Critique: Creed II

1451897.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Titre original Creed II
Réalisation Steven Caple Jr.
Scénario Juel Taylor
Sylvester Stallone
Acteurs principaux
Sociétés de production Chartoff-Winkler Productions
MGM
New Line Cinema
Warner Bros.
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre drame
Durée 130 minutes
Sortie 9 janvier 2018

La vie est devenue un numéro d’équilibriste pour Adonis Creed. Entre ses obligations personnelles et son entraînement pour son prochain grand match, il est à la croisée des chemins. Et l’enjeu du combat est d’autant plus élevé que son rival est lié au passé de sa famille. Mais il peut compter sur la présence de Rocky Balboa à ses côtés : avec lui, il comprendra ce qui vaut la peine de se battre et découvrira qu’il n’y a rien de plus important que les valeurs familiales.

Huitième film de la saga Rocky, second concentré sur le personnage d’Adonis Creed, « Creed II » n’invente rien mais pourtant les fans seront comblés et feront des adieux émus au personnage de Balboa. Adonis Creed dorénavant champion du monde, a maintenant l’occasion de remettre son titre en jeu face au fils d’Ivan Drago, le Russe responsable de la mort de son père. Si Rocky refuse d’abord de l’accompagner dans une mission suicide, il va peut-être finalement accepter de l’épauler devant le défi de sa vie. Rien de nouveau quant à la structure du film calquée sur les volets précédents et rien de nouveau non plus quant à la façon dont sont traités les adversaires moscovites de Creed: de grosses machines de guerre qui ne sourient absolument jamais! Toutefois, on craque devant le couple formé par Adonis et Bianca, la prestation des vieux Sly et Lundgren mais aussi devant l’émotion et la nostalgie de l’ensemble! Reste à savoir comment la franchise saura survivre au départ de Stallone…

3.5

Critique Bluray: Evasion 2

61RULLdAuiL._SL1000_.jpg

Titre original Escape Plan 2: Hades
Réalisation Steven C. Miller
Scénario Miles Chapman
Acteurs principaux
Sociétés de production Emmett/Furla/Oasis Films
Grindstone Entertainment Group
Leomus Pictures
Lionsgate
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Genre Thriller
Durée 96 minutes
Sortie 2018

LE FILM:

0.5

Ray Breslin, le spécialiste des systèmes de sécurité inviolables a désormais monté sa propre équipe d’experts en protection. Un de ses associés est kidnappé par une mystérieuse organisation et envoyé dans une prison secrète High-Tech, HADES où d’autres maîtres de l’évasion sont également enfermés. Ray décide de lui porter secours mais le défi est d’autant plus grand que cette fois-ci, avant de sortir de la forteresse inviolable, il faudra réussir à la pénétrer.

Cinq ans après un premier volet qui à l’époque n’avait pas marqué ni la critique ni le public, Evasion 2 sort donc directement en vidéo chez nous avec en tête d’affiche, toujours Sylvester Stallone et pour succéder à Schwarzie, Dave Bautista, le Drax des Gardiens de la galaxie. Si parfois, dans la masse des DTV, on trouve quelques pépites qui auraient mérité une sortie en salles, on est ici en face du pire du genre! Si l’on passe sur un scénario complètement débile et sans aucun intérêt (les hommes de Breslin sont jetés dans une prison high tech les uns après les autres sans que l’on comprenne bien pourquoi) et que l’on accepte de se concentrer sur le reste, tout est à l’avenant! Les dialogues sont dignes de la pire série tv et les scènes d’action (des affrontements successifs entre prisonniers) sont filmées avec les pieds. Quant aux deux têtes d’affiche, elles n’ont en gros que 3 scènes chacune à négocier, sans transpirer! quant à la direction artistique, elle n’est pas en reste: la prison HADES semble avoir été shootée au Macumba de Palavas les Flots! Une question demeure: quel public pour un tel naufrage?

TECHNIQUE:

4.5

Le résultat est impeccable à tous les niveaux!

BONUS:

1.5

On trouve ici trois featurettes dont l’une croustillante dans laquelle le réalisateur nous explique tranquille, qu’il a cherché à retrouver l’esthétique de Blade Runner!!!

VERDICT:

0.5

Catastrophe!!!

Disponible en DVD et Bluray (19.99 euros) chez Metropolitan Video dès le  20 août