Critique Bluray: Embrasse-moi idiot

814+H0v1DfL._SL1500_.jpg

Titre original Kiss Me, Stupid
Réalisation Billy Wilder
Scénario I. A. L. Diamond
Billy Wilder
Acteurs principaux
Sociétés de production The Mirisch Corporation
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie
Durée 126 minutes
Sortie 3 février 1965

LE FILM:

4.5

D’une jalousie maladive, Orville doit héberger, durant une nuit, Dino, célèbre crooner à la réputation de séducteur. Redoutant que sa femme soit sensible au charme du chanteur, il la renvoie chez sa mère et engage Polly, une entraîneuse de bar, pour jouer son rôle. La nuit va être longue…

Pas étonnant que le film fasse un vrai scandale à sa sortie! Sorti quelques mois après « Irma la Douce », « Embrasse-moi idiot » dépeint à travers l’histoire d’Orville, jaloux maladif, une Amérique vulgaire et misogyne! Polly, prostituée au grand coeur , incarnée par une superbe Kim Novak, est sans doute le seul personnage vraiment attachant du film. A ses côtés, le maladif Orville est incarné par le cartoonesque Ray Walston et Dean Martin interprète un chanteur membre du Rat Pack (tiens tiens!). Un régal!

TECHNIQUE:

4.5

Superbe copie restaurée, un vrai plaisir de redécouvrir le film dans ces conditions!

BONUS:

4.5

Qualité et quantité au rendez-vous! Comme dans les précédents films de Wilder sortis chez Rimini, on trouve un face à face entre Olivier Macheret et l’intarissable Fred Mercier , un doc sur Wilder, et un autre sur l’association Wilder/Diamond à l’écriture! Le bonheur!!!

VERDICT:

4.5

Une édition une fois de plus parfaite!

Disponible en bluray chez Rimini (19.99 euros)

Critique Bluray 3D: Un Jour dans la vie de Billy Lynn

81URUcQgXZL._SL1500_.jpg

Titre original Billy Lynn’s Long Halftime Walk
Réalisation Ang Lee
Scénario Jean-Christophe Castelli
Acteurs principaux
Sociétés de production Studio 8
LStar Capital
Film4 Productions
Bona Film Group
The Ink Factory
Marc Platt Productions
TriStar Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Genre drame
Durée 112 minutes
Sortie 1er février 2017

LE FILM:

4.5

En 2005, Billy Lynn, un jeune Texan de 19 ans, fait partie d’un régiment d’infanterie en Irak victime d’une violente attaque. Ayant survécu à l’altercation, il est érigé en héros, ainsi que plusieurs de ses camarades. Et c’est avec ce statut qu’ils sont rapatriés aux Etats-Unis par l’administration Bush, qui désire les voir parader au pays… avant de retourner au front.

Tourné dans un procédé de 3D révolutionnaire que peu de salles peuvent permettre de visionner, le dernier film d’Ang Lee passa donc du coup malheureusement totalement inaperçu en France. Pourtant, « Un jour dans la vie de Billy Lynn » est un grand film sur l’Amérique, société du spectacle. On y suit le retour de GI de la guerre en Irak, portés en héros, forcés de parader à la mi-temps du Superbowl et dragués par les studios hollywoodiens. Si la critique est cinglante, on reste sous le choc d’une esthétique encore jamais vue, même dans sa version 3D simple. Quant à la mise en scène d’Ang Lee, elle tutoie ici les sommets, notamment dans la scène centrale où les soldats se retrouvent sur scène derrière Beyoncé! L’un des plus grands film de l’année!

TECHNIQUE:

5

La version 3D visionnée est bluffante de pureté! Si les jaillissements sont rares, la profondeur de champ est quant à elle phénoménale! Une expérience d’immersion totale!

BONUS:

4.5

On trouve ici des scènes coupées, et une trentaine de minutes de docs sur le tournage.

VERDICT:

4.5

L’un des grands films de l’année à réhabiliter au plus vite!

Disponible en DVD (14.99 euros), combo bluray/bluray 3D (19.99 euros) et combo Ultra HD/bluray 3D/ Bluray (29.99 euros) chez Sony Pictures