CRITIQUE: BELLE ET SEBASTIEN

21057957_20131114164954139.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Ça se passe là-haut, dans les Alpes. Ça se passe là où la neige est immaculée, là où les chamois coursent les marmottes, là où les sommets tutoient les nuages. Ça se passe dans un village paisible jusqu’à l’arrivée des Allemands. C’est la rencontre d’un enfant solitaire et d’un chien sauvage. C’est l’histoire de Sébastien qui apprivoise Belle. C’est l’aventure d’une amitié indéfectible. C’est le récit extraordinaire d’un enfant débrouillard et attendrissant au coeur de la Seconde Guerre mondiale.  C’est l’odyssée d’un petit garçon à la recherche de sa mère, d’un vieil homme à la recherche de son passé, d’un résistant à la recherche de l’amour, d’une jeune femme en quête d’aventures, d’un lieutenant allemand à la recherche du pardon. C’est la vie de Belle et Sébastien…

On connaît le goût de Nicolas Vanier (le Dernier Trappeur, Loup…) pour les grands espaces, les grandes étendues enneigées et le règne animal et il est logique de le retrouver aux commandes de ce film familial hommage à la célèbre série des années 60. Si le film est destiné avant tout au jeune public ravi d’assister à une jolie histoire d’amitié entre un petit garçon et un chien, Vanier semble oublier que les parents seront eux aussi de la partie. La première erreur est d’avoir modifié le contexte de la série originale en situant le film en pleine Seconde Guerre Mondiale, greffant au récit principal une intrigue avec des passeurs aidant les Juifs à se rendre en Suisse et des soldats allemands pour les en empêcher. Le Lieutenant Peter présenté comme un fieffé salopard change de comportement de façon aussi étonnante qu’inexpliquée , donnant à l’ennemi allemand un rôle assez lointain de la vérité historique; quelques rectificatifs seront à apporter aux jeunes enfants.

Quant au triomphe fait au personnage canin à la fin du film, il demeure lui aussi totalement inexplicable eu égard à l’attitude de véritable boulet qu’il représente pour ses compagnons de cordée!

Ces approximations scénaristiques vont de paire avec une direction d’acteurs pour le moins légère!

Mais me direz-vous, l’essentiel n’est pas là! Vanier n’a pas son pareil pour offrir des images de toute beauté et le duo Belle/Sébastien emporte tous les suffrages chez les petites têtes blondes! Alors la raison est suffisante pour les emmener prendre un bon bol d’air frais pendant les vacances! Les parents, eux, pouront piquer un petit somme ou essayer de reconnaître Medhi!

NOTE: 5/10

Une réflexion sur “CRITIQUE: BELLE ET SEBASTIEN

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s