Critique Bluray: Peaky Blinders saison 3

61m9NGMaLtL._SL1000_.jpg

LA SERIE:

5

Dans cette troisième saison, Tommy est à la tête d’un empire florissant. Approché le jour même de son mariage par une organisation secrète, le chef du clan Shelby va se retrouver au centre d’un trafic international qui pourrait changer le cours de l’histoire…

Plus les saisons avancent, plus la série de Steven Knight s’avère passionnante! Alors que la politique s’en mêle et que la famille Shelby est de plus en plus visée, Tommy doit encore plus s’affirmer! Les personnages sont toujours plus soignés avec cette saison des femmes de plus en plus présentes. La mise en scène est à nouveau d’un souffle dingue et le récit ne connaît aucun temps mort réservant de nombreuses surprises. La BO et l’interprétation sont également toujours au sommet! Décidément l’une des grandes séries du moment!

TECHNIQUE:

5

C’est la perfection même!

BONUS:

1.5

Un making of décliné en trois featurettes peu instructives!

VERDICT:

5

INDISPENSABLE!!!

Disponible en DVD (34.99 euros) et bluray (34.99 euros) chez ARTE EDITIONS

Publicités

Jeu Concours: 1 exemplaire de l’édition collector « Tuez Charley Varrick » à gagner(jeu terminé)

71NFW0mED6L._SL1000_.jpg

A l’occasion de la sortie de l’édition collector de « Tuez Charley Varrick », CINEDINGUE et WILD SIDE VIDEO sont heureux de vous offrir 1 exemplaire! Pour gagner, il suffit de répondre correctement aux questions avant le 20 juillet; un tirage au sort désignera les gagnants parmi les bonnes réponses.

Jeu Concours: 5×2 places pour « la Région Sauvage » à gagner (jeu terminé)

087010.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

A l’occasion de la sortie en salles de « la Région Sauvage » le 19 juillet, CINEDINGUE et LE PACTE sont heureux de vous offrir 5×2 places. Pour gagner, il suffit de répondre correctement aux questions avant le 17 juillet; untirage au sort désignera les gagnants parmi les bonnes réponses.

Synopsis 

Alejandra vit avec son mari Angel et leurs deux enfants dans une petite ville du Mexique.

Le couple, en pleine crise,  fait la rencontre de Veronica, jeune fille sans attache, qui leur fait découvrir une cabane au milieu des bois.

Là, vivent deux chercheurs et la mystérieuse créature qu’ils étudient et dont le pouvoir, source de plaisir et de destruction, est irrésistible…

Critique: Wonder Woman

350974.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Réalisation Patty Jenkins
Scénario Allan Heinberg
Geoff Johns
Acteurs principaux
Sociétés de production DC Entertainment
RatPac Entertainment
Atlas Entertainment
Warner Bros.
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Super-héros
Durée 141 minutes
Sortie 7 Juin 2017

C’était avant qu’elle ne devienne Wonder Woman, à l’époque où elle était encore Diana, princesse des Amazones et combattante invincible. Un jour, un pilote américain s’écrase sur l’île paradisiaque où elle vit, à l’abri des fracas du monde. Lorsqu’il lui raconte qu’une guerre terrible fait rage à l’autre bout de la planète, Diana quitte son havre de paix, convaincue qu’elle doit enrayer la menace. En s’alliant aux hommes dans un combat destiné à mettre fin à la guerre, Diana découvrira toute l’étendue de ses pouvoirs… et son véritable destin.

On l’avait vue apparaître dans « Batman VS Superman »! Elle a maintenant son film rien qu’à elle, Wonder Woman! Bien moins sombre que les films de ses collègues masculins de la Justice League, Wonder Woman s’en sort dans l’ensemble pas trop mal! Bon, 2H20, c’est quand même un peu longuet, et on se tape toujours des affrontements un peu too much avec des coups de la puissance d’Hiroshima mais ça semble être la norme alors… A côté de ça, Gal Gadot s’en tire haut la main, affichant pas mal de charisme et d’humour et son duo avec Chris Pine fonctionne plutôt bien!

2.5

Critique: La Momie

286958.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Titre original The Mummy
Réalisation Alex Kurtzman
Scénario Jon Spaihts
Christopher McQuarrie
Acteurs principaux
Sociétés de production K/O Paper Products
Sean Daniel Company
Universal Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Aventure
Durée 111 minutes
Sortie 14 juin 2017

Bien qu’elle ait été consciencieusement enterrée dans un tombeau au fin fond d’un insondable désert, une princesse de l’ancienne Égypte, dont le destin lui a été injustement ravi, revient à la vie et va déverser sur notre monde des siècles de rancœurs accumulées et de terreur dépassant l’entendement humain. Des sables du Moyen Orient aux pavés de Londres en passant par les ténébreux labyrinthes d’antiques tombeaux dérobés, La Momie nous transporte dans un monde à la fois terrifiant et merveilleux, peuplé de monstres et de divinités, dépoussiérant au passage un mythe vieux comme le monde.

