Critique: Glass

5059914.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Réalisation M. Night Shyamalan
Scénario M. Night Shyamalan
Acteurs principaux
Sociétés de production Buena Vista Pictures
Blinding Edge Pictures
Blumhouse Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre thriller fantastique
Durée 129 minutes
Sortie 16 janvier 2019

Peu de temps après les événements relatés dans Split, David Dunn – l’homme incassable – poursuit sa traque de La Bête, surnom donné à Kevin Crumb depuis qu’on le sait capable d’endosser 23 personnalités différentes. De son côté, le mystérieux homme souffrant du syndrome des os de verre Elijah Price suscite à nouveau l’intérêt des forces de l’ordre en affirmant détenir des informations capitales sur les deux hommes…

Il y a deux ans, M. Night Shyamalan nous surprenait à la fin de son « Split » avec l’apparition du personnage principal de son succès « Incassable » incarné par Bruce Willis. On ne comprenait alors pas trop l’intérêt de cette apparition « clin d’oeil », ne sachant pas qu’il avait en tête l’idée d’une trilogie. Avec ce troisième volet intitulé « Glass » comme le surnom du personnage incarné par Samuel L. Jackson dans « Incassable », tout finit par prendre sens. David Dunn (Willis), Elijah Price (Jackson) et Kevin Crumb (McAvoy) se retrouvent tous les trois internés dans un hôpital psychiatrique, suivis par une psychiatre qui travaille sur la mythomanie et principalement sur les patients persuadés d’être des super-héros. Remarquablement mis en scène, « Glass » prend son temps pour offrir une réflexion de prime abord sur le mythe des super-héros et plus profondément sur le monde d’aujourd’hui où le droit à la différence est loin d’être acquis. Si le destin des trois personnages principaux nous fait évidemment penser aux mutants d’X Men, le film de Shyamalan séduit par son refus du spectaculaire et son climat tout hitchcockien. On lui pardonnera quelques facilités scénaristiques tant l’ensemble reste tout de même jubilatoire.

4

Publicités

Critique: Les Indestructibles 2

0323902.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Titre original Incredibles 2
Réalisation Brad Bird
Scénario Brad Bird
Acteurs principaux
Sociétés de production Pixar Animation Studios
Walt Disney Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre super-héros
Durée 118 minutes
Sortie 4 Juillet 2018

Notre famille de super-héros préférée est de retour! Cette fois c’est Hélène qui se retrouve sur le devant de la scène laissant à Bob le soin de mener à bien les mille et une missions de la vie quotidienne et de s’occuper de Violette, Flèche et de bébé Jack-Jack. C’est un changement de rythme difficile pour la famille d’autant que personne ne mesure réellement l’étendue des incroyables pouvoirs du petit dernier… Lorsqu’un nouvel ennemi fait surface, la famille et Frozone vont devoir s’allier comme jamais pour déjouer son plan machiavélique.

Près de 15 ans après le premier volet, Brad Bird est aux commandes du second volet des Indestructibles. Située dans la continuité du premier, l’action voit la famille Parr malmenée comme les autres « super ». Mr Indestructible est contraint de laisser le boulot à sa femme, Elastigirl, et de se concentrer sur sa famille, notamment le petit dernier, Jack-Jack qui découvre ses supers pouvoirs. Souvent cartoonesque, cette suite est un déluge d’action ininterrompu autant qu’une réflexion sur la famille, sur notre société du spectacle avec un vrai message féministe! Le film d’action de l’année!

4.5

Critique: Ant-Man

305731.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

  • Date de sortie :
    15 juillet 2015
  • Réalisé par :
    Peyton Reed
  • Avec :
    Paul Rudd, Michael Douglas, Evangeline Lilly…
  • Durée :
    1h58min
  • Pays de production :
    Etats-Unis
  • Année de production :  2015
  • Titre original : Ant-Man
  • Distributeur :
    Disney

Scott Lang, cambrioleur de haut vol, va devoir apprendre à se comporter en héros et aider son mentor, le Dr Hank Pym, à protéger le secret de son spectaculaire costume d’Ant-Man, afin d’affronter une effroyable menace…

Si comme moi vous n’êtes pas un inconditionnel des Super-héros, vous n’êtes pas un expert Marvel, vous vous en fichez que la marque ait été absorbée par l’empire Disney et vous n’êtes pas tombé en arrêt maladie lorsqu’ Edgar Wright a quitté le projet, alors vous pouvez aller voir Ant-Man serein! Si ce qui vous importe lorsque vous allez voir ce genre de blockbuster c’est de passer un bon moment, vous divertir, voir de l’action bien ficelée et en avoir pour votre argent, c’est exactement le programme proposé par ce nouveau film de super-héros! Si l’on peut faire un reproche au film, c’est peut-être une première partie un tantinet bavarde. A part ça Paul Rudd apporte de l’humour et de l’auto-dérision plutôt bienvenue quand certains autres films de super-héros se prennent un peu trop au sérieux et il est plutôt bien épaulé par Michael Douglas en mentor d’Ant-Man, la sexy Evangeline Lilly et les trois collègues du héros, en particulier Michael Pena, hilarant. Les scènes d’action sont efficaces, les effets spéciaux vraiment réussis et, chose assez rare pour être soulignée, la 3D est un vrai plus! Si Marvel a d’autres projets cool dans la lignée des « Gardiens de la galaxie » ou « Ant-Man » et bien moi, ça me va!

4

Jeu Concours: 5×2 places pour « le Garçon invisible » à gagner (jeu terminé)

LE GARCON INVISIBLE_120X160_RVB def 010615

A l’occasion de la sortie du film « le Garçon invisible » le 15 juillet, CINEDINGUE et BELLISSIMA FILMS sont heureux de vous offrir 5×2 places pour découvrir le film.

Pour gagner, il suffit de répondre correctement aux questions avant le 17 juillet; un tirage au sort désignera les gagnants parmi les bonnes réponses.

Bientôt à l’affiche: Vincent n’a pas d’écailles

347644.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Vincent a un pouvoir extraordinaire : sa force et ses réflexes décuplent au contact de l’eau. Pour vivre pleinement ce don, il s’installe dans une région riche en lacs et rivières, et suffisamment isolée pour préserver sa tranquillité. Lors d’une escapade aquatique, il est surpris par Lucie dont il tombe amoureux.

Sortie le 18 février.