CRITIQUE: GOSFORD PARK (2001)

Au début des années 30, une famille d’aristocrates anglais reçoit de nombreux amis pour une grande partie de chasse. Durant le week-end, le maître de maison est retrouvé assassiné. L’évènement va tout bouleverser et mettre à jour de nombreux secrets…

Parfaite illustration de la société de classes anglaise avec ces deux familles bien distinctes (l’aristocratie et les valets), le scénario est un petit bijou de précision. Chaque dialogue, chaque geste, chaque regard compte pour comprendre les liens qui unissent les personnages. Robert Altman livre ici la quintessence de son art aidé par la crème des comédiens brittanniques: Kristin Scott Thomas, Charles Dance, Alan Bates, Helen Mirren, Emily Watson, Clive Owen ou encore Ryan Philippe. Un grand film à voir absolument.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s