflé retombe complètement pour laisser place à l’ennui alors que les cadavres s’empilent jusqu’à un final assez réjouissant!

Si le film de Marjane Satrapi évoque l’esprit de Serial Mother de John Waters, celle-ci semble un peu perdre le contrôle mais le casting sauve l’entreprise avec notamment un  Ryan Reynolds surprenant , à la fois grotesque et effrayant! Une semi-réussite!

SORTIE LE 11 MARS 2015

2.5

 

 

CRITIQUE DVD: POULET AUX PRUNES

LE FILM:

 

Téhéran, 1958. Depuis que son violon tant aimé a été brisé, Nasser Ali Khan, un des plus célèbres musiciens de son époque, a perdu le goût de vivre. Ne trouvant aucun instrument digne de le remplacer, il décide de se mettre au lit et d’attendre la mort.

En espérant qu’elle vienne, il s’enfonce dans de profondes rêveries aussi mélancoliques que joyeuses, qui, tout à la fois, le ramènent à sa jeunesse, le conduisent à parler à Azraël, l’ange de la mort, et nous révèlent l’avenir de ses enfants…

Au fur et à mesure que s’assemblent les pièces de ce puzzle, apparaît le secret bouleversant de sa vie : une magnifique histoire d’amour qui a nourri son génie et sa musique…

Quatre ans après avoir adapté sa BD Persépolis sur grand écran, Marjane Satrapi fait à nouveau équipe avec Vincent Paronnaud pour adapter une fois de plus l’une de ses bandes dessinées, Poulet aux Prunes. Mais cette fois, c’est pour réaliser un film Live avec de vrais acteurs. Sur une histoire tragique, Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud réussissent à nous proposer un film léger sous la forme d’un patchwork cinématographique. On y trouve pêle-mêle des paysages dessinés, des rêveries toutes felliniennes ou encore une scène tout droit sortie d’un sitcom. Mathieu Amalric est parfait comme toujours, épaulé par une ribambelles de seconds rôles talentueux (Edouard Baer, Maria de Medeiros, Isabella Rossellini, Jamel Debbouze et bien d’autres. Beaucoup plus mélancolique, tant au niveau de l’histoire que du rythme, que Persépolis, le seul reproche que l’on puisse faire au fim est son scénario à tiroir qui nous perd un peu en route.

Mais ce “Poulet aux Prunes” reste toutefois un plat savoureux et dépaysant! Et le DVD est à la hauteur de la beauté visuelle du film!

LES BONUS:

Une édition riche en bonus! Outre les bandes annonces et galerie photos, on trouve un making-of passionnant (31 minutes) et très complet, 3 scènes coupées, une section « animatics » sur le story-board (6 mins mais plus d’une heure sur le Blu-ray!) et surtout un bonus formidable: Marjane Satrapi racontant avec grand talent des contes persans à Mathieu Amalric (20 mins)!

VERDICT:

Une très belle édition Dvd pour un film charmant!

Disponible en DVD (19,99 euros) et Blu-ray (24,99 euros) chez Wild Side Video



JEU CONCOURS: 5 DVD DE « POULET AUX PRUNES » A GAGNER (jeu terminé)

A l’occasion de la sortie en DVD de « Poulet Aux Prunes » le 7 mars, CINEDINGUE et WILD SIDE VIDEO sont heureux de vous offrir 5 DVD du film. CA Y EST! LES 5 GAGNANTS ONT RECU UN MAISL ET AURONT LEUR DVD DANS LES PROCHAINS JOURS!

googleapps domain= »docs » dir= »spreadsheet/embeddedform » query= »formkey=dENoV21DcTZUYVdDNHI1NGdkLTJxVGc6MQ » width= »760″ height= »780″ /]

CRITIQUE: POULET AUX PRUNES

Téhéran, 1958. Depuis que son violon tant aimé a été brisé, Nasser Ali Khan, un des plus célèbres musiciens de son époque, a perdu le goût de vivre. Ne trouvant aucun instrument digne de le remplacer, il décide de se mettre au lit et d’attendre la mort.

En espérant qu’elle vienne, il s’enfonce dans de profondes rêveries aussi mélancoliques que joyeuses, qui, tout à la fois, le ramènent à sa jeunesse, le conduisent à parler à Azraël, l’ange de la mort, et nous révèlent l’avenir de ses enfants…

Au fur et à mesure que s’assemblent les pièces de ce puzzle, apparaît le secret bouleversant de sa vie : une magnifique histoire d’amour qui a nourri son génie et sa musique…

Quatre ans après avoir adapté sa BD Persépolis sur grand écran, Marjane Satrapi fait à nouveau équipe avec Vincent Paronnaud pour adapter une fois de plus l’une de ses bandes dessinées, Poulet aux Prunes. Mais cette fois, c’est pour réaliser un film Live avec de vrais acteurs. Sur une histoire tragique, Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud réussissent à nous proposer un film léger sous la forme d’un patchwork cinématographique. On y trouve pêle-mêle des paysages dessinés, des rêveries toutes felliniennes ou encore une scène tout droit sortie d’un sitcom. Mathieu Amalric est parfait comme toujours, épaulé par une ribambelles de seconds rôles talentueux (Edouard Baer, Maria de Medeiros, Isabella Rossellini, Jamel Debbouze et bien d’autres. Beaucoup plus mélancolique, tant au niveau de l’histoire que du rythme, que Persépolis, le seul reproche que l’on puisse faire au fim est son scénario à tiroir qui  nous perd un peu en route.

Mais ce « Poulet aux Prunes » reste toutefois un plat savoureux et dépaysant!

JEU CONCOURS: 10 X 2 PLACES A GAGNER POUR « POULET AUX PRUNES »

CINEDINGUE et LE PACTE sont heureux de vous offrir 10 X 2 places pour le nouveau film de Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud, « Poulet Aux Prunes » qui sortira le 26 octobre.

SYNOPSIS:

Téhéran, 1958. Depuis que son violon tant aimé a été brisé, Nasser Ali Khan, un des plus célèbres musiciens de son époque, a perdu le goût de vivre. Ne trouvant aucun instrument digne de le remplacer, il décide de se mettre au lit et d’attendre la mort. En espérant qu’elle vienne, il s’enfonce dans de profondes rêveries aussi mélancoliques que joyeuse, qui, tout à la fois, le ramènent à sa jeunesse, le conduisent à parler à Azraël, l’ange de la mort, et nous révèlent l’avenir de ses enfants… Au fur et à mesure que s’assemblent les pièces de ce puzzle, apparaît le secret bouleversant de sa vie : une magnifique histoire d’amour qui a nourri son génie et sa musique…

Pour gagner, rien de plus simple! Vous répondez correctement aux questions avant le 25 octobre midi et un tirage au sort désignera les 10 gagnants! Ceux qui me suivent sur Facebook et/ou Twitter augmentent leurs chances!

Ca y est! Les heureux gagnants sont: B.Dhaussy, V.Pruvost, A.Lorthios, M.Calvez, R.Chotard, Y.Carpentier, J.P.Caimi, C.Saurat, C.Capirossi et L.Deser. Félicitations et bon film!