CRITIQUE DVD: LA TERRE OUTRAGEE

LE FILM: 8/10

26 avril 1986, Pripiat, à quelques kilomètres de Tchernobyl. En cette belle journée de printemps, Anya et Piotr célèbrent leur mariage, le petit Valery et son père Alexeï, ingénieur à la centrale, plantent un pommier, Nikolaï, garde forestier, fait sa tournée habituelle dans la forêt… C’est alors qu’un accident se produit à la centrale. Piotr est réquisitionné pour éteindre l’incendie. Il n’en reviendra jamais. La radioactivité transforme la nature immédiatement affectée par ce sinistre. Les populations sont évacuées brutalement. Alexeï, condamné au silence par les autorités, préfère disparaître… Dix ans plus tard. Pripiat, ville fantôme désertée par ses habitants, est devenue un no man’s land, gigantesque Pompéi moderne érigé en un étrange lieu de tourisme. Anya est aujourd’hui guide dans la zone, tandis que Valery y cherche les traces de son père et que Nikolaï, lui, persiste à cultiver son jardin empoisonné. Le temps faisant son oeuvre, l’espoir d’une nouvelle vie leur sera-t-il permis ?…

Plutôt que de choisir la voie du film catastrophe ou du thriller, la cinéaste franco-israelienne Michale Boganim opte plutôt pour un pur film d’atmosphère, situant son film dans la ville de Pripiat, ville voisine de la centrale de Tchernobyl. Elle place le spectateur dans la situation des habitants de cette petite ville, sans information, retenues par l’état soviétique. Ne restent que des signes comme les arbres qui meurent, les poissons qui flottent dans la rivière et une pluie noire. Dans la deuxième partie, on s’attarde sur la ville fantôme que fait visiter Anya, lors de visites touristiques pour le moins dérangeantes et c’est dans cette partie que la réalisatrice excelle, parvenant à faire parler les décors et dressant , outre l’état des lieux de la catastrophe, un portrait de l’Ukraine soviétique saisissant!

Envoûtant et flippant, « la Terre Outragée » est un film qui mérite d’être découvert! Et le DVD proposé est d’excellente facture!

LES BONUS: 8/10

Outre la bande-annonce, le dvd nous propose une sélection de scènes coupées (11 mins), une visite guidée de la ville fantôme, et une intéressante rencontre entre la réalisatrice et le critique Antoine de Baecque (22 mins).

VERDICT: 8/10

Un film à découvrir!!!

Disponible en DVD (19,99 euros) chez France Télévisions Distribution

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s