Critique Dvd: Un peu, Beaucoup, Aveuglément

81JHH2V-KAL._SL1500_

  • Date de sortie salles:
    06 mai 2015
  • Réalisé par :
    Clovis Cornillac
  • Avec :
    Mélanie Bernier, Clovis Cornillac, Lilou Fogli…
  • Durée :
    1h30min
  • Pays de production :
    France
  • Année de production :  2015
  • Distributeur :
    Orange Studio

LE FILM:

4

Lui est inventeur de casse-têtes. Investi corps et âme dans son travail, il ne peut se concentrer que dans le silence. Elle est une pianiste accomplie et ne peut vivre sans musique. Elle doit préparer un concours qui pourrait changer sa vie. Ils vont devoir cohabiter sans se voir…

Dans le flot de comédies françaises qui déferle sur les écrans, on avait tout à craindre d’une énième purge romcomique! Que nenni! Le premier film en tant que réalisateur de Clovis Cornillac est une vraie surprise! En partant d’une idée plutôt maline, la cohabitation voire l’idylle naissante entre deux voisins à travers une cloison, Cornillac emprunte à Lubitsch ou à Jeunet mais aussi à l’univers qu’il côtoie, celui de la bande à Payet, sans vulgarité, pour nous offrir une comédie romantique assez surprenante. Empreint d’une certaine poésie et même de magie, « Un peu, beaucoup, aveuglément » est non seulement souvent drôle mais dégage un vrai charme auquel Mélanie Bernier n’est pas étrangère!

TECHNIQUE:

4.5

Rien à signaler, c’est parfait pour le support!

BONUS:

4

Seul bonus, un making of d’une trentaine de minutes, très réussi!

VERDICT:

4

Une rom com charmante, surprenante et drôle!

Disponible en DVD (14.99 euros) chez ORANGE STUDIO dès le 15 septembre

CRITIQUE: PARANOIAK (2007)

Belle petite réussite que ce quasi-remake de « fenêtre sur cour ».

Kale, jeune garçon de 17 ans, traumatisé par la mort accidentelle de son père, accumule les petits délits et finit cloîtré chez lui, la cheville équipée d’un bracelet électronique. Il n’a alors pour seule occupation qu’observer ses voisins avec des jumelles. Il commence alors à avoir des doutes sur un de ses voisins qu’il soupçonne d’être le serial killer activement recherché par la police. Avec l’aide de son meilleur ami et de sa nouvelle jeune voisine, il va mener l’enquête…

Après une première partie nous faisant croire au « teen movie » classique, avec l’ado accro de jeux vidéos qui reluque sa jolie voisine accompagné de son débile de copain, la deuxième partie qui voit l’enquête commencer à aboutir, nous fait basculer dans le thriller pur jus! Et de plutôt belle manière: on se surprend à frissonner quelques fois. L’interprétation de Shia LaBeouf (ne me demandez pas comment ça se prononce), Karim Benzema avec des cheveux, est parfaite et la mise en scène plus que correcte. Dommage que la fin sombre un peu dans le grand-guignol mais le film reste bien au-dessus de la moyenne des sorties du genre!