Jeu Concours: 2 exemplaires de « L’Emprise des Ténèbres » en bluray à gagner

71sErWzG8EL._SL1000_.jpg

A l’occasion de la sortie de « l’Emprise des Ténèbres » en bluray, CINEDINGUE et WILD SIDE VIDEO sont heureux de vous offrir deux exemplaires. Pour gagner, il suffit de répondre correctement aux questions avant le 25 septembre; un tirage au sort désignera les gagnants parmi les bonnes réponses.

Publicités

Critique Bluray: Halloween – La Nuit des Masques

91wf4X0tPqL._SL1500_

  • Date de sortie salles:
    14 mars 1979
  • Réalisé par :
    John Carpenter
  • Avec :
    Donald Pleasence, Jamie Lee Curtis, Nancy LOOMIS, Kyle RICHARDS…
  • Durée :
    1h31min
  • Pays de production :
    américain
  • Année de production :  1978
  • Titre original : HALLOWEEN
  • Distributeur :
    WARNER – COLUMBIA

LE FILM:

4.5

Il y a 15 ans, dans une petite ville des Etats-Unis, le soir d’Halloween, au cours de laquelle les enfants ont l’habitude de se déguiser, un petit garçon, Michael, épie sa soeur et son ami qui flirtent. Michael les suit et, armé d’un couteau de cuisine, assassine la jeune fille. Quinze ans plus tard, un psychiatre, le docteur Loomis qui étudie le cas du jeune meurtrier apprend que le criminel s’est échappé : il est revenu sur les lieux de son crime pour continuer son oeuvre…

Deux ans après la claque « Assaut », John Carpenter se voit proposer de mettre en scène un film d’horreur mettant en scène un tueur de baby sitters! Carpenter, souhaitant réaliser son « Psychose » se colle au projet et recrute une débutante pour tenir le rôle principal, Jamie Lee Curtis. C’est l’expérimenté Donald Pleasance qui interprètera le psychiatre Loomis. Après une scène d’ouverture choc dans laquelle Carpenter met le spectateur dans la peau d’un tueur, le film fait monter la tension en limitant au maximum les meurtres et les effusions de sang. Bien entendu, les cibles privilégiées de Michael Myers seront en priorité les ados libidineux et les jeunes vierges s’en sortiront! La mythique musique composée par Carpenter himself participera évidemment à l’angoisse ressentie en voyant le film. Le film fut un tel succès qu’il génèrera une ribambelle de suites plus ou moins ratées mais surtout sera l’oeuvre fondatrice d’un genre: le slasher movie! On retiendra dans les rejetons de Myers « Vendredi 13 » ou encore « les Griffes de la nuit »! Inoubliable!

TECHNIQUE:

5

Une copie de toute beauté! Aucun défaut, des couleurs parfaites et une définition irréprochable!

BONUS:

5

Une interactivité absolument parfaite! Des tonnes de bonus dont un passionnant documentaire de près d’1h30 sur la saga Halloween qui montre en même temps l’évolution du genre sur une trentaine d’années!

VERDICT:

4.5

Un indispensable dans une édition ultime!

Disponible en bluray (14.99 euros) chez FPE

Critique Bluray: Assaut

51tupBvhqEL

  • Date de sortie :
    05 juillet 1978
  • Réalisé par :
    John Carpenter
  • Avec :
    Austin STOKER,Darwin JOSTON,Laurie ZIMMER…
  • Durée :
    1h20min
  • Pays de production :
    Etats-Unis
  • Année de production :  1976
  • Titre original : Assault on Precinct 13
  • Distributeur :
    GAUMONT

LE FILM:

4

Retranchée dans un commissariat isolé dans un faubourg de Los Angeles, privée de téléphone, une poignée de policiers affrontent les membres de plus en plus nombreux d’un gang pour lequel tout témoin gênant doit être éliminé. Pour survivre et repousser les attaques, ils n’ont pas le choix : ils doivent pactiser avec l’ennemi public numéro 1, Napoleon Wilson. Armes à la main, flics et bandits n’en qu’aux premières heures d’un siège qui pourrait durer toute la nuit…

