Critique Dvd: Ne nous jugez pas

81KXxtyxdPL._SL1500_

LE FILM: 6.5/10

Après le décès de leur père, trois adolescents doivent soudainement faire face aux dures réalités de la vie. Ils doivent apprendre à subvenir à leur besoin et à ceux de leur mère… Mais les membres de cette famille ne sont pas tout à fait ordinaires : un mal bien pernicieux les ronge. La faim… de chair humaine.

Prix du Jury à Gerardmer, ce premier film mexicain, à défaut de convaincre totalement, révèle un cinéaste, Jorge Michel Grau, que l’on a envie de suivre. Avec cette histoire de cannibales, Grau évite les clichés du genre pour dresser le portrait peu flatteur de son pays et de ses laissés pour compte. La scène d’ouverture, la mort du père, est symbolique: quand l’homme chute, laissant des traces de sang sur le trottoir, des employés se hâtent de nettoyer comme si la mort de ce pauvre malheureux n’avait aucune importance. Les amateurs d’horreur pure resteront un peu sur leur faim pendant les deux premiers tiers du film, consacrés à installer un climat, mais s’ils patientent, le final tombe dans la folie pure avec quelques flambées de gore de bon aloi! Si « Ne nous jugez pas » n’est pas toujours très bien interprété et s’il tarde un peu à se mettre en route, il a le mérite de son originalité et de sa mise en scène audacieuse! A découvrir!

TECHNIQUE: 8/10

Nickel! Pas de VF dispo!

BONUS: 6/10

Seul bonus, un making of de 30 minutes!

VERDICT: 6.5/10

Un film d’horreur qui sort de l’ordinaire!

Disponible en DVD (14.99 euros) chez Wild Side Video dès le 3 septembre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s