DOG POUND (2010)

Mars Distribution

Davis, 16 ans, trafic de stupéfiants.
Angel, 15 ans, vol de voiture avec violence.
Butch, 17 ans, agression sur un officier de probation.
Une même sentence : la prison pour délinquants juvéniles d’Enola Vale.
Arrivés au centre de détention, ils devront choisir leur camp, victime ou bourreau.

Pour son deuxième film, après Sheitan, le jeune Français Kim Shapiron s’attaque au film de prison, traitant plus spécifiquement des pénitenciers pour mineurs aux Etats-Unis. Pour ce faire, il a composé son casting quasi-exclusivement de vrais détenus qu’il a rencontrés lors de la préparation du film. Ceci nous donne une sacrée collection de personnages aux « gueules » inoubliables.

Shapiron a choisi d’user d’un style proche du documentaire filmant au plus près ses personnages sans esbrouffe. Le résultat nous donne un film sec, ultra-violent, qui remue les tripes tout au long. Le personnage principal, Butch, incarné par Adam Butcher n’y est pas pour rien. Ce grand dadais, d’apparence calme, limite introverti, bouillonne intérieurement  jusqu’à de subites explosions de haine dès qu’on le titille un peu trop. Il se pourrait bien que ce garçon fasse carrière tant il impressionne.

Mélange d' »un prophète » et d' »animal factory », « dog pound » donne une vision nouvelle du film de prison et prouve que certains talents français n’ont rien à envier à nos amis d’outre-Atlantique. Une belle claque!

Publicités