Critique Ressortie: L’Homme aux Cent Visages (Il Mattatore)

579414.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Titre original Il mattatore
Réalisation Dino Risi
Scénario Sandro Continenza
Agenore Incrocci
Acteurs principaux
Sociétés de production CEI Incom
Maxima Film Compagnia Cinematografica
Société Générale de Cinématographie
Pays d’origine Drapeau de l'Italie Italie
Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 95 minutes (1h35)
Sortie 14 juin 2017

Gerardo et sa femme Annalisa mènent depuis quelque temps une existence tranquille et sans histoire, au grand dam de celui-ci. Un jour, un homme sonne à leur porte pour essayer de leur vendre un chandelier. Gerardo sent rapidement l’arnaque, et pour cause : celui-ci était jadis expert en escroquerie en tout genre, surnommé Gerardo l’artiste pour sa capacité à incarner de multiples personnages dans le but d’extorquer les gens…

Première collaboration entre Dino Risi et Vittorio Gassman, « Il Mattatore », tourné en 1960, s’apprête à ressortir dans les salles le 14 juin. Vittorio Gassman incarne un escroc qui utilise ses dons de comédien pour endosser de multiples indentités dans le but d’arnaquer ses victimes. Menée tambour battant, cette comédie enchaîne les arnaques souvent de façon très originale et donne l’occasion à Gassman de s’amuser à des travestissements plus ou moins réussis. On s’amuse beaucoup et la bourgeoisie, principale cible de l’escroc, en prend pour son grade!

4.5

Publicités