Critique: Les Gardiens de la Galaxie

405662.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

  • Réalisé par :
    James Gunn
  • Avec :
    Vin Diesel,Bradley Cooper,Josh Brolin…
  • Durée :
    2h1min
  • Pays de production :
    Etats-Unis
  • Année de production :  2014
  • Titre original : Guardians of the Galaxy
  • Distributeur :
    Walt Disney Motion Pictures France

Peter Quill est un aventurier traqué par tous les chasseurs de primes pour avoir volé un mystérieux globe convoité par le puissant Ronan, dont les agissements menacent l’univers tout entier. Lorsqu’il découvre le véritable pouvoir de ce globe et la menace qui pèse sur la galaxie, il conclut une alliance fragile avec quatre aliens disparates : Rocket, un raton laveur fin tireur, Groot, un humanoïde semblable à un arbre, l’énigmatique et mortelle Gamora, et Drax le Destructeur, qui ne rêve que de vengeance. En les ralliant à sa cause, il les convainc de livrer un ultime combat aussi désespéré soit-il pour sauver ce qui peut encore l’être …

Nouvelle production Marvel, les Gardiens de la Galaxie est l’une des créations les moins connues de la firme auprès du grand public. L’originalité du projet tient en ce que les héros sont une bande de losers finis: un raton-laveur, un arbre au langage limité (« je s’appelle Groot »!), une armoire à glace complètement décérébrée et un mercenaire légèrement branleur sur les bords. A leurs côtés, une extra-terrestre verte attirée par l’appât du gain complète la troupe. La petite bande se retrouve alors chargée de sauver l’humanité du méchant Ronan à travers des aventures assez bien ficelées et dans un esprit très BD et Vintage, notamment avec une BO 70’s/80’s du meilleur goût! Si le film est signé Disney, il est tout de même à réserver aux plus de 7-8 ans en raison de quelques gros mots et de personnages parfois un peu flippants! Un bon divertissement qui annonce déjà une suite!

NOTE: 7.5/10

Publicités

Critique: Planes 2

Planes2_Affiche_GEN_HD

 

  • Date de sortie :
    23 juillet 2014
  • Réalisé par :
    Roberts Gannaway
  • Avec :
    Audrey Lamy,Fred Testot,Philippe Catoire…
  • Durée :
    1h24min
  • Pays de production :
    Etats-Unis
  • Année de production :  2014
  • Titre original : Planes : Fire & Rescue
  • Distributeur :
    Walt Disney Pictures France

Dusty est au sommet de sa gloire quand il apprend que son moteur est endommagé et qu’il ne pourra peut-être plus jamais participer à une course… Il  se lance  alors le défi de devenir pompier du ciel.  Il suivra sa formation auprès de l’élite du genre en charge de la protection du parc national de Piston Peak. Cette équipe de choc  est menée par Blade Ranger, un hélicoptère  vétéran charismatique et  est composée de Dipper, une grande fan de Dusty qui en pince pour lui,  Windlifter, un hélicoptère de transport lourd en charge de larguer sur les lieux de l’incendie les  intrépides et déjantés parachutistes du feu. Au cours de sa lutte contre le feu, Dusty va apprendre qu’il faut beaucoup de courage et ne jamais baisser les bras pour devenir un vrai héros.

Pour cette suite de Planes (frère jumeau de Cars mais avec des avions!), le héros, Dusty, passe son brevet pour être pompier, un problème de boîte à vitesse l’éloignant des courses. Il se retrouve donc avec les soldats du feu à lutter contre les feux de forêt au sein de parc national de Piston Peak. Si la plupart des films d’animation actuels contiennent un second niveau de lecture destiné à séduire autant les parents que les enfants, Planes 2 s’adresse en priorité aux 3-8 ans avec une intrigue très basique et très peu de références pour les parents (on s’amuse quand même avec Howard the Duck ou Chips).

C’est tout mignon et techniquement parfaitement réussi, les petits adorent et c’est bien le principal!

