LES SORTIES ATTENDUES DE FIN D’ANNEE

Ca y est! Les vacances sont terminées! C’est une bien triste nouvelle à part pour les amateurs de bons films pour qui juillet et août furent un long chemin de croix! A l’exception de Lone Ranger, les raisons de s’enthousiasmer ne furent en effet pas légion. Jusqu’au 31 décembre, de nombreuses sorties sont prévues et certaines retiennent particulièrement mon attention. Les voici:

LE 18 SEPTEMBRE

« ELLE S’EN VA » d’Emmanuelle Bercot avec Catherine Deneuve.

elle s'en va affiche

Bettie, la soixantaine, se voit soudain abandonnée par son amant et en péril financier avec le restaurant familial. Que faire de sa vie ? Elle prend sa voiture, croyant faire le tour du pâté de maison. Ce sera une échappée. Au fil de la route : des rencontres de hasard, un gala d’ex-miss France, le lien renoué avec sa fille, la découverte de son petit-fils, et peut-être l’amour au bout du voyage… Un horizon s’ouvre à elle.

Un film avec la grande Catherine Deneuve est toujours un évènement et quand c’est la scénariste de Polisse qui réalise le film encore plus!

« MA VIE AVEC LIBERACE » de Steven Soderbergh avec Michael Douglas et Matt Damon

Affiche-Ma-Vie-avec-Liberace-Behind-The-Candelabra-french-poster-Michael-Douglas-Matt-Damon-Steven-Soderbergh

Avant Elvis, Elton John et Madonna, il y a eu Liberace : pianiste virtuose, artiste exubérant, bête de scène et des plateaux télévisés. Liberace affectionnait la démesure et cultivait l’excès, sur scène et hors scène. Un jour de l’été 1977, le bel et jeune Scott Thorson pénétra dans sa loge et, malgré la différence d’âge et de milieu social, les deux hommes entamèrent une liaison secrète qui allait durer cinq ans. « Ma Vie avec Liberace » narre les coulisses de cette relation orageuse, de leur rencontre au Las Vegas Hilton à leur douloureuse rupture publique.

Présenté à Cannes, le dernier film de Soderbergh est un évènement tout d’abord parce que ce sera le dernier, le cinéaste ayant mis un terme à sa carrière et parce que l’interprétation est paraît-il époustouflante! Il est présenté en ce moment même au festival de Deauville.

LE 25 SEPTEMBRE

« BLUE JASMINE » De Woody Allen avec Cate Blanchett et Alec Baldwin

Blue_Jasmine_poster

Alors qu’elle touche le fond, et que son mariage avec le riche homme d’affaires Hal bat de l’aile, Jasmine, New-yorkaise aussi snobe qu’élégante, décide de s’installer chez sa soeur Ginger, qui vit dans un modeste appartement de San Francisco, pour tenter de surmonter la crise.

Lorsque Jasmine arrive en Californie, elle est profondément perturbée, sous l’effet des antidépresseurs. Si elle arbore toujours sa classe naturelle, elle est psychologiquement fragile et n’a aucune qualification lui permettant de trouver du travail. Elle n’a guère d’estime pour le petit copain de Ginger, Chili, qu’elle considère comme un « raté », au même titre que l’ex-mari de sa soeur Augie. Ginger, qui se rend compte que sa soeur est instable, lui suggère de se lancer dans la décoration d’intérieur, pensant à raison qu’elle ne dédaignera pas ce type de profession. Entretemps, Jasmine accepte à contrecoeur de travailler comme réceptionniste dans un cabinet dentaire, où son patron, le docteur Flicker, tente de la séduire, bien malgré elle…

Comprenant, grâce à sa soeur, que ses choix sentimentaux sont désastreux, Ginger se met à fréquenter Al, ingénieur du son. De son côté, Jasmine entrevoit le bout du tunnel en rencontrant Dwight, diplomate attiré par sa beauté, son élégance et sa distinction.

Mais Jasmine a une faiblesse : elle ne vit que dans le regard des autres, tout en refusant de voir la réalité en face. Elle ne pourra dès lors que précipiter sa propre chute…

Un film de Woody Allen est toujours un évènement tant le cinéaste arrive toujours à nous surprendre au film d’une carrière quasi-irréprochable!

