CRITIQUE: DETECTIVE DEE ET LE MYSTERE DE LA FLAMME FANTOME (2011)

L’histoire se déroule en Chine, en l’an 690, durant la période trouble correspondant à l’ascension de l’impératrice Wu Ze Tian.
Tout est prêt pour la cérémonie du couronnement et la petite ville de Chang-An est dans ses habits de fête. Mais une série de morts mystérieuses menace l’intronisation de Wu Ze Tian.
L’impératrice décide alors de faire appel au seul homme capable de percer ce mystère : Le juge Ti, de retour après huit ans de prison pour insolence et insubordination…
Inspiré de l’histoire d’un authentique détective de la Chine des Tang, Detective Dee a fait l’objet d’une série de romans cultes (par Robert Van Gulick). Pour mettre en scène ses aventures, c’est le vétéran Tsui Hark qui s’y colle avec une verve et une énergie qu’il semblait avoir égarée depuis certains films comme un triste « double team » avec Van Damme. Il nous offre ici le meilleur du cinéma populaire chinois et ce, dans le bon sens du terme. Petit bijou du Wu Xia Pian (film de sabre), le film  a tous les ingrédients pour séduire le plus grand monde: intrigue et complot poilitique, enquête policière, action ininterrompue, magie et grand spectacle! Rien que ça! on en prend plein les mirettes! Pourquoi pas en faire une série comme pour les romans?

Le film vient de sortir chez Wild Side Vidéo et le Bluray est somptueux!

Publicités

Une réflexion sur “CRITIQUE: DETECTIVE DEE ET LE MYSTERE DE LA FLAMME FANTOME (2011)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s