Critique bluray: Tu veux ou tu veux pas

81CeGvD0soL._SL1500_

  • Date de sortie :
    01 octobre 2014
  • Réalisé par :
    Tonie Marshall
  • Avec :
    Sophie MarceauPatrick BruelAndré Wilms
  • Durée :
    1h28min
  • Pays de production :
    France
  • Année de production :  2013
  • Distributeur :
    Warner Bros Pictures France

LE FILM:

3

 

Lambert, sex addict repenti, tente de se racheter une conduite en devenant… conseiller conjugal. Abstinent depuis plusieurs mois, la situation se complique lorsqu’il recrute une assistante, la séduisante Judith, dont la sexualité débridée va très vite mettre ses résolutions à rude épreuve…

Pour sa nouvelle comédie, Tonie Marshall s’intéresse cette fois aux sex addicts à travers la rencontre entre un malade qui se soigne (Patrick Bruel) et une malade qui s’assume (Sophie Marceau). Contrairement au Shame de Steve McQueen, la pathologie est ici traitée à la légère, comme prétexte à diverses situations cocasses. Certes, le scénario est cousu de fil blanc mais le duo est sympathique, quelques scènes sont vraiment drôles, notamment lors des consultations, et quelques passages surréalistes amènent leur dose d’originalité. Un bon moment…

TECHNIQUE:

4

 

Sans problèmes!

BONUS:

0.5

 

Outre deux scènes inédites sans intérêt, on trouve un « making of » décliné en deux mini featurettes d’une minute et la bande-annonce! C’est plus que léger, presque insultant!

VERDICT:

3

 

Une édition minimaliste pour une comédie sympatoche!

Disponible en DVD(19.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez Warner Bros dès le 11 février


CRITIQUE BLU-RAY: UN BONHEUR N’ARRIVE JAMAIS SEUL

LE FILM: 6/10

Sacha aime ses amis, son piano, la fête. La nuit, il joue dans un club de jazz et séduit des jolies filles. Il vit dans l’instant, pour le plaisir. Sans réveil-matin, sans alliance, sans impôt. Charlotte a trois enfants, deux ex-maris et une carrière professionnelle à gérer. Elle n’a aucune place pour une histoire d’amour. Tout les oppose. Ils n’ont rien à faire ensemble… Ils sont faits l’un pour l’autre.

Pour son cinquième long, James Huth (Brice de Nice) se frotte à la comédie romantique, spécialité outre-Atlantique. Loin de révolutionner le genre, Huth respecte, au contraire, le cahier des charges à la lettre (la rencontre improbable, le grand Amour, la rupture « irrémédiable »causée par l’un des deux, les retrouvailles, la bande originale qui compile des tubes…). Lire la suite