LE 2 OCTOBRE

 » DIANA » de Oliver Hirschbiegel avec Naomi Watts

o-DIANA-FILM-POSTER-570

1er Septembre 1995 : La princesse de Galles et le docteur Hasnat Khan sont présentés l’un à l’autre par Oonagh Toffolo, amie de Diana, au Royal Brompton Hospital de Londres. Officiellement séparée du prince Charles depuis décembre 1992, Diana a connu plusieurs aventures amoureuses décevantes. Alors qu’elle s’interroge sur le sens à donner à sa vie, elle s’éprend du chirurgien pakistanais et, pour une fois, parvient à garder quelques temps secrète leur liaison. Son divorce définitivement prononcé en août 1996, Diana veut croire à un avenir possible avec cet homme qui l’aime avec ses qualités et ses défauts, indifférent à l’image d’icône princière qu’elle incarne aux yeux du monde depuis plus de quinze ans.
6 Septembre 1997 : Un homme effondré derrière ses lunettes noires assiste aux obsèques de Diana. Peu de gens reconnaissent Hasnat Khan. Alors que les tabloïds affirment que Diana s’apprêtait à épouser Dodi Al-Fayed, rares sont ceux qui savent que, peu avant son accident, elle essayait encore de joindre Hasnat pour le convaincre de revenir à elle.

Ce biopic attise ma curiosité de par son interprète, la talentueuse Naomi Watts et son réalisateur l’Allemand Hirschbiegel à qui l’on doit l’excellent « la Chute » sur les derniers jours d’Hitler.

LE 9 OCTOBRE

 » LA VIE D’ADELE » d’Abdellatif Kechiche avec Léa Seydoux

La-vie-d-Adele-chapitre-1-2À 15 ans, Adèle ne se pose pas de question : une fille, ça sort avec des garçons. Sa vie bascule le jour où elle rencontre Emma, une jeune femme aux cheveux bleus, qui lui fait découvrir le désir et lui permettra de s’affirmer en tant que femme et adulte. Face au regard des autres Adèle grandit, se cherche, se perd, se trouve…

L’attente est très grande vis-à-vis de ce film pour plusieurs raisons: l’accueil enthousiaste reçu au dernier Festival de Cannes, la Palme d’Or bien sûr mais aussi parce que Kechiche est l’un des grands cinéastes français avec des bijoux tels que l’Esquive, la Graine et le Mulet ou Vénus Noire.

« PRISONERS » De Denis Villeneuve

Prisoners_3Dans la banlieue de Boston, deux fillettes de 6 ans, Anna et Joy, ont disparu. Le détective Loki privilégie la thèse du kidnapping suite au témoignage de Keller, le père d’Anna. Le suspect numéro 1 est rapidement arrêté mais est relâché quelques jours plus tard faute de preuve, entrainant la fureur de Keller. Aveuglé par sa douleur, le père dévasté se lance alors dans une course contre la montre pour retrouver les enfants disparus. De son côté, Loki essaie de trouver des indices pour arrêter le coupable avant que Keller ne commette l’irréparable… Les jours passent et les chances de retrouver les fillettes s’amenuisent…

Il y a trois ans le cinéaste québecois Denis Villeneuve nous mettait une énorme claque avec son « Incendies ». On a hâte de voir ce thriller avec deux stars hollywoodiennes!

– LE 16 OCTOBRE

 » 9 MOIS FERME » d’Albert Dupontel avec lui-même et Sandrine Kiberlain

9-mois-ferme-affiche-5208ee396559d

Un film d’Albert Dupontel est toujours un évènement tant il occupe une place bien à part dans la comédie française. C’est bien souvent décapant et ça change du tout venant!


– LE 23 OCTOBRE

« GRAVITY » d’Alfonso Cuaron avec George Clooney et Sandra Bullock

gravity

Pour sa première expédition à bord d’une navette spatiale, le docteur Ryan Stone, brillante experte en ingénierie médicale, accompagne l’astronaute chevronné Matt Kowalsky qui effectue son dernier vol avant de prendre sa retraite. Mais alors qu’il s’agit apparemment d’une banale sortie dans l’espace, une catastrophe se produit. Lorsque la navette est pulvérisée, Stone et Kowalsky se retrouvent totalement seuls, livrés à eux-mêmes dans l’univers. Le silence assourdissant autour d’eux leur indique qu’ils ont perdu tout contact avec la Terre – et la moindre chance d’être sauvés. Peu à peu, ils cèdent à la panique, d’autant plus qu’à chaque respiration, ils consomment un peu plus les quelques réserves d’oxygène qu’il leur reste. Mais c’est peut-être en s’enfonçant plus loin encore dans l’immensité terrifiante de l’espace qu’ils trouveront le moyen de rentrer sur Terre…

On attend avec grande impatience ce film parce que le dernier long d’Alfonso Cuaron remonte à 2006 et que « Les Fils de l’Homme » est le film de science-fiction le plus réussi depuis bien longtemps! Sa projection à la Mostra de Venise il y a quelques jours a emballé la presse!

