CRITIQUE BLU-RAY: 16 BOUGIES POUR SAM

1507-1LE FILM: 6/10

Aujourd’hui Samantha Baker a 16 ans et toute sa famille a oublié son anniversaire. Comme tant d’adolescentes, elle doit en plus supporter des lycéens pénibles, des frères et surs trop gâtés, des parents complètement perdus et la grande blonde du lycée qui s’interpose entre elle et le garçon de ses rêves …
Mais heureusement la journée n’est pas terminée !

Après avoir fait ses classes notamment comme scénariste de National Lampoon’s vacation (Bonjour les vacances), John Hugues passe à la réalisation et devient sinon le créateur du genre, au moins le pape du Teen Movie dans les années 80. A son actif, 16 Bougies pour Sam (son premier film), Breakfast Club, Une Créature de rêve, La folle journée de Ferris Bueller (son chef d’œuvre!) ont inspiré des centaines de films.

Son premier film donc, 16 Bougies pour Sam, est une comédie adolescente assez réussie qui contient déjà tout ce qui fera le cinéma de John Hugues: des personnages assez stéréotypés ( le beau gosse, le Chinois, le geek, la fille avec un appareil dentaire) et un humour souvent délirant. Seul inconvénient pour ceux qui découvriraient le film, il a tellement été copié qu’il ne leur réservera pas beaucoup de surprises! Pour l’anecdote, on assiste aux débuts de John Cusack (c’est son deuxième film!).

TECHNIQUE: 9/10

Une copie irréprochable pour un film qui va fêter ses trente ans!

BONUS: 0/10

Rien du tout, pas même une bande annonce!

VERDICT: 6/10

Le retour aux sources du Teen Movie!

Disponible en Blu-ray chez Universal Pictures dès le 2 juillet.

CRITIQUE: PARANOIAK (2007)

Belle petite réussite que ce quasi-remake de « fenêtre sur cour ».

Kale, jeune garçon de 17 ans, traumatisé par la mort accidentelle de son père, accumule les petits délits et finit cloîtré chez lui, la cheville équipée d’un bracelet électronique. Il n’a alors pour seule occupation qu’observer ses voisins avec des jumelles. Il commence alors à avoir des doutes sur un de ses voisins qu’il soupçonne d’être le serial killer activement recherché par la police. Avec l’aide de son meilleur ami et de sa nouvelle jeune voisine, il va mener l’enquête…

Après une première partie nous faisant croire au « teen movie » classique, avec l’ado accro de jeux vidéos qui reluque sa jolie voisine accompagné de son débile de copain, la deuxième partie qui voit l’enquête commencer à aboutir, nous fait basculer dans le thriller pur jus! Et de plutôt belle manière: on se surprend à frissonner quelques fois. L’interprétation de Shia LaBeouf (ne me demandez pas comment ça se prononce), Karim Benzema avec des cheveux, est parfaite et la mise en scène plus que correcte. Dommage que la fin sombre un peu dans le grand-guignol mais le film reste bien au-dessus de la moyenne des sorties du genre!