Critique bluray: Affreux, sales et méchants

91rDuJ1IQgL._SL1500_

  • Date de sortie :
    15 décembre 1976
  • Réalisé par :
    Ettore Scola
  • Avec :
    Nino Manfredi,Ettore GAROFOLO,Maria Bosco…
  • Durée :
    1h55min
  • Pays de production :
    Italie
  • Année de production :  1976
  • Titre original : Brutti, sporchi e cattivi
  • Distributeur :
    Carlotta Films

LE FILM:

4

La vie d’une famille dans un bidonville romain. Le patriarche Giacinto possède un magot que ses enfants tentent de lui voler chaque nuit. Mais Giacinto ne dort pas tout à fait, il trouve toujours de nouvelles cachettes et défend son bien avec un fusil dont il se sert sans scrupule. La famille subit de mauvais gré l’autorité de Giacinto jusqu’au jour où celui-ci se met en tête d’implanter Iside, une concubine dans le baraquement…

A travers cette fable satirique, Ettore Scola brosse le portrait d’une famille de miséreux on ne peut moins flatteur! Alors que le patriarche est obligé de cacher ses économies dans son caleçon pour éviter que les autres les lui volent, tout le monde couche avec tout le monde, les enfants se prostituent et l’on se tire dessus à qui mieux mieux. Ne reculant devant aucune outrance, Scola ne se fixe aucune limite et offre un conte nihiliste furieusement drôle!

TECHNIQUE:

3.5

Jolie copie bien définie, un beau piqué et des couleurs parfaites!

BONUS:

0.5

La bande annonce et c’est tout!

VERDICT:

4

Pas de bonus certes, mais l’occasion de revoir un classique de la comédie italienne en HD!

Disponible en bluray (19.99 euros) chez Carlotta dès le 8 octobre

 

CRITIQUE DVD: HOLD-UP A LA MILANAISE

81Poz6lrb+L._SL1500_

LE FILM: 8/10

Une bande de petits voleurs est à la recherche d’un gros coup. Ils dérobent une valise contenant les enjeux de paris. La valise changera plusieurs fois de mains au cours de leurs nombreuses mésaventures…

images

Afin de rebondir sur l’énorme succès du Pigeon de Mario Monicelli, une suite est envisagée mais sans le réalisateur et sans Marcello Mastroianni. Ce sera Hold-up à la Milanaise, réalisé par Nanni Loy et interprété par Vittorio Gassman, Nino Manfredi et la magnifique Claudia Cardinale. Si le film n’a pas la même ampleur que son modèle, c’est une pure comédie italienne très réussie. On y retrouve le message social sur l’impossibilité pour les pauvres de se hisser dans la classe supérieure, même illégalement. Mais ce Hold-up à la Milanaise reste avant tout un divertissement extrêmement bien troussé et très souvent hilarant tant les personnages font preuve de stupidité. La scène dans laquelle les 4 acolytes, observés par la police, se mettent à jouer à saute-mouton, vaut son pesant de cacahuètes!

TECHNIQUE: 9/10

Une copie restaurée splendide à tous les niveaux!

BONUS: 9/10

Outre une présentation du film par Jean Gili, spécialiste du cinéma italien, on trouve un documentaire de 52 mins sur l’histoire du cinéma transalpin!

VERDICT: 8.5/10

Une comédie italienne à découvrir absolument!

Disponible en DVD (16.99 euros) chez Sidonis

CRITIQUE: NOUS NOUS SOMMES TANT AIMES (1974)

Gianni, l’avocat lombard (Vittorio Gassman), Antonio, le militant de gauche romain, brancardier dans le civil (Nino Manfredi) et Nicola, l’enseignant napolitain passionné par le septième art (Satta Flores) deviennent amis au sein de la résistance italienne. A la fin de la guerre le trio se retrouve à Rome, où il rencontre une jeune femme, Luciana (Stefania Sandrelli). Ils vont s’aimer, se perdre, se retrouver, traçant, en creux, le bilan d’une génération désabusée.

En 1974, « nous nous sommes tant aimés » est le huitième film d’Ettore Scola mais c’est bien le premier à participer à la renommée de son auteur avant « affreux, sales et méchants ». Le metteur en scène italien nous offre à travers le récit de ces trente années d’amitié un voyage passionnant dans l’Histoire de l’Italie et de son Cinéma. Il nous montre par exemple à travers une scène de débat à la suite de la projection du « voleur de bicyclettes » de De Sica, la volonté farouche du parti « démocratie chrétienne » de supprimer le genre néoréaliste du paysage cinématographique de l’époque. On a également droit à une scène où les personnages se retrouvent sur le tournage de « la dolce vita » de Fellini avec l’apparition du Maître lui-même et de Mastroianni. Et toutes ces références au Cinéma sont l’occasion de belles trouvailles de mise en scène jubilatoires! Sans compter la magnifique interprétation du quatuor, Nino Manfredi en tête même si Aldo Fabrizi dans le rôle de l’homme d’affaires véreux est fabuleux.

Un film magnifique, fleuron du cinéma italien des années 70.