– LE 30 OCTOBRE

 » LE TRANSPERCENEIGE » de Bong Joon Ho avec Octavia Spencer, Tilda Swinton…

LE-TRANSPERCENEIGE-9-nouvelles-affiches-du-film-de-SF-par-Bong-Joon-Ho-39429

2031. La terre n’est plus qu’une étendue gelée. Les derniers survivants sont à bord d’un train condamné à tourner autour de la terre.

Après les trois grands films que sont « Memories of Murder », « The Host » et « Mother », l’attente est énorme de voir les premiers pas américains du Sud-Coréen Bong Joon Ho!

« BLOOD TIES » de Guillaume Canet avec Clive Owen et James Caan

Blood_Ties_poster

New York, 1974. Chris, la cinquantaine, est libéré pour bonne conduite après plusieurs années de prison pour un règlement de compte meurtrier. Devant la prison, Frank, son jeune frère, un flic prometteur, est là, à contrecœur. Ce ne sont pas seulement des choix de « carrières » qui ont séparé Chris et Frank, mais bien des choix de vies et une rivalité depuis l’enfance. Leur père Léon, qui les a élevés seul, a toujours eu pour Chris une préférence affichée, malgré les casses, la prison… Pourtant, Frank espère que son frère a changé et veut lui donner sa chance : il le loge, lui trouve un travail, l’aide à renouer avec ses enfants et son ex-femme, Monica. Malgré ces tentatives, Chris est vite rattrapé par son passé et replonge. Pour Frank, c’est la dernière des trahisons, il ne fera plus rien pour Chris. Mais c’est déjà trop tard et le destin des deux frères restera lié à jamais.

Premiers pas hollywoodiens pour le chouchou du public français, Guillaume Canet. Même si la critique le snobe un peu, on est curieux de voir les débuts US du golden boy avec le remake des « Liens du Sang » qu’il co-écrit avec James Gray (pardon!).

– LE 6 NOVEMBRE

« INSIDE LLEWYN DAVIS » de Joel et Ethan Coen avec Oscar Isaac et Justin Timberlake

Inside_Llewyn_Davis_Poster

Inside Llewyn Davis raconte une semaine de la vie d’un jeune chanteur de folk dans l’univers musical de Greenwich Village en 1961.

Llewyn Davis est à la croisée des chemins. Alors qu’un hiver rigoureux sévit sur New York, le jeune homme, sa guitare à la main, lutte pour gagner sa vie comme musicien et affronte des obstacles qui semblent insurmontables, à commencer par ceux qu’il se crée lui-même. Il ne survit que grâce à l’aide que lui apportent des amis ou des inconnus, en acceptant n’importe quel petit boulot. Des cafés du Village à un club désert de Chicago, ses mésaventures le conduisent jusqu’à une audition pour le géant de la musique Bud Grossman, avant de retourner là d’où il vient.
Un film des frères Coen est toujours un évènement, surtout quand il rafle le Grand Prix à Cannes en enchantant la Croisette!

LE 13 NOVEMBRE

« CARTEL » de Ridley Scott avec Michael Fassbender, Brad Pitt, Javier Bardem et Penelope Cruz

the-counselor-wallpaper-01

Un avocat respecté pense pouvoir mettre le pied dans un trafic de drogue sans être happé, et se retrouve vite à devoir survivre.

S’il reste un cinéaste inégal, Ridley Scott sera toujours le réalisateur d’Alien ou de Blade Runner et quand il réunit un tel casting, on ne peut que trépigner!

« QUAI D’ORSAY » de Bertrand Tavernier avec Raphaël Personnaz et Thierry Lhermitte