NOTE: 7/10

 

Jeu Concours: 6×2 places à gagner pour Planes 2(jeu terminé)

PFR_FRE_TITLE_04F

 

Planes2_Affiche_GEN_HD

©2014 Disney

SYNOPSIS:

Faites vrombir vos moteurs, déployez vos plus belles ailes et envolez-vous jusqu’au monde de PLANES 2, le nouveau film d’animation signé Disney. Cette comédie d’aventures haute en couleurs entraînera petits et grands au sein d’une dynamique équipe d’avions et de véhicules en tous genres cherchant à protéger, non sans courage et héroïsme, le parc national de Piston Peak de redoutables feux de forêt…

Dusty, le plus intrépide des petits avions de course, apprend que son moteur est endommagé et qu’il ne pourra peut-être plus jamais participer à une compétition aérienne. Se refusant à y croire, il tente en plein vol une ultime accélération… qui le conduit tout droit à un atterrissage en catastrophe et à l’embrasement de l’aéroport de Propwash Junction !

Résigné, Dusty finit par considérer ce mauvais coup du sort comme l’occasion parfaite de changer sa destinée… Il rejoint alors l’équipe d’audacieux pompiers du ciel chargés de surveiller le parc national de Piston Peak. Emmenée par l’hélicoptère de secours Blade Ranger, celle-ci est composée deDipper – un bombardier d’eau plein d’enthousiasme fan de Dusty -, de l’hélicoptère de transport Windlifter, de l’ancien transporteur militaire Cabbie mais aussi d’une bande d’intrépides véhicules tout-terrain surnommés les Para-feu.

À leur contact et en livrant bataille contre un terrible incendie, Dusty va découvrir combien il en coûte pour devenir un véritable héros…

Pour gagner l’un des 6 lots de 2 places, il faut répondre correctement aux questions avant le 20 juillet; un tirage au sort désignera les gagnants parmi les bonnes réponses!

 

CONCOURS TWITTER: UN LOT DE 4 PLACES ACCES VIP POUR LA COMEDIE MUSICALE « LA BELLE ET LA BETE »(jeu terminé)

image002

Pour gagner 4 places avec accès VIP aux coulisses du spectacle « la Belle et la Bête » (transport à la charge du gagnant!):

Du 14 février au 17 février, vous devez publier une photo de vous, avec une rose rouge, symbole du spectacle et de cette journée de Saint Valentin, avec les deux hastags suivants : #labelleetlabete #rose sur Twitter ou Instagram.

*Pour que la participation soit correctement prise en compte, les deux hastags doivent obligatoirement être associés.

image004

VIOLETTA LIVE: J’Y ETAIS !

violetta_concert_grand_rex_affiche

Pour bien comprendre le phénomène Violetta, quelques rappels s’imposent. Après Hanna Montana ou High School Musical, Disney dégaine une nouvelle série musicale destinée principalement aux jeunes filles entre 10 et 13 ans. Apparue en 2012 en Amérique du Sud, cette série rencontra tout de suite un énorme succès et Disney Channel la diffusa alors en France dès octobre 2012: c’est le carton, 300 000 petites filles suivant quotidiennement les aventures de leur héroïne. C’est Martina Stoessel, jeune actrice-chanteuse-mannequin de 16 ans qui incarne Violetta, cette jeune fille, dont la mère, une célèbre chanteuse, est morte, et qui s’est inscrite en cachette dans une école de Buenos Aires, le Studio 21, pour suivre des cours de danse et de chant : dans cette sorte de tele-novela, histoires d’amour, disputes et chansons se croisent en une sorte d’Hélène et les Garçons ibère et musical!

Alors que la troisième saison devrait bientôt débarquer sur nos écrans, Disney a eu l’idée d’une tournée mondiale passant par Paris cette semaine. Sept représentations au Grand Rex ayant vu leurs places partir en quelques heures, une dernière séance portant le nombre de places vendues au chiffre affolant de 22 000 pour un prix entre 33 et 93 euros ! La séance supplémentaire sera donc diffusée en direct dans une centaine de salles de cinéma (près de 50 000 places vendues également au prix de 17 euros!).

photo 1

Votre serviteur ayant une fille de 10 ans, coeur de cible de la série, il va pouvoir vous dire quelques mots de ce show « exceptionnel »!

