INCEPTION (2010)

Warner Bros. France

 Dom Cobb est un voleur expérimenté – le meilleur qui soit dans l’art périlleux de l’extraction : sa spécialité consiste à s’approprier les secrets les plus précieux d’un individu, enfouis au plus profond de son subconscient, pendant qu’il rêve et que son esprit est particulièrement vulnérable. Très recherché pour ses talents dans l’univers trouble de l’espionnage industriel, Cobb est aussi devenu un fugitif traqué dans le monde entier qui a perdu tout ce qui lui est cher. Mais une ultime mission pourrait lui permettre de retrouver sa vie d’avant – à condition qu’il puisse accomplir l’impossible : l’inception. Au lieu de subtiliser un rêve, Cobb et son équipe doivent faire l’inverse : implanter une idée dans l’esprit d’un individu. S’ils y parviennent, il pourrait s’agir du crime parfait. Et pourtant, aussi méthodiques et doués soient-ils, rien n’aurait pu préparer Cobb et ses partenaires à un ennemi redoutable qui semble avoir systématiquement un coup d’avance sur eux. Un ennemi dont seul Cobb aurait pu soupçonner l’existence.

J’étais allé voir le film en salle lors de la sortie mais j’avais décidé de ne pas vous en parler avant de l’avoir revu. Et j’ai bien fait! Christopher Nolan, à qui l’on doit déjà « Memento » ou les deux derniers « Batman », réalise ici le blockbuster le plus intelligent de ces dernières années. Mais pour l’apprécier à sa pleine mesure, le scénario incroyablement complexe de Nolan nécessite l’entière attention du spectateur, ce que je n’avais pu fournir lors de la première vision (pris d’une grosse fatigue, je piquais du nez régulièrement!). Dans le cas contraire, on se retrouve vite largué et le film perd tout intérêt.

Comme dans Memento, Nolan tisse donc un scénario à tiroirs entre rêves et réalité, impressionnant de précision. Visuellement, c’est souvent époustouflant et le casting, composé d’acteurs ayant déjà tourné avec Nolan (Michael Caine, Cillian Murphy, Ken Watanabe) ou non ( Leonardo Dicaprio, Marion Cotillard) témoigne de l’ampleur qu’est en train de prendre Christopher Nolan dans le cinéma américain aujourd’hui.

Un gros coup mais qui nécessite un vrai effort du spectateur, chose rarissime dans ce genre de film!

Publicités

Une réflexion sur “INCEPTION (2010)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s