b00889f2-5a50-11e2-922f-0c1a40f503f3-493x328

Alexandre Taillard de Vorms est grand, magnifique, un homme plein de panache qui plait aux femmes et est accessoirement ministre des Affaires Étrangères du pays des Lumières : la France. Sa crinière argentée posée sur son corps d’athlète légèrement halé est partout, de la tribune des Nations Unies à New-York jusque dans la poudrière de l’Oubanga. Là, il y apostrophe les puissants et invoque les plus grands esprits afin de ramener la paix, calmer les nerveux de la gâchette et justifier son aura de futur prix Nobel de la paix cosmique. Alexandre Taillard de Vorms est un esprit puissant, guerroyant avec l’appui de la Sainte Trinité des concepts diplomatiques : légitimité, lucidité et efficacité. Il y pourfend les néoconservateurs américains, les russes corrompus et les chinois cupides. Le monde a beau ne pas mériter la grandeur d’âme de la France, son art se sent à l’étroit enfermé dans l’hexagone. Le jeune Arthur Vlaminck, jeune diplômé de l’ENA, est embauché en tant que chargé du “langage” au ministère des Affaires Étrangères. En clair, il doit écrire les discours du ministre ! Mais encore faut-il apprendre à composer avec la susceptibilité et l’entourage du prince, se faire une place entre le directeur de cabinet et les conseillers qui gravitent dans un Quai d’Orsay où le stress, l’ambition et les coups fourrés ne sont pas rares… Alors qu’il entrevoit le destin du monde, il est menacé par l’inertie des technocrates.

Quand l’un des grands cinéastes et cinéphiles français adapte l’excellente BD de Christophe Blain, on attend de pied ferme!

« LA VENUS A LA FOURRURE » de Roman Polanski avec Emmanuelle Seigner et Mathieu Amalric

2405028

Seul dans un théâtre parisien après une journée passée à auditionner des comédiennes pour la pièce qu’il s’apprête à mettre en scène, Thomas se lamente au téléphone sur la piètre performance des candidates. Pas une n’a l’envergure requise pour tenir le rôle principal et il se prépare à partir lorsque Vanda surgit, véritable tourbillon d’énergie aussi débridée que délurée. Vanda incarne tout ce que Thomas déteste. Elle est vulgaire, écervelée, et ne reculerait devant rien pour obtenir le rôle. Mais un peu contraint et forcé, Thomas la laisse tenter sa chance et c’est avec stupéfaction qu’il voit Vanda se métamorphoser. Non seulement elle s’est procuré des accessoires et des costumes, mais elle comprend parfaitement le personnage (dont elle porte par ailleurs le prénom) et connaît toutes les répliques par cœur. Alors que l’« audition » se prolonge et redouble d’intensité, l’attraction de Thomas se mue en obsession…

Si son « Carnage » était un peu décevant, on attend toujours des merveilles de la part de Polanski même si son passage à Cannes ne marqua pas les esprits.

LE 20 NOVEMBRE

« LES GARCONS ET GUILLAUME A TABLE » de Guillaume Gallienne

les-garcons-et-guillaume-a-table

Le premier souvenir que j’ai de ma mère c’est quand j’avais quatre ou cinq ans. Elle nous appelle, mes deux frères et moi, pour le dîner en disant : « Les garçons et Guillaume, à table ! » et la dernière fois que je lui ai parlé au téléphone, elle raccroche en me disant: « Je t’embrasse ma chérie »; eh bien disons qu’entre ces deux phrases, il y a quelques malentendus.

L’attente est grande autour du premier film du trublion révélé par Canal Plus d’autant que les premiers échos sont très bons!

– LE 27 NOVEMBRE

« THE IMMIGRANT » de James Gray avec Joachin Phoenix et Marion Cotillard

The Immigrant

1921. Ewa et sa sœur Magda quittent leur Pologne natale pour la terre promise, New York. Arrivées à Ellis Island, Magda, atteinte de tuberculose, est placée en quarantaine. Ewa, seule et désemparée, tombe dans les filets de Bruno, un souteneur sans scrupules. Pour sauver sa sœur, elle est prête à tous les sacrifices et se livre, résignée, à la prostitution.
L’arrivée d’Orlando, illusionniste et cousin de Bruno, lui redonne confiance et l’espoir de jours meilleurs. Mais c’est sans compter sur la jalousie de Bruno…

James Gray, c’est 4 grands films en 15 ans et maintenant The Immigrant qu’on attend donc avec impatience!

– LE 4 DECEMBRE

« CASSE-TETE CHINOIS » de Cédric Klapisch avec Romain Duris et Audrey Tautou

Video-Casse-Tete-Chinois-640x358

On retrouve Xavier avec Wendy, Isabelle et Martine quinze ans après l’Auberge Espagnole et dix ans après les Poupées Russes. Tout paraissait si simple alors mais la vie de Xavier ne cessera de prendre des détours inattendus entre Paris et New-York. Il cherche son chemin dans ce joyeux bordel pour trouver sa place en tant qu’homme et aussi en tant que père. Et qui sait, peut-être est-ce justement la folie de New-York qui permettra à Xavier de résoudre, enfin, le véritable casse-tête chinois qu’est sa vie !

