Critique Bluray: Le Dernier Face à Face

71uA0mXmyAL._SL1000_.jpg

Titre original Faccia a faccia
Réalisation Sergio Sollima
Scénario Sergio Sollima
Sergio Donati
Acteurs principaux
Pays d’origine ItalieEspagne
Genre western spaghetti
Durée 108 min.
Sortie 23 Novembre 1967

LE FILM:

4.5

Le professeur Brad Fletcher (Volontè), un enseignant de la Nouvelle-Angleterre, quitte son travail pour raisons de santé et voyage jusqu’au Texas. Après être arrivé dans l’ouest, il finit pris en otage par un hors-la-loi blessé, Solomon « Beauregard » Bennet (Milián). Fletcher l’aide à se soigner et tente de le convaincre qu’il a plus de valeur vivant que mort. Via cette « amitié », Fletcher prend goût à la vie de hors-la-loi. Au lieu de retourner à sa vie d’honnête homme, il décide de rejoindre la Horde sauvage de Bennet.

Bien que spaghetti, ce western de Sergio Sollima s’avère extrêmement fidèle à ses modèles hollywoodiens tout en conservant la patte italienne. Sollima ne donne jamais dans le baroque mais utilise le genre pour livrer un film éminemment politique. Ici, l’intellectuel devient ivre de pouvoir et de violence alors que le hors la loi, brute épaisse du début, s’humanise au fil du film. Le western devient alors un brûlot sur la lutte des classes. La mise en scène, la photo, la sublime musique d’Ennio Morricone et l’interprétation de Gian Maria Volonte font de ce »dernier face à face » un grand western Spaghetti à (re)découvrir d’urgence!

TECHNIQUE:

4.5

Magnifique travail de restauration; si tout n’est pas parfait, l’image bénéficie d’un beau piqué de couleurs chatoyantes!

BONUS:

3.5

On trouve ici un passionnante interview de Jean-François Giré et un court sujet sur la restauration. Et bien sûr le livret habituel !

VERDICT:

4.5

Une très belle sortie d’un grand film!

Disponible en Bluray (24.99 euros) chez Wild Side

Publicités

Critique Dvd: Tire encore si tu peux

71ww6ZwFYRL._SL1000_.jpg

Titre original (it) Se sei vivo, spara
Réalisation Giulio Questi
Acteurs principaux
Sociétés de production GIA Società Cinematograficaet Hispamer Films
Pays d’origine Drapeau de l'Italie Italie
Genre western spaghetti
Durée 100 min
Sortie 1967

LE FILM:

4.5

Membre d’un gang de bandits mexicains, un métis que l’on appelle L’Etranger s’associe à un gang américain pour dérober une important quantité d’or. Au moment du partage, les mexicains sont abattus un par un. Laissé pour mort, L’Etranger parvient à survivre et n’a plus qu’une obsession : se venger.

Alors qu’il voulait tourner un thriller, Giulio Questi se voit demander par ses producteurs un western. Il accepte mais le résultat sortira complètement des sentiers battus. Cette histoire de vengeance prend souvent des airs de film d’horreur et ce, dès la première scène où l’on assiste, à la manière des films de zombies, à la « résurrection » de l’Etranger, qui semble sortir de sa tombe. La quête de vengeance n’épargnera personne; Questi n’a pas peur de sacrifier les animaux, de montrer une opération chirurgicale ou un scalp en gros plan! Le montage parfois psychédélique donne également un cachet particulier à ce qui pourrait bien être l’un des meilleurs westerns spaghettis!

TECHNIQUE:

3.5

Un léger bruit image et un léger grain mais l’ensemble tient la route! La copie étant la version non censurée, les scènes ajoutées sont essentiellement en VOST, ce qui est visible si l’on visionne la VF.

BONUS:

3.5

Outre les deux bandes annonces du film, on trouve une excellente interview du réalisateur (45 mins).

VERDICT:

4.5

L’un des meilleurs westerns spaghettis dans une édition impeccable!

Disponible en DVD (14.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez RIMINI EDITIONS

CRITIQUE DVD: COLORADO

COLORADOLE FILM: 8,5/10

Jonathan Corbett, alias Colorado, fine gâchette et redresseur de torts sans égal, a débarrassé le Texas de nombreux malfrats. Sa bravoure légendaire et ses faits d’armes lui valent d’être placé en tête de liste des élections sénatoriales… Mais en apprenant que Cuchillo, un bandit notoire, vient de tuer une fillette de douze ans après l’avoir violée, Colorado se lance dans une nouvelle chasse à l’homme… Sa retraite dorée de politicien attendra…

Quand on parle de western spaghetti, le nom de Sergio Leone nous vient tout de suite à l’idée mais deux autres Sergio, Corbucci et Sollima ont également apporté leur pierre à l’édifice. Ce dernier a à son actif deux grands westerns, « le Dernier Face-à-face » et « Colorado ». Jeu du chat et de la souris entre le personnage de Corbett et celui de Cuchillo, accusé à tort d’avoir violé une enfant, le film de Sollima est également un film sur la lutte des classes, sur une classe dirigeante complètement gangrénée par l’argent.

Magnifiquement mis en scène, tout en évitant tous les clichés du genre, Colorado est également l’occasion d’assister à un magnifique duo d’acteurs Lee Van Cleef/ Thomas Millian au jeu complètement habité. Cerise sur le gâteau, la musique d’Ennio Morricone est absolument mythique (Tarantino ne s’est d’ailleurs pas privé d’en emprunter deux morceaux pour Inglourious Basterds!). Quant au duel final, une merveille!

Le must du Western Spaghetti!

TECHNIQUE: 9/10

N’ayant pu visionné que le DVD présent dans le coffret, je ne me prononcerai pas sur le bluray. Mais si j’en crois ce que j’ai vu sur le DVD, le spectacle devrait être au rendez-vous tant la qualité est au rendez-vous! La VO italienne est à privilégier!

BONUS: 10/10

Outre la bande-annonce, une galerie photos, on a également droit à un passionnant entretien avec le scénariste qui revient sur son travail avec Sollima et Leone. On peut également voir la version director’s cut du film qui évite certaines incohérences de la version sortie en salles et bien sûr le formidable et très complet livre de Jean-François Giré sur le film!

VERDICT: 9/10

Un objet indispensable pour tout cinéphile!

Disponible en combo + livre (24,99 euros) chez Wild Side Video