Jeu Concours: 5×1 Places pour « Last Flag Flying » à gagner(jeu terminé)

3141456.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

A l’occasion de la sortie de « Last Flag Flying – La Dernière Tournée » le 17 janvier, film réalisé par Richard Linklater avec Steve Carell, Bryan Cranston et Laurence Fishburne, CINEDINGUE est heureux de vous offrir 5×1 places pour découvrir le film. Pour gagner, il suffit de répondre correctement aux questions avant le 21 janvier; un tirage au sort désignera les gagnants parmi les bonnes réponses.

Jeu réservé aux habitants de France Métropolitaine.

Réagissez avec #LastFlagFlying et retrouvez le film sur la page Facebook

SYNOPSIS: 

  • En 2003, Larry « Doc » Sheperd, un ancien médecin de la Navy, retrouve Sal Nealon, un gérant de bar et le révérend Richard Mueller. Tous les trois ont combattu ensemble au Vietnam mais ils ne s’étaient pas revus depuis trente ans. Larry est venu leur demander de l’accompagner aux funérailles de son fils, mort au combat en Irak et dont le corps vient d’être rapatrié aux Etats-Unis. Sur la route, l’émotion se mêle aux fous-rires car les trois hommes voient leurs souvenirs remonter et ils retrouvent leur camaraderie…


Publicités

Critique DVD: Everybody wants some

81t+xyx3DRL._SL1357_.jpg

itre original Everybody Wants Some
Réalisation Richard Linklater
Scénario Richard Linklater
Acteurs principaux
Sociétés de production Annapurna Pictures
Detour Filmproduction
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre comédie
Sortie 8 avril 2016

LE FILM:

4.5

Dans les années 80, suivez les premières heures de Jake sur un campus universitaire. Avec ses nouveaux amis, il va découvrir les libertés et les responsabilités de l’âge adulte. Il va surtout passer le meilleur week-end de sa vie…

Deux ans après son chef d’oeuvre « Boyhood », Richard Linklater trace le même sillon que son précédent film, l’évocation d’une époque à travers la petite histoire. Sous des airs de Teen Movie sur une bande de potes le week-end précédent la rentrée universitaire, il évoque les années 80 aux Etats-Unis, alors que l’insouciance est encore de mise, peu de temps avant la panique des années Sida. Grosses moustaches, jeans moulants, blagues potaches, soirées étudiantes, tout est réuni avec un casting de nouvelles têtes très convaincant,  un scénario remarquablement écrit et une BO de tubes 80’s pour la comédie US de l’année!

Disponible en DVD (19.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez Metropolitan Video dès le 20 août

 

Critique: Boyhood

324219.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

 

  • Date de sortie :
    23 juillet 2014
  • Réalisé par :
    Richard Linklater
  • Avec :
    Ellar Coltrane, Patricia Arquette, Ethan Hawke…
  • Durée :
    2h43min
  • Pays de production :
    Etats-Unis
  • Année de production :  2014
  • Titre original : Boyhood
  • Distributeur :
    Diaphana

Chaque année, durant 12 ans, le réalisateur Richard Linklater a réuni les mêmes comédiens pour un film unique sur la famille et le temps qui passe. On y suit le jeune Mason de l’âge de six ans jusqu’ à sa majorité, vivant avec sa sœur et sa mère, séparée de son père. Les déménagements, les amis, les rentrées des classes, les premiers émois, les petits riens et les grandes décisions qui rythment sa jeunesse et le préparent à devenir adulte…

Lorsqu’on suit le cinéma américain aujourd’hui, on s’aperçoit que les personnages sont souvent sacrifiés au détriment de l’action; il faut toujours qu’il se passe quelque chose, si possible spectaculaire! Si l’on veut voir des personnages un tantinet travaillés, on doit se rabattre sur la série TV, discipline dans laquelle excellent les scénaristes américains. Richard Linklater, à l’instar d’Alexander Payne, est l’un des rares cinéastes à privilégier ses personnages et leur évolution. Pour ce faire, il use de méthodes proche de la série TV comme avec sa trilogie des Before grâce à laquelle il raconte l’évolution d’un couple en trois films sur une vingtaine d’années. Avec Boyhood, il pousse le concept à l’extrême, tournant son film sur 12 ans avec les mêmes comédiens que l’on voit vieillir (sans grimages!) durant les 2h45 de métrage.

Loin d’un simple film expérimental, Boyhood nous montre la vie d’une famille éclatée, sans évènement extraordinaire mais des évènements de tous les jours: les punitions, les chagrins d’amour, les virées entre potes, la fac…. Linklater manie l’ellipse avec grâce, nous faisant sauter deux ou trois ans par l’intermédiaire d’une coupe de cheveux, d’une chanson… on voit les personnages évoluer par petites touches et l’on s’y attache vraiment comme si l’on faisait partie de la famille. A travers une vraie réflexion sur la famille ou le rôle de parent, Linklater dresse aussi un portrait de son pays et de son évolution sociale, politique ou religieuse et offre en même temps un fabuleux cadeau à ses comédiens Ethan Hawke, Patricia Arquette (trop rare), Ellar Coltrane et Lorelei Linklater, qui le lui rendent bien!

Envoûtant, original, passionnant, Boyhood est le premier très grand film de 2014! A ne rater sous aucun prétexte!

NOTE: 9.5/10

CRITIQUE DVD: BEFORE MIDNIGHT

81pStxPXuXL__SL1500_

LE FILM: 8.5/10

Une île grecque, une villa magnifique, en plein mois d’août. Céline, son mari Jesse et leurs deux filles passent leurs vacances chez des amis. On se promène, on partage des repas arrosés, on refait le monde. La veille du retour à Paris, surprise : les amis offrent au couple une nuit dans un hôtel de charme, sans les enfants. Les conditions sont idylliques mais les vieilles rancoeurs remontent à la surface et la soirée en amoureux tourne vite au règlement de comptes. Céline et Jesse seront-ils encore ensemble le matin de leur départ ?

Before Midnight est le troisième volet de l’histoire d’amour entre Céline et Jesse après Before Sunrise (1995) et Before Sunset (2004). Richard Linklater s’intéresse ici au couple formé depuis 9 ans, parent de deux jumelles. Ceux qui n’ont pas vu les deux premiers volets ne seront pas perdus; on comprend très vite l’histoire de Céline et Jesse. Le cinéaste s’attarde donc ici sur ce qui fait le quotidien du couple: les enfants, la routine, la difficulté de concilier vie professionnelle et familiale, les concessions…

Les longs plans-séquences se succèdent, rythmés par des dialogues époustouflant d’intelligence et surtout portés par deux comédiens à leur firmament, Ethan Hawke et Julie Delpy. Brillant tout simplement!

TECHNIQUE: 8/10

Correcte pour le support, à noter l’absence de VF pure, le film jouant sur les nationalités.

BONUS:3/10

Outre la bande-annonce, on trouve des entretiens écrits du réalisateur et des comédiens qui, s’ils sont passionnant, constituent le comble de l’interactivité sur un DVD!

VERDICT: 8.5/10

Un petit bijou!

Disponible en DVD (19.99 euros) et blu-ray (24.99 euros) chez TF1 Vidéo