CRITIQUE: COPIE CONFORME (2009)

MK2 Diffusion

James, un écrivain anglais donne une conférence de presse pour la sortie de son nouveau livre sur l’original et la copie dans l’art. Il y rencontre une galeriste française, avec qui il part quelques heures près de Florence. Mais ne forment-ils pas un couple?

En compétition au dernier festival de Cannes, ce film d’Abbas Kiarostami a été spécialement écrit pour Juliette Binoche et elle le lui rend bien. Le Jury ne s’y est d’ailleurs pas trompé en lui décernant le prix d’interprétation féminine, amplement mérité tant elle y est formidable, n’en déplaise à Depardieu. Après une première demi-heure un peu glaciale et austère avec cette conférence de presse, le film change radicalement de visage quand les deux personnages partent ensemble. On assiste à partir de là à un face-à-face passionnant durant lequel on découvre la relation qui les unit.

Film étrange, l’expérience qu’il nous fait vivre tient surtout du sensoriel. A voir, en particulier pour Juliette Binoche.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s