Jeu Concours: 3 DVD de « l’Amour des Hommes » à gagner(jeu terminé)

61+16WgSTdL._SL1000_

A l’occasion de la sortie en DVD de « l’Amour des Hommes », CINEDINGUE et EPICENTRE FILMS sont heureux de vous offrir 3 DVD. Pour gagner, il suffit de répondre correctement aux questions avant le 13 septembre; un tirage au sort désignera les gagnants parmi les bonnes réponses.

Publicités

Critique Dvd: L’Amour des Hommes

61+16WgSTdL._SL1000_.jpg

Réalisation Mehdi Ben Attia
Scénario Mehdi Ben Attia et Martin Drouot
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau de la Tunisie Tunisie
Genre Drame
Durée 105 minutes
Sortie 28 février 2018

LE FILM:

3.5

Tunis, aujourd’hui. Amel est une jeune photographe. Quand elle perd son mari, sa vie bascule. Encouragée par son beau-père, elle reprend goût à la vie en photographiant des garçons de la rue. Sans craindre d’être scandaleuse, elle fait le choix de regarder les hommes comme les hommes regardent les femmes.

Pour son nouveau film, Mehdi ben Attia nous offre un portrait de femme en quête d’émancipation dans la Tunis d’aujourd’hui. Après la mort de son mari, Amel décide de continuer le travail de photographe de celui-ci en photographiant des hommes dénudés, de tous âges, de toutes classes. Toutefois, si Hafzia Herzi est lumineuse et que Ben Attia réussit une analyse fine des rapports hommes/femmes en Tunisie aujourd’hui, on regrette le manque de rythme du film qui pourrait en décourager certains…

TECHNIQUE:

4.5

C’est impeccable pour le support!

BONUS:

3.5

On trouve ici un court making of, une interview du réalisateur et de son actrice, quelques scènes coupées et une galerie de photos.

VERDICT:

3.5

Un joli portrait de femme malheureusement sans rythme…

Disponible en DVD( 19.99 euros) et en VOD chez EPICENTRE FILMS depuis le 21 août.

Retrouvez EPICENTRE FILMS sur Facebook !

Retrouvez d’autres films dans les catégories  amour triste  et dramatique sur CINETRAFIC!

CRITIQUE DVD: HERITAGE

3384442256667LE FILM: 6.5/10

Une famille palestinienne se rassemble dans le Nord de la Galilée pour célébrer un mariage, dans un climat de guerre. Lorsque le patriarche tombe dans le coma, les conflits internes font exploser peu à peu l’harmonie familiale, révélant secrets et mensonges jusqu’alors enfouis…

Pour son premier long métrage de réalisatrice, la comédienne Hiam Abbass fait appel à la comédienne Hafsia Herzi avec qui elle a déjà joué pour interpréter le rôle principal de son film.

Dans un récit en partie autobiographique, Hiam Abbass dresse le portrait d’une famille dans une société arabo-israélienne en conflit permanent.  Sous la forme d’un film choral, elle pointe du doigt toutes les difficultés de grandir dans son pays et le fait avec une vraie sincérité et une vraie envie de cinéma. Même si l’on peut reprocher à son scénario de manquer de liant, on ne peut que se réjouir de ces débuts et de la qualité de l’interprétation menée par une Hafsia Herzi comme souvent parfaite.

TECHNIQUE: 9/10

Un sans-faute pour ce DVD, à noter l’absence de VF.

BONUS: 4/10

Outre des bandes-annonces, on a droit à un commentaire audio de la réalisatrice et de son chef opérateur.

VERDICT: 6.5/10

Un premier film prometteur.

Disponible en DVD (19,99 euros) chez Diaphana Video dès le 17 avril.

CRITIQUE DVD: LA SOURCE DES FEMMES

LE FILM:

Cela se passe de nos jours dans un petit village, quelque part entre l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient. Les femmes vont chercher l’eau à la source, en haut de la montagne, sous un soleil de plomb, et ce depuis la nuit des temps. Leila, jeune mariée, propose aux femmes de faire la grève de l’amour : plus de câlins, plus de sexe tant que les hommes n’apportent pas l’eau au village.

Après deux films plutôt réussis, « Train de Vie » et « Va, Vis, Deviens », Mihaileanu s’était planté dans les grandes largeurs avec « le Concert« ! Avec un sujet à prori intéressant comme celui de « la source des femmes », la curiosité était grande de savoir si la faillite du précedent film était bien un accident! Que nenni! Le propos de son nouveau film, si louable soit-il, n’est distillé qu’à coups de clichés, de manichéisme d’une naïveté rare! Restent les actrices qui donnent le meilleur, Leïla Bekhti, Hafisa Herzi, Sabrina Ouazani et Biyouna et de belles images! C’est bien mais pas suffisant…

Côté technique, des lumières et des couleurs éclatantes et un son parfait, rien à dire!

LES BONUS:

Sur un deuxième disque, on trouve un making of (27 mins), des interviews du réalisateur et de Leila Bekhti, un module sur la condition féminine au Maghreb, des scènes coupées, des petits modules sur les chants, les danses, la langue arabe, un bêtisier et un diaporama! La totale!

VERDICT:

Une édition de grande classe pour les fans du film( dont je ne fais hélas pas partie!)!

Disponible en double DVD (19,99 euros) et Blu-ray (24,99 euros) chez France Télévision Distribution dès le 7 mars!

CRITIQUE DVD: JIMMY RIVIERE

LE FILM:

Jimmy Rivière est un jeune Gitan, solaire, nerveux, parfois trop. Sous la pression de sa communauté, il se convertit au pentecôtisme et renonce à ses deux passions : la boxe thaï et Sonia. Mais comment refuser le nouveau combat que lui propose son entraîneur ? Et comment résister au désir si puissant qui le colle à Sonia ?

Premier long-métrage de Teddy Lussi-Modeste, « Jimmy Rivière » nous propose une immersion au coeur d’une communauté pentecôtiste et le parcours d’un de ses jeunes membres tiraillé entre la foi et ses passions. Après une scène d’ouverture assez surprenante, on reste accroché à ce premier film par l’originalité de son thème et surtout par la force de l’interprétation du Jeune Guillaume Gouix qu’on avait déjà aperçu dans « Poupoupidou » et qui pourrait bien recevoir un Cesar à la fin du mois. A ses côtés, Beatrice Dalle excellente dans un contre-emploi d’entraîneuse de boxe et la belle Hafsia Herzi, boule d’énergie dans le rôle de Sonia la gadji. C’est donc un premier long prometteur que le petit éditeur BQHL nous permet de découvrir dans un DVD techniquement irréprochable!

LES BONUS:

Outre les bandes annonces d’usage, on trouve une section d’entretiens avec le réalisateur et les comédiens, quelques passages commentés par le réalisateur et le compositeur de la bande originale, et une analyse critique de Pierre Murat, critique à Télérama. Du très bon travail!

VERDICT:

Un premier film prometteur dans un DVD très réussi!

Disponible en DVD (19,99 euros) chez BQHL.
http://rcm-fr.amazon.fr/e/cm?lt1=_blank&bc1=000000&IS2=1&bg1=FFFFFF&fc1=000000&lc1=0000FF&t=c0cf-21&o=8&p=8&l=as4&m=amazon&f=ifr&ref=ss_til&asins=B0063JAM7I