Critique: Comme des Bêtes

391424.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Titre original The Secret Life of Pets
Réalisation Chris Renaud
Yarrow Cheney
Scénario Brian Lynch
Cinco Paul
Ken Daurio
Acteurs principaux
Sociétés de production Illumination Entertainment
Illumination Mac Guff
Universal Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de la France France
Genre Animation, Comédie
Durée 86 minutes
Sortie 27 juillet 2016

La vie secrète que mènent nos animaux domestiques une fois que nous les laissons seuls à la maison pour partir au travail ou à l’école.

Nouveau dessin animé dû aux créateurs des Minions, « Comme des bêtes » s’intéressent aux animaux de compagnie et plus précisément, à leurs activités lorsque les maîtres ne sont pas là! Si le scénario en lui même ne réserve pas beaucoup de surprises, ce buddy movie canin  a tout de même du chien! En effet, les personnages sont tous très réussis et attachants, les gags sont souvent très drôles et les références cinéphiles sont légion: Grease ou le Monde Perdu pour ne citer qu’eux! Sur la forme, le film est esthétiquement très réussi et la Bande originale d’Alexandre Desplats une vraie valeur ajoutée! Un bon moment en famille!

4

 

Publicités

CRITIQUE: MOI, MOCHE ET MECHANT 2

moi_moche_mechant_2

Ayant abandonné la super-criminalité et mis de côté ses activités funestes pour se consacrer à la paternité et élever Margo, Édith et Agnès, Gru, et avec lui, le Professeur Néfario et les Minions, doivent se trouver de nouvelles occupations. Alors qu’il commence à peine à s’adapter à sa nouvelle vie tranquille de père de famille, une organisation ultrasecrète, menant une lutte acharnée contre le Mal à l’échelle planétaire, vient frapper à sa porte. Soudain, c’est à Gru, et à sa nouvelle coéquipière Lucy, que revient la responsabilité de résoudre une série de méfaits spectaculaires. Après tout, qui mieux que l’ex plus méchant méchant de tous les temps, pourrait attraper celui qui rivalise pour lui voler la place qu’il occupait encore récemment…

Pour ce deuxième opus, après le carton planétaire du premier, le Français Pierre Coffin et l’Américain Chris Renaud font à nouveau équipe pour ce qui devrait être à nouveau un succès! A l’image de Cars 2, les réalisateurs choisissent de se frotter au genre du film d’espionnage pour la trame de leur film. En effet, Gru devenu un bon père de famille reprend du service pour contrecarrer les plans maléfiques du méchant de service. Ne souffrant d’aucun temps mort, ce scénario est surtout prétexte à mettre en valeur les Minions qui volent littéralement la vedette à Gru dans l’optique du long métrage qui leur sera consacré l’an prochain.

Visuellement très abouti, MMM2 est surtout, grâce à ses petits personnages jaunes, un déluge ininterrompu de gags très cartoonesques qui raviront toute la famille. L’Amour est également présent avec un Gru, célibataire endurci, que ses enfants cherchent à caser et l’aînée de celle-ci qui vit son premier flirt!

Un excellent moment et une vraie réussite pour le studio français McGuff! Courez-y!

NOTE: 8.5/10

MOI, MOCHE ET MECHANT (2010)

Gru est très moche et surtout très méchant! Accompagné de son chien très féroce et de son armée de Minions, petits personnages aux allures de « lapins crétins », il se plaît à faire le mal autour de lui. Irrité par la concurrence de Victor, un autre « méchant » qui vient de faire disparaître la pyramide de Gizeh, il se met en tête de faire disparaître rien de moins que la Lune! Il adopte alors 3 petites orphelines afin de l’aider à subtiliser à son ennemi de toujours l’arme lui permettant d’arriver à ses fins, un pistolet réducteur…

Production Universal, « moi, moche et méchant » fait appel aux talents du studio Mac Guff, qui se trouve, « cocorico », à Paris. Techniquement excellent, le film est surtout bourré d’humour. Le doublage du méchant Gru est assuré par un excellent Gad Elmaleh et le film plaira sans problème aux enfants comme aux parents. La concurrence pour Pixar se fait vraiment de plus en plus forte!

A découvrir maintenant en dvd/blu-ray…