CRITIQUE DVD: L’AVEU

l'aveuLE FILM: 8/10

Au début du XXème siècle, en Russie désormais soviétique, un aristocrate déchu, le Comte Volsky, cède un manuscrit à une maison d’édition que dirige Nadena Kalenin. Cet ouvrage raconte comment Fedor Petroff (George Sanders), un ancien magistrat dont Nadena devait devenir l’épouse, a vécu dans la débauche avec la sulfureuse Olga, une paysanne manipulatrice. La lecture de ce manuscrit plongera Nadena dans un passé sombre auquel le Comte Volsky a lui-même contribué.

60386808

Deuxième film américain de Douglas Sirk, l’Aveu, adaptation d’un roman de Tchekhov, contient déjà tout ce qui fait le cinéma du maître du mélodrame: l’amour, les différences de classe et bien sûr la tragédie. Magnifiquement mis en scène et photographié, l’Aveu est la première collaboration de George Sanders avec le cinéaste et doit beaucoup à la très belle prestation de la brûlante Linda Darnell.

TECHNIQUE: 7/10

Une copie tout à fait correcte pour l’époque malgré quelques tâches et rayures par-ci par-là.

BONUS: 9/10

Outre la galerie de photos, on trouve une présentation de Patrick Brion (12 mins) et surtout celle pasionnante et très complète de Bertrand Tavernier (39 mins).

VERDICT: 8/10

Un film méconnu de Sirk qui mérite le détour!

Disponible en DVD (16.99 euros) chez Sidonis