CRITIQUE DVD: LA GLOIRE ET LA PEUR

LE FILM:

1953, Guerre de Corée. Les négociations entre généraux américains et autorités chinoises sont au point mort. Sur le front, les militaires doivent tenir le plus longtemps possible afin de peser sur les négociations. Le lieutenant Clemons reçoit l’ordre d’attaquer avec ses hommes Pork Chop Hill, une colline occupée par les forces adverses. Les difficultés s’accumulent : pilonnée par l’ennemi, la compagnie doit progresser à découvert, les communications sont brouillées et les secours n’arrivent pas.

Près de 30 ans après son chef d’oeuvre anti-militariste « A l’ouest rien de nouveau », Lewis Milestone, réalisateur peu (re)connu, retourne dans le film de guerre, avec un point de vue bien particulier. En nous narrant l’histoire du Lieutenant Clemons et de sa compagnie, envoyés au massacre pour une colline sans aucune utilité, exceptée pour une question d’honneur militaire, Milestone nous montre l’absurdité de la guerre dans tout son ridicule. Dans le même temps que la compagnie tente désespérément de progresser, l’ennemi diffuse des messages destinés à démoraliser les GI’s et les chefs d’Etat-majors palabrent. Pour couronner le tout, les munitions et l’approvisionnement n’arrivent pas contrairement à un photographe de guerre qui vient faire un reportage! Avec une réelle économie de moyens (quasiment un seul décor!) et tourné dans un très beau noir et blanc, Milestone réalise avec « la Gloire et la peur » un petit chef d’oeuvre avec un excellent Gregory Peck! Pour l’anecdote, on croise quelques seconds rôles aux visages familiers (George Peppard, Harry Dean Stanton, Martin Landau, Woody Strode…)!

Très belle copie quasiment sans défaut pour ce DVD!

LES BONUS:

Seul bonus: une courte présentation du film par l’excellent Patrick Brion!

VERDICT:

Un excellent film de guerre à découvrir d’urgence!

Disponible en DVD (14,99 euros) et Blu-ray (19,99 euros) chez FILMEDIA.