Devant un public composé donc essentiellement de jeunes filles entre 10 et 12 ans, 2 ou 3 garçons venus en cachette et qui ne le diront pas à leurs potes et un parent de corvée par groupe d’enfants, le spectacle peut commencer! Malheureusement, nous raterons l’entrée en scène des héros, confrontés au duel show Disney (ponctualité, efficacité)/ organisation française (une ouvreuse place chaque personne en échange de la pièce!): 30 minutes entre le moment de l’entrée et le moment où l’on s’asseoit enfin!

photo 2

Animé par Philémon, présentateur maison de Shake It Up Talents, chargé de traduire les quelques échanges hispaniques entre les personnages, le spectacle alterne donc chansons et petites saynètes illustrant la rivalité Leon/Diego ou devrais-je dire Leeeeeeeeeeeooooooooonnnnnnnnn/Diego, l’amour entre Violetta et Leeeeeeeeeoooooooonnnnnnnn, etc… Quasiment en totalité en playback, les chansons se succèdent chorégraphies à l’appui avec tantôt tout le monde, tantôt les filles, tantôt les garçons et inlassablement les mêmes musiciens tapant sur leurs instruments sans conviction: quelqu’un pourrait-il dire au pianiste de changer de touches de temps en temps pour faire plus vrai? Pour faire plaisir aux fans, les héros ont quand même appris quelques phrases qui réchauffent l’atmosphère:  » ye bais bous chanter oune chanson », « ye bouz aime » ou encore « ye t’aime Paris »! Bref si l’on peut regretter le manque d’investissement vocal (ou s’en réjouir ?) des stars en herbe, les chorégraphies très Disney (simplicité/efficacité de manière à les reproduire devant la glace à la maison!) et les neuf tenues de Violetta qui, si elles étaient portées par ma fille conduiraient à sa mise en pension immédiate (Oh les bottes violettes à strass!), l’essentiel est ailleurs!

photo 3

Les petites filles dont la mienne ont passé durant 1h45 la meilleure boum de leur vie avec leurs personnages favoris, elles ont pu hurler à tue-tête leurs chansons préférées, en Espagnol s’il vous plaît dont elles ne comprennent pas un mot, ramasser quelques-uns des milliers de coeurs violets tombés du ciel dans un final fort en émotion et revenir avec quelques souvenirs au grand dam des parents contraints de faire à nouveau la queue et de se délester de quelques euros supplémentaires! La magie Disney c’est aussi ça!

CRITIQUE: LA REINE DES NEIGES

21052146_20131023144339759.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

 

Anna, une jeune fille aussi audacieuse qu’optimiste, se lance dans un incroyable voyage en compagnie de Kristoff, un montagnard expérimenté, et de son fidèle renne, Sven à la recherche de sa sœur, Elsa, la Reine des Neiges qui a plongé le royaume d’Arendelle dans un hiver éternel…  En chemin, ils vont rencontrer de mystérieux trolls et un drôle de bonhomme de neige nommé Olaf, braver les conditions extrêmes des sommets escarpés et glacés, et affronter la magie qui les guette à chaque pas.

Le traditionnel Disney de Noël est cette fois l’adaptation d’un conte d’Andersen, la Reine des Neiges. C’en est bel et bien terminé de l’animation traditionnelle, la 3D ayant été définitivement adoptée par la firme aux grandes oreilles. Techniquement très réussi, ce nouvel opus a tout pour ravir le jeune public: de l’action, des princesses, de l’amour, des personnages sympa comme le bonhomme de neige Olaf ou le renne Sven et des chansons cucul la praline juste ce qu’il faut! Si le produit paraît très formaté, force est de reconnaître que c’est de la belle ouvrage et toute la famille y trouvera son compte, c’est le principal!

NOTE: 7/10

 

LA REINE DES NEIGES, BANDE ANNONCE DU NOUVEAU DISNEY

La reine des neiges_logo titre

Alors que Disney a mis fin à ses activités dans l’animation traditionnelle, c’est un nouveau film en 3D qui s’annonce pour les fêtes de fin d’année.

image015

L’HISTOIRE :

Anna (voix originale de Kristen Bell), une jeune fille aussi audacieuse qu’optimiste, se lance dans un incroyable voyage en compagnie de Kristoff, un montagnard expérimenté, et de son fidèle renne, Sven à la recherche de sa sœur, Elsa, la Reine des Neiges (voix originale d’Idina Menzel) qui a plongé le royaume d’Arendelle dans un hiver éternel…  En chemin, ils vont rencontrer de mystérieux trolls et un drôle de bonhomme de neige nommé Olaf, braver les conditions extrêmes des sommets escarpés et glacés, et affronter la magie qui les guette à chaque pas…

Anna et Kristoff vont devoir rivaliser de courage et d’inventivité pour survivre et sauver le royaume du chaos…