Critique Bluray: Benedetta

RéalisationPaul Verhoeven
ScénarioDavid Birke
Paul Verhoeven
MusiqueAnne Dudley
Acteurs principauxVirginie Efira
Charlotte Rampling
Daphné Patakia
Lambert Wilson
Olivier Rabourdin
Sociétés de productionSBS Productions
Pays d’origine France
 Pays-Bas
 Belgique
GenreDrame
Biographie
Durée127 minutes
Sortie9 juillet 2021

Au 17ème siècle, alors que la peste se propage en Italie, la très jeune Benedetta Carlini rejoint le couvent de Pescia en Toscane. Dès son plus jeune âge, Benedetta est capable de faire des miracles et sa présence au sein de sa nouvelle communauté va changer bien des choses dans la vie des soeurs.

LE FILM:

Cinq ans après « Elle », Paul Verhoeven adapte un roman qui retrace la vie d’une religieuse du XVIIème siècle, Benedetta Carlini, l’un des premiers cas documentés d’homosexualité féminine. Nouveau film « français » donc pour le cinéaste hollandais qui nous offre une réflexion sur l’obscurantisme religieux. On y retrouve tous les ingrédients favoris du réalisateur de Basic Instinct: sexe, gore et un style baroque prononcé. La mise en scène est ambitieuse et le casting français à tous points parfait avec en tête une Virginie Efira totalement habitée. Le film ne donne jamais de réponse laissant à chacun le choix de penser: Benedetta est-elle réellement habitée par le Christ ou est-elle une usurpatrice? Chacun se fera son opinion mais Benedetta ne laissera personne indifférent.

TECHNIQUE:

Magnifiques couleurs et définition et côté son , deux pistes en DTS 5.1 et stéréo des plus efficaces: Rien à dire…

BONUS:

Seul bonus une longue interview du réalisateur ponctuée d’interventions de l’actrice principale…

VERDICT:

Un bon Verhoeven qui ne laissera personne indifférent…

Disponible en DVD et bluray chez PATHE

Critique: Cry Macho

RéalisationClint Eastwood
ScénarioNick Schenk
N. Richard Nash
MusiqueMark Mancina
Acteurs principauxClint Eastwood
Eduardo Minett
Natalia Traven
Dwight Yoakam
Horacio Garcia Rojas
Sociétés de productionMalpaso Productions
Pays d’origine États-Unis
Genrenéo-western
Durée104 minutes
Sortie10 novembre 2021

Mike, star déchue du rodéo, se voit confier une mission a priori impossible : se rendre au Mexique pour y trouver un adolescent turbulent et l’amener jusqu’au Texas. Il lui faudra pour cela affronter la pègre mexicaine, la police et son propre passé.

Quarantième film à la réalisation, deux après l’excellent « Cas Richard Jewell », Clint Eastwood, malgré ses 91 ans, reprend également place devant la caméra pour ce « Cry Macho ». Ce qui frappe dès les premières images, c’est le physique du grand Clint, la peau sur les os, un peu voûté et le visage creusé. Malgré ce corps en bout de course, subsiste l’intelligence et l’humour teinté d’autodérision du bonhomme. Certains diront que ce « Cry Macho » est au pire de trop, au mieux mineur. Certes on est loin des plus grands films du maître mais on est aussi très loin d’un ratage annoncé par certains pisse-froids. Ce périple mexicain entre un vieux cowboy désabusé et un jeune Mexicain en mal d’amour parental au rythme assez lent, parfois contemplatif utilise les codes du western pour mieux les détourner. A défaut de pouvoir user des poings, Eastwood joue sur les sentiments et l’émotion est là, pour sûrement des adieux au Grand écran…