Critique Bluray: Still the water

Still-the-Water-blu-ray

 

  • Date de sortie :
    01 octobre 2014
  • Réalisé par :
    Naomi Kawase
  • Avec :
    Nijiro Murakami, Jun Yoshinaga, Miyuki MATSUDA
  • Durée :
    1h50min
  • Pays de production :
    France Japon Espagne
  • Année de production :  2014
  • Titre original : Futatsume No Mado
  • Distributeur :
    Haut et Court

LE FILM:

4

 

Sur l’île d’Amami, les habitants vivent en harmonie avec la nature, ils pensent qu’un dieu habite chaque arbre, chaque pierre et chaque plante. Un soir d’été, Kaito découvre le corps d’un homme flottant dans la mer, sa jeune amie Kyoko va l’aider à percer ce mystère. Ensemble, ils apprennent à devenir adultes et découvrent les cycles de la vie, de la mort et de l’amour…

Avec Still the water, Naomi Kawase complète une oeuvre toujours en communion avec la nature,avec cette réflexion sur la mort et la transmission. Si quelques longueurs se font malheureusement sentir notamment dans la dernière demi-heure, « Still the water » est d’une beauté à tomber avec un travail sur l’image et le son assez époustouflant. Un film qui fait du bien!

TECHNIQUE:

5

 

C’est absolument parfait à tous points de vue! Magnifique!

BONUS:

4

 

Outre une interview de la réalisatrice, on trouve également deux courts-métrages.

VERDICT:

4

 

Un poème visuel d’une grande beauté!

Disponible en DVD (19.99 euros) et bluray exclu Fnac(22.99 euros) chez Blaq Out

 

CRITIQUE DVD: HANEZU, L’ESPRIT DES MONTAGNES

LE FILM: 3/10

Dans la région d Asuka, berceau du Japon, Takumi mène une double vie : tranquille avec Tetsuya son mari, passionnée avec son amant Kayoko, sculpteur qui lui fait découvrir les plaisirs simples de la nature. Takumi apprend qu elle est enceinte. L arrivée de cet enfant est l occasion pour chacun de prolonger son histoire familiale et ses rêves inassouvis. Mais bientôt, Takumi devra choisir avec qui elle veut faire sa vie. Comme au temps des Dieux qui habitaient les trois montagnes environnantes, la confrontation est inévitable.

En un mot: désarmant! A la vision de ce film, on pense beaucoup au film d’Apichatpong Weerasethakul, « Oncle Boonmee » et l’incompréhension qu’il procure est la même! Succession de plans interminables, peu de dialogues, usage régulier de très gros plans (reès beaux plans de feuilles de salade!), voix off au propos abscons empreint de poésie, tels sont les ingrédients proposés tout au long (très long!) de ces 85 minutes! On reconnaîtra à la réalisatrice, Naomi Kawase, le talent pour proposer quelques jolis plans mais je me suis demandé tout au long du film s’il était uniquement destiné à son usage personnel ou à être vu par un public!

A moins que, et c’est tout à fait possible, la vision de ce film nécessite une connaissance très pointue de la culture nippone, voilà un film difficilement abordable!

Autre gros point noir, la qualité de la copie proposée: grain, compression défaillante, couleurs délavées, copie tirée d’une VHS ?

LES BONUS: 4/10

Seul et unique bonus, un court-métrage (4 mins) de la réalisatrice du même tonneau que le Hanezu!

VERDICT: 3,5/10

A réserver aux fans de la réalisatrice!

Découvrez aussi plein d’autres films sur Cinetrafic dans la catégorie Film japonais ainsi que la catégorie sortie cinema

Disponible en DVD (19,99 euros) chez Zylo