Critique Dvd: Deepwater

71c9YP3dijL._SL1000_.jpg

Titre original Deepwater Horizon
Réalisation Peter Berg
Scénario Matthew Michael Carnahan
Matthew Sand
Acteurs principaux
Sociétés de production Di Bonaventura Pictures
Participant Media
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre catastrophe
Durée 107 minutes
Sortie 12 octobre 2016

LE FILM:

4

D’après l’incroyable histoire vraie de la plus grande catastrophe pétrolière de l’histoire. La plateforme Deepwater Horizon tourne non-stop pour tirer profit des 800 millions de litres de pétrole présents dans les profondeurs du golfe du Mexique. Mike Williams, électricien sur la plateforme et père de famille, connaît les risques de son métier mais fait confiance au professionnalisme de son patron Jimmy Harrell. En revanche, tous se méfient de la société locataire de la plateforme dirigée par Donald Vidrine, qui ne pense qu’à son bénéfice. Lorsque cette société décide contre l’avis des techniciens de la déplacer trop rapidement, ils sont loin de se douter que les 5 millions de barils sous leurs pieds sont prêts à exploser… Le seul courage de Mike et ses collègues suffira-t-il à limiter les dégâts et sauver ce qui peut encore l’être ?

Peter Berg continue de raconter les héros de son pays à travers son dernier film, comme il l’avait fait dans « Du sang et des larmes« . Ici, point de soldats mais de simples ouvriers sur une plateforme pétrolière contraint à risquer leur vie pour les intérêts financiers des multinationales. Le récit, inspiré d’une histoire vraie, nous plonge durant 105 minutes dans le quotidien en mer de ces hommes qui vont se retrouver en proie aux flammes à cause de décisions prises de manière purement mercantile. Remarquablement mis en scène, ce film catastrophe prend aux tripes dès le début, la première partie du film ne servant qu’à faire monter la pression, et le trio masculin Wahlberg/Russell/Malkovich fait royalement le job! Ultra-efficace!

TECHNIQUE:

4

On en prend plein les yeux et les oreilles même si la définition pêche parfois lors des scènes sombres. Le support HD se justifie!

BONUS:

4

On trouve ici trois modules qui offrent un making of très complet sur le film et la catastrophe.

VERDICT:

4

Un film catastrophe très réussi!

Disponible en DVD (19.99 euros) et bluray  (24.99 euros) chez M6 VIDEO

Publicités

CRITIQUE: L’ECHANGE (2008)

Universal Pictures

Le grand Clint est toujours vivant et signe une fois de plus un très grand film. Il s’agit ici d’une histoire vraie, celle de Christine Collins, mère célibataire en 1928, dont le fils est enlevé un jour où elle est au travail. Quelques mois plus tard, la police, alors gangrénée par la corruption, lui ramène son fils. Sauf que selon la mère, ce n’est pas son fils! La police était pourtant bien contente d’afficher un résultat positif et voilà que cette bonne femme leur met des bâtons dans les roues en clamant partout qu’il y a eu erreur! Sur ce fait, Christine est considérée comme démente et envoyée à l’asile. C’est sans compter sur le pasteur de l’église presbytérienne incarné par le brillant John Malkovich, à l’affût de tous les faux pas de la police qui va tout mettre en oeuvre pour la sortir de là et faire relancer l’enquête.

Eastwood met en place un récit chronologique qui expose méticuleusement les faits. Il est aidé dans cette entreprise par un casting haut de gamme avec en tête une Angelina Jolie exceptionnelle toute en retenue et en sobriété et un Malkovich comme toujours d’une intensité rare. La reconstitution est soignée et Eastwood se sort à merveille de l’énorme difficulté posée par le scénario: il arrive à traiter de plusieurs thèmes majeurs ( la corruption, la difficulté d’être une femme dans les années 20, le deuil, la peine de mort, l’arbitraire, la psychiatrie…) sans se disperser et perdre son public. Le film vous prend littéralement aux tripes et ne vous lâche plus.

A voir absolument!