Jeu Concours: 3 codes pour visionner « Before we go » à gagner (jeu terminé)

BEFOREWEGO_600x800.jpg

A l’occasion de la sortie en VOD de « Before we go » le 26 avril, CINEDINGUE et MYTF1VOD sont heureux de vous offrir 3 codes. Pour gagner, il suffit de répondre correctement aux questions avant le 5 mai; un tirage au sort désignera les gagnants parmi les bonnes réponses.

 

Publicités

Critique: My life directed by Nicolas Winding Refn

image002.jpg

Liv Corfixen est femme de réalisateur. Une position qui n’est pas toujours aisée, et elle tient à nous le prouver dans un documentaire qu’elle a entièrement écrit et réalisé. En obtenant le Prix de la mise en scène à Cannes en 2011 pour son film DRIVE, le Danois Nicolas Winding Refn jouit d’un statut de cinéste culte : adulé par le public, consacré par la critique, il a désormais pour principale préoccupation de rendre ce succès pérenne. Ainsi, lorsqu’il début le tournage de son nouveau projet ONLY GOD FORGIVES en 2013, il s’inquiète : ce film, plus confidentiel, saura-t-il répondre aux attentes de ses spectateurs ? Liv s’inquiète aussi, mais surtout pour son mari, ses enfants, et pour elle-même, car si Nicolas se jette à corps perdu dans son film, il semble toutefois mettre de côté sa propre famille. Elle décide donc de prendre la caméra, et de faire de Nicolas un sujet d’observation, afin de nous offrir une vision large de la vie du réalisateur, un portrait à la fois intime et instructif, à mi-chemin entre le reportage et le making-of.

Durant les six mois qu’a nécessité le tournage d’Only God Forgives à Bangkok, le cinéaste Nicolas Winding Refn a tenu à emmener avec lui sa femme et ses deux filles. Durant cette période, son épouse filme donc au quotidien son réalisateur de mari, de la préparation du film à sa présentation à Cannes. Si l’on suit le cinéaste danois au travail, on le voit également dans son intimité. Passionnant, ce documentaire entre reportage et making of offre une réflexion sur la création, le doute de l’artiste et l’importance de la famille pour entourer celui-ci. Une oeuvre indispensable pour les fans du réalisateur!

4.5

Disponible en VOD et DVD (14.99 euros) chez Wild Side Video dès le 27 avril

Critique VOD: 99 Homes

202306.jpg

Réalisation Ramin Bahrani
Scénario Ramin Bahrani
Sociétés de production Noruz Films
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame, Thriller
Durée 112 minutes
Sortie E-CINEMA

Rick Carver, homme d’affaires à la fois impitoyable et charismatique, fait fortune dans la saisie de biens immobiliers. Lorsqu’il met à la porte Dennis Nash, père célibataire vivant avec sa mère et son fils, il lui propose un marché. Pour récupérer sa maison, sur les ordres de Carver, Dennis doit à son tour expulser des familles entières de chez elles.

Malgré son Grand Prix au festival de Deauville et son casting plutôt bankable, Andrew Garfield et Michael Shannon, « 99 Homes » débarque chez nous directement en VOD, plus précisément en E-Cinema. Il serait bien dommage toutefois de passer à côté de l’un des films les plus bouleversants de ces derniers mois! Si l’on avait déjà vu la crise financière évoquée du côté des banques et des traders (« Margin Call », « the big short »…), « 99 Homes » s’intéresse au citoyen lambda, celui que la crise va frapper au plus profond, le privant de son logement. Andrew Garfield interprète avec beaucoup de conviction cet ouvrier qui, expulsé de sa maison avec son fils et sa mère, va devoir mettre son honneur de côté pour accepter de travailler avec l’homme qui l’a privé de son toit, Rick Carver (Shannon, infecte à souhait!). Pendant près de deux heures, cette plongée dans les combines immobilières en temps de crise, est saisissante et bouleversante! Un choc!