Deux ans après son film d’étudiant, Dark Star, film de SF fauché, John Carpenter s’illustre avec Assaut, mélange explosif entre Rio Bravo et la Nuit des Morts-Vivants. Bien qu’un échec public et critique, le film de Carpenter acquit avec le temps le statut de film culte. On y sent toutes les influences digérées par le jeune réalisateur mais on distingue une vraie patte qui fait de ce petit film indépendant bien plus qu’un hommage stérile. La mise en scène et brillante, avec un sens du découpage inouï, la musique entêtante de Carpenter reste dans les mémoires et le déluge de violence sauvage marquera les esprits même encore aujourd’hui, le réalisateur allant même jusqu’à exécuter une enfant d’une balle en pleine poitrine! Assaut est sans conteste un acte fondateur du Cinéma d’action! Indémodable!

TECHNIQUE:

4

Une copie débarrassée des outrages du temps! Une définition et des couleurs exemplaires!

BONUS:

3

On trouve ici un diaporama d’une vingtaine de minutes retraçant toutes les étapes de la fabrication du film (storyboard, tournage…) ainsi qu’une interview de Carpenter.

VERDICT:

4.5

Un film culte dans une très belle édition! Un incontournable!

Disponible en bluray (19.99 euros) chez Metropolitan Vidéo

 


CRITIQUE BLU-RAY: THE THING (2011)

LE FILM:

La paléontologue Kate Lloyd part en Antarctique rejoindre une équipe de scientifiques norvégiens qui a localisé un vaisseau extraterrestre emprisonné dans la glace. Elle y découvre un organisme qui semble s’être éteint au moment du crash, de multiples années auparavant. Mais une manipulation élémentaire libère accidentellement la créature de sa prison glacée. Capable de reproduire à la perfection tout organisme vivant, elle s’abat sur les membres de l’expédition, les décimant un à un. Kate s’allie au pilote américain Carter pour tenter de mettre fin au carnage. Aux confins d’un continent aussi fascinant qu’hostile, le prédateur protéiforme venu d’un autre monde tente de survivre et de prospérer aux dépens d’humains terrorisés qu’il infecte et pousse à s’entre-tuer. The Thing sert de prélude au film culte de 1982, réalisé par John Carpenter, dont il reprend le titre.

Quand un film comme celui de John Carpenter en 1982 atteint à ce point un statut de film culte, il est compliqué d’y toucher en en faisant un remake. Pour contourner cet écueil, le Hollandais Matthijs van Heijningen Jr. décide alors d’en faire un prequel, pratique très à la mode chez nos amis d’Outre-Atlantique, à savoir de raconter ce qui se passe AVANT un grand succès! Le but est donc de nous expliquer ce qui a bien pu nous amener à la scène d’ouverture du film de Carpenter. Bonne idée sauf que MVH (je l’appellerai comme ceci dorénavant par souci de gain de temps!) pompe allégrement le matériau d’origine ( la hache, le lance-flammes, etc…). Intrinsèquement, le film est plutôt réussi mais pour le savourer pleinement, il faut soit, ne pas avoir vu le chef d’oeuvre de Carpenter, soit arriver à en faire abstraction. Sous l’une de ces conditions, le film dégage un climat bien flippant, la mise en scène est impeccable , le casting est parfait de A à Z et les effets spéciaux sont très réussis, pour en faire un film d’horreur tout ce qu’il y a de plus convenable même si le dernier quart d’heure est un peu décevant avec cette histoire de navette.

Niveau technique, le Blu-Ray est le parfait exemple de galette démo! Que ce soit au niveau du son où les cris et les explosions vous feront trembler, que de l’image où la neige n’aura jamais semblé aussi pure, c’est le bonheur total!

LES BONUS:

Classique: making of sur les effets spéciaux, module sur le lance-flammes, 7 scènes coupées ou prolongées, la fonction BD live et la copie numérique.

VERDICT:

Un bon film d’horreur (si l’on en oublie la filiation) dans un Blu-Ray de grande classe!

Disponible en  Dvd et Blu-Ray chez Universal le 14 février.