L’imagination ayant semble-t-il disparu des studios hollywoodiens, Universal décide de redonner vie, à travers l’univers « dark Universe », à l’ensemble des monstres de son catalogue comme Frankenstein, Dracula, la Créature du Lac noir ou encore la Momie! Ce nouvel univers prend donc forme avec cette énième version de la Momie avec une star à l’affiche, Tom Cruise. Ce dernier ayant le don de transformer en or tout ce qu’il touche, on pouvait être curieux du résultat. La bonne nouvelle du film, c’est que Cruise et son personnage sont aux antipodes du héros parfait que l’acteur affectionne: il est ici égoïste, cynique et malhonnête, ce qui est assez amusant! A côté de ça, le néant! Beaucoup de bruit, d’agitation, peu de Cinéma et encore moins de scénario! Le seul objectif semble être d’en rajouter toujours plus, au détriment de toute vraisemblance! Mais que viennent donc foutre Dr Jekyll et Mr Hyde dans cette histoire de momie!!! Le pire là dedans est que nous n’échapperons certainement pas à un nouveau volet d’ici peu…

1.5

Critique DVD: Les Grandes Manoeuvres

61MaXsMBofL._SL1000_.jpg

Réalisation René Clair
Scénario Jérôme Géronimi
Jean Marsan
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie dramatique
Durée 106 minutes
Sortie 26 octobre 1955

LE FILM:

4.5

En 1914, un séduisant lieutenant de dragon, parie qu’il saura se faire aimer d’une modiste…

Les amateurs de récits romanesques et de grand Cinéma classique se réjouiront de la ressortie des « Grandes Manoeuvres » dans lesquelles René Clair met en scène le beau Gérard Philipe, lieutenant des dragons, qui a fait le pari avec ses amis de séduire la jolie modiste incarnée par Michèle Morgan. La direction artistique est impeccable et la mise en scène de Clair totalement maitrisée. Si l’on aime le genre, on vibre totalement pour cette histoire d’amour impossible!

TECHNIQUE:

4.5

Superbe copie parfaitement définie et aux couleurs pimpantes!

BONUS:

1.5

On trouve comme toujours dans cette collection la présentation du film par Eric Libiot et Guillemette Odicino, critiques.

VERDICT:

4.5

Un grand classique!

Disponible en DVD (12.99) chez TF1 VIDEO

 

Critique Bluray: Cinquante Nuances plus sombres

71gyEr99O3L._SL1290_.jpg

Titre original Fifty Shades Darker
Réalisation James Foley
Scénario Niall Leonard,
d’après le roman d’E. L. James
Acteurs principaux
Sociétés de production Universal Pictures
Michael De Luca Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame
Érotique
Romance
Durée 118 minutes
Sortie 8 février 2017

LE FILM:

1

Dépassée par les sombres secrets de Christian Grey, Anastasia Steele a mis un terme à leur relation pour se consacrer à sa carrière d’éditrice. Mais Grey occupe toujours toutes ses pensées et, lorsqu’il lui propose un nouvel accord, elle ne peut lui résister. Mais une ombre surgit du passé de Christian et plane sur les deux amants, déterminée à détruire un quelconque espoir de vie commune.

Après la rencontre, cette suite du best-seller olé olé s’attache à l’évolution du couple Christian/Ana! Pour combler un peu la vacuité de l’affaire, le passé du bellâtre vient jouer les trouble-fêtes! Dialogues con-con, duo fadasse, même pas de quoi réveiller nos sens dans les quelques scènes « chaudes » tant le tout est calibré pour le plus large public! Même la dernière scène de sexe, censée être un feu d’artifice, amenée avec la musique idoine s’avère un touche pipi des plus insignifiants! Avec ce second volet, l’encéphalogramme reste à nouveau parfaitement plus! On mettrait bien une bonne fessée aux producteurs de cette saga!

TECHNIQUE:

4.5

C’est un régal à tous points de vue!

BONUS:

2.5

Outre quelques images du prochain volet tourné en France, on trouve quelques featurettes sans grand intérêt en guise de making of et quelques scènes coupées

VERDICT:

1

Toujours aussi insignifiant!

Disponible en DVD, bluray et bluray 4K chez UNIVERSAL PICTURES