Si la filmo de Cédric Klapisch laisse un peu à désirer depuis quelques années avec notammentdeux très mauvais « Paris » et « Ma part du gâteau », le retour à la trilogie entamée avec « l’Auberge Espagnole » et « les Poupées Russes » fait bien plaisir! Un renouveau?

LE 11 DECEMBRE

 » LE HOBBIT: LA DESOLATION DE SMAUG » de Peter Jackson avec Martin Freeman et Ian McKellen

PHOTO-Premier-poster-magnifique-pour-Le-Hobbit-La-Desolation-de-Smaug_portrait_w532

Les aventures de Bilbon Sacquet, paisible hobbit, qui sera entraîné, lui et une compagnie de Nains, par le magicien Gandalf pour récupérer le trésor détenu par le dragon Smaug. Au cours de ce périple, il mettra la main sur l’anneau de pouvoir que possédait Gollum…

Qui adore le grand cinéma ne peut qu’être impatient de découvrir la suite des aventures de Bilbon!

« 100 % CACHEMIRE » de Valérie Lemercier avec elle-même et Gilles Lellouche

20130820-123429

Aleksandra et Cyrille forment un couple de Parisiens très chanceux, très en vue, et très tendance. Dans ce foyer 100% cachemire et sans enfant, va faire irruption Alekseï, un petit garçon russe de sept ans…

A l’aise en tant que réalisatrice de comédie avec les réussis « le derrière » et « Palais Royal », Valérie Lemercier revient avec un nouveau film et on en rit d’avance!

« A TOUCH OF SIN » de Jia Zhang Ke

A_Touch_of_Sin_poster

Dahai, mineur exaspéré par la corruption des dirigeants de son village, décide de passer à l’action. San’er, un travailleur migrant, découvre les infinies possibilités offertes par son arme à feu. Xiaoyu, hôtesse d’accueil dans un sauna, est poussée à bout par le harcèlement d’un riche client. Xiaohui passe d’un travail à un autre dans des conditions de plus en plus dégradantes.
Quatre personnages, quatre provinces, un seul et même reflet de la Chine contemporaine : celui d’une société au développement économique brutal peu à peu gangrenée par la violence.

Prix du scénario au dernier Festival de Cannes, voilà une bonne raison d’avoir envie de découvrir ce polar chinois!

– LE 25 DECEMBRE

« NYMPHOMANIAC » de Lars Von Trier avec Charlotte Gainsbourg

Nymphomaniac_posterLa folle et poétique histoire du parcours érotique d’une femme, de sa naissance jusqu’à l’âge de 50 ans, racontée par le personnage principal, Joe, qui s’est auto-diagnostiquée nymphomane. Par une froide soirée d’hiver, le vieux et charmant célibataire Seligman découvre Joe dans une ruelle, rouée de coups. Après l’avoir ramenée chez lui, il soigne ses blessures et l’interroge sur sa vie. Seligman écoute intensément Joe lui raconter en huit chapitres successifs le récit de sa vie aux multiples ramifications et facettes, riche en associations et en incidents de parcours.

Un nouveau film de Lars Von Trier est toujours attendu surtout quand il sort en deux parties et qu’il est précédé d’une réputation déjà sulfureuse!

 » LE LOUP DE WALL STREET » de Martin Scorsese avec Leonardo di Caprio, Jonah Hill et Jean Dujardin

Le_Loup_de_Wall_Street

Jordan Belfort, un courtier en bourse de Long Island, refuse de collaborer avec les autorités dans le cadre d’une vaste affaire de corruption à Wall Street.

Peut-être le film qui suscite le plus d’attente parce que c’est Scorsese et que la bande-annonce met l’eau à la bouche des amateurs de jeu d’acteurs!

« TEL PERE, TEL FILS » de Hirokazu Kore-eda

tel_pere_tel_fils_affiche_def_hd

Ryoata, un architecte obsédé par la réussite professionnelle, forme avec sa jeune épouse et leur fils de 6 ans une famille idéale. Tous ses repères volent en éclats quand la maternité de l’hôpital où est né leur enfant leur apprend que deux nourrissons ont été échangés à la naissance : le garçon qu’il a élevé n’est pas le sien et leur fils biologique a grandi dans un milieu plus modeste…

Prix du jury au dernier festival de Cannes, la Croisette en est ressortie bouleversée! A notre tour…

 

Une réflexion sur “LES SORTIES ATTENDUES DE FIN D’ANNEE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s