CRITIQUE BLU-RAY: EN QUATRIEME VITESSE

81+NYK6v-mL__SL1500_

LE FILM: 9/10

Une nuit, le célèbre détective privé Mike Hammer prend dans sa voiture une jeune femme terrorisée. Elle lui avoue s’être échappée d’un asile psychiatrique. Malgré ses propos confus, Hammer comprend que la jeune femme est poursuivie par des mystérieux tueurs. Ainsi commence l’enquête la plus démentielle et la plus incroyable du polar américain !

Troisième film de Robert Aldrich après Bronco Apache et Vera Cruz, En Quatrième Vitesse est l’adaptation d’un roman de Mickey Spillane avec comme héros le célèbre détective Mike Hammer. Sorti en 1955, en pleine Guerre Froide, ce film noir est un miroir fidèle de son époque, gangrénée par une paranoïa générale. Ici, l’intrigue n’est finalement qu’un prétexte et ne sera d’ailleurs jamais vraiment élucidée, tout ce qui compte c’est cette angoisse et cette fièvre qui transpire de chaque plan grâce à la mise en scène absolument magistrale d’Aldrich, jusqu’à un final à couper le souffle.

Ce film restera comme l’un des plus grands polars américains et inspira d’ailleurs de nombreux cinéastes comme Lynch ou Tarantino (souvenez-vous de la malette ouverte par Vincent Vega dont on ne connaissait pas le contenu mais qui illuminait son visage!).

TECHNIQUE: 9/10

Magnifique copie quasiment parfaite malgré les années!

BONUS: 9/10

Outre la bande-annonce et la fin originale plus ambigüe sur le sort de Hammer, on trouve une analyse comme toujours pertinente de Philippe Rouyer et un entretien avec Larry Cohen qui revient sur les adaptations des aventures de Mike Hammer.

VERDICT: 9/10

Chef d’œuvre du film noir indispensable!

Disponible en DVD (16.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez Carlotta Films dès le 20 novembre


Publicités