4.5

Jeu Concours: 5 codes pour visionner « The Lobster » à gagner (jeu terminé)

532425.jpg

A l’occasion de la sortie en VOD de « The Lobster » le 16 mars, CINEDINGUE et UNIVERSCINE sont heureux de vous offrir 5 codes pour visionner le film. Pour gagner, il suffit de répondre correctement aux questions avant le 26 mars; un tirage au sort désignera les gagnants parmi les bonnes réponses.

 

Critique VOD: Un homme parfait

645925_PerfectGuy_SPRI_2015_1400x2100_FR.jpg

Leah Vaughn a une vie idéale : elle a une carrière au top, et tout se passe bien avec Dave son petit ami de longue date. A 36 ans elle est prête à passer au niveau supérieur : mariage et bébé. Sauf que Dave n’est pas prêt… Après une difficile rupture, Leah rencontre Carter, qui semble en tout point être l’homme idéal. Leur relation évolue vite et bien. Mais bien vite Carter se montre d’une nature trop protectrice… Leah décide de rompre mais Carter ne l’entend pas de cette oreille….

Suite des sorties VOD de la collection OVNI de chez Sony, cet « homme parfait » surprend si l’on ne lit rien du film avant de le voir. Durant les 25 premières minutes, on se croit devant une romcom de plus, mais plutôt excessivement sirupeuse et kitschouille: mise en scène pataude, violons à gogo et dialogues cuculs! Puis le film vire au thriller façon « Liaison fatale » plutôt déjà vu mais finalement assez prenant, jusqu’à un final très ricain à la morale un peu limite. Pour une séance VOD du samedi soir, ça passe…

2

Critique VOD: Freaks of Nature

Capture.JPG

Les vampires, les humains et les zombies ont pris l’habitude de vivre ensemble à Dillford, petite ville américaine. C’est alors qu’arrivent les aliens. Trois adolescents vont essayer de remettre les choses en ordre.

Dans la nouvelle fournée des OVNI de chez Sony pictures en VOD, les amateurs de fantastique pourront découvrir l’un des films les plus WTF de l’année! En effet, dans une petite ville américaine cohabitent les Humains, des Vampires et des Zombies, ces derniers étant équipés de colliers leur délivrant une décharge électrique en cas d’envie de mordre dans la cervelle d’un tiers! Ces trois « ethnies » vont devoir faire équipe pour vaincre une invasion d’aliens! Vous ne rêvez pas, si vous tolérez le 3ème ou le 4ème degré, vous pourriez bien passer un bon moment avec humour et gore au menu!

3

Critique VOD: Made in France

371381.jpg

Titre original Made in France
Réalisation Nicolas Boukhrief
Scénario Nicolas Boukhrief
Éric Besnard
Acteurs principaux
Sociétés de production Canal+
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Film dramatique
Film policier
Thriller
Durée 89 minutes
Sortie Sortie VOD janvier 2016

Sam, journaliste indépendant, profite de sa culture musulmane pour infiltrer les milieux intégristes de la banlieue parisienne. Il se rapproche d’un groupe de quatre jeunes qui ont reçu pour mission de créer une cellule djihadiste et semer le chaos au cœur de Paris.

Après les événements toulousains (l’affaire Merah), Nicolas Boukhrief se lance dans son sixième long métrage, « Made in France », dont l’action se situe à l’intérieur même d’une cellule terroriste. Après les attentats de janvier, la sortie du film est alors repoussée au 18 novembre; les attentats du 13 novembre dissuaderont définitivement le distributeur du film de le sortir en salles et le condamneront donc à une simple sortie VOD.

Boukhrief, contrairement à Nabil Ayouch avec « les Chevaux de Dieu« , ne tente pas ici d’expliquer ni de démonter le mécanisme du basculement de ces jeunes dans la folie meurtrière. Le cinéaste fait ici ce qu’il sait faire, le film de genre, le pur polar. On y suit un journaliste, incarné par Malik Zidi, qui infiltre une mosquée intégriste et se fait enrôler avec d’autres jeunes pour participer à une vague d’attentats dans Paris.Glaçant et efficace, sans tomber dans un spectaculaire malvenu, « Made in France » aurait mérité une sortie en salles! A voir!

3.5