CRITIQUE: LA GARCONNIERE

C.C. Baxter est employé à la Sauvegarde, grande compagnie d’assurance. Dans l’espoir d’un avancement il prête souvent son appartement à ses supérieurs qui y emmènent leurs petites amies. Un jour le chef du personnel le convoque et lui apprend qu’il sait tout et lui demande aussi sa clé. Baxter est enfin promu. Mais ce qu’il ignorait c’est que le chef du personnel emmenait dans son appartement la femme dont il était amoureux…

CRÉDITS PHOTOGRAPHIQUES  © 2012 Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc. Tous droits réservés.

Réalisé en 1960, juste un an après « Certains l’aiment chaud », « la Garçonnière » n’est pas vraiment une comédie pure mais plutôt une comédie romantique aux accents satyriques! Billy Wilder nous permet de suivre deux personnages tous les deux victimes. C.C. Baxter, interprété par Jack Lemmon, dans ce qui reste l’un de ses meilleurs rôles, est un petit employé, prisonnier d’un système qui le dépasse complètement. Il est dans l’incapacité totale de refuser à ses supérieurs la clé de son appartement sous peine de se voir licencier! De l’autre côté, la jolie liftière, Melle Kubelik, est traitée comme un objet par le cynique Sheldrake! Et « la Garçonnière », sous ses airs de critique sociale, c’est surtout la rencontre de deux solitudes incarnées par deux interprètes formidables! C’est somptueusement mis en scène, avec de fabuleux décors d’Alexandre Trauner et surtout merveilleusement écrit! Et grâce au distributeur Carlotta, les chanceux qui ne connaissent pas le film pourront le découvrir en salles dans une version restaurée; quant aux autres, ils se précipiteront pour le revoir!

Sortie le 11 juillet 2012.

NOTE: 9,5/10

CRITIQUE BLU-RAY: SABRINA

LE FILM: 9,5/10

La jeune Sabrina, fille du chauffeur de la richissime famille Larrabee, est amoureuse depuis son adolescence du play-boy de la famille, David.  Mais il n’est pas fils unique, son frère Linus semble être plus intéressé par les affaires…

Quel bonheur de revoir « Sabrina » sur support HD! Ce qui n’aurait pu être qu’une bluette sans intérêt, quand Billy Wilder est derrière la caméra, devient un pur chef d’oeuvre de comédie romantique d’un niveau rarement atteint de nos jours! Car non seulement, Wilder nous convie à une valse des sentiments entre les trois personnages interprétés par l’étincelante Audrey Hepburn, le beau gosse William Holden et le ténébreux Humphrey Bogart dans son unique rôle de comédie, mais il propose par-dessus une réflexion sur la lutte des classes.

En effet, la jeune Sabrina, fille du chauffeur de la familles Larrabee ne peut que regarder du haut d’un arbre les nombreuses soirées organisées par ses riches employeurs qui ne connaissent même pas, pour certains, son visage! Il suffit d’un long séjour à Paris pour étudier la cuisine d’où elle reviendra transformée, plus chic en  sorte, pour attirer enfin l’attention du playboy David Larrabee, poids des apparences! Mais celui-ci étant promis à un mariage profitable aux affaires de la famille, la charmante Sabrina est considérée comme un danger, elle la fille du peuple!

C’est enlevé, charmant, merveilleusement mis en scène et royalement interprété! Pas étonnant avec Billy Wilder aux manettes puisqu’on lui doit entre autres « Assurance sur la mort », « Boulevard du crépuscule », « Sept ans de réflexion », « certains l’aiment chaud », j’en passe et des meilleurs!

Petite anecdote amusante: quand Linus invite Sabrina à sortir, il l’emmène voir la pièce de théâtre « Sept ans de réflexion » qui inspira son film suivant, avec Marilyn Monroe!

La copie HD de ce film est une pure merveille offrant un noir et blanc magnifique et un son limpide!

LES BONUS: 0/10

Rien à se mettre sous la dent! Dommage!

VERDICT: 8/10

INDISPENSABLE!!! Même sans bonus!