CRITIQUE BLU-RAY: DIANA

81UOFBAM6eL._SL1500_

LE FILM: 5/10

1er Septembre 1995 : La princesse de Galles et le docteur Hasnat Khan sont présentés l’un à l’autre par Oonagh Toffolo, amie de Diana, au Royal Brompton Hospital de Londres. Officiellement séparée du prince Charles depuis décembre 1992, Diana a connu plusieurs aventures amoureuses décevantes. Alors qu’elle s’interroge sur le sens à donner à sa vie, elle s’éprend du chirurgien pakistanais et, pour une fois, parvient à garder quelques temps secrète leur liaison. Son divorce définitivement prononcé en août 1996, Diana veut croire à un avenir possible avec cet homme qui l’aime avec ses qualités et ses défauts, indifférent à l’image d’icône princière qu’elle incarne aux yeux du monde depuis plus de quinze ans. 6 Septembre 1997 : Un homme effondré derrière ses lunettes noires assiste aux obsèques de Diana. Peu de gens reconnaissent Hasnat Khan. Alors que les tabloïds affirment que Diana s’apprêtait à épouser Dodi Al-Fayed, rares sont ceux qui savent que, peu avant son accident, elle essayait encore de joindre Hasnat pour le convaincre de revenir à elle.

Après un très convaincaint « la Chute » qui revenait sur la fin d’Hitler, on était en droit d’attendre beaucoup de ce biopic sur Lady Di de la part de l’Allemand Olivier Hirschbiegel. Si l’on ne peut que louer l’intention qui a guidé le cinéaste de ne pas tomber dans le biopic wikipedia et de se concentrer sur les deux dernières années de  la princesse, le résultat est loin d’être aussi convaincant. Certes Naomi Watts est très convaincante dans sa volonté de ne pas singer Lady Di, certes l’idée de montrer la femme qui se cache derrière la princesse est intéressante mais le résultat n’est pas à la hauteur; outre la mise en scène impersonnelle, le film ne parvient jamais à se hisser au-dessus d’un roman de la collection Harlequin et laisse dominer l’ennui. Seule la fin assez réussie, redonne un peu de souffle à l’ouvrage.

TECHNIQUE: 9/10

Un rendu HD de toute beauté!

BONUS: 8/10

Outre la bande-annonce, on trouve 30 mins d’interviews de toute l’équipe (acteurs, réalisateur, producteur, costumier…).

VERDICT: 5/10

Un biopic qui ne se hisse jamais à la hauteur de ses ambitions!

Disponible en DVD (19.99 euros) et bluray (24.99 euros) chez FranceTV Distribution dès le 2 février



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s