Critique Dvd: El Clan

81FyEZ3bcpL._SL1500_.jpg

Réalisation Pablo Trapero
Scénario Pablo Trapero
Julian Loyola
Esteban Student
Acteurs principaux
Sociétés de production El Deseo
Matanza Cine
Kramer & Sigman Films
Pays d’origine Drapeau de l'Argentine Argentine
Drapeau de l'Espagne Espagne
Genre Film de gangster, film politique
Durée 112 minutes (1 h 52)
Sortie 10 février 2016

LE FILM:

4.5

Dans l’Argentine du début des années quatre-vingt, un clan machiavélique, auteur de kidnappings et de meurtres, vit dans un quartier tranquille de Buenos Aires sous l’apparence d’une famille ordinaire. Arquimedes, le patriarche, dirige et planifie les opérations. Il contraint Alejandro, son fils aîné et star du rugby, à lui fournir des candidats au kidnapping. Alejandro évolue au prestigieux club Le Casi et dans la mythique équipe nationale, Los Pumas. Il est ainsi, par sa popularité, protégé de tous soupçons.

Huitième film de l’Argentin Pablo Trapero, « El Clan » s’inspire d’une histoire vraie, l’histoire folle d’une famille de kidnappeurs et d’assassins au début des années 80. Tout en menant une vie « normale », le père et le fils, star du rugby, enlèvent et séquestrent leurs compatriotes, détenus dans la maison familiale au vu et au su de toute la famille, et exécutent leurs proies une fois la rançon touchée. Scorsesienne par moments, cette saga familiale est brillamment réalisée et interprétée et nous tient en haleine d’un bout à l’autre avec cette histoire complètement folle, tout ceci jusqu’à un final surprenant.

TECHNIQUE:

4

Irréprochable pour le support!

BONUS:

2.5

On trouve ici un court making of (15 mins), un peu juste…

VERDICT:

4.5

L’une des bonnes surprises sud-américaines de l’année!

Disponible en DVD (19.99 euros) et bluray (19.99 euros) dès le 21 juin chez DIAPHANA

http://www.cinetrafic.fr/nouveau-film
http://www.cinetrafic.fr/bande-annonce


Critique: Room

211080.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Réalisation Lenny Abrahamson
Scénario Emma Donoghue
Acteurs principaux
Sociétés de production Element Pictures
Film4
No Trace Camping
Pays d’origine Drapeau du Canada Canada
Drapeau de l'Irlande Irlande
Genre Drame
Durée 118 minutes
Sortie 9 mars 2016

Jack, 5 ans, vit seul avec sa mère, Ma. Elle lui apprend à jouer, à rire et à comprendre le monde qui l’entoure. Un monde qui commence et s’arrête aux murs de leur chambre, où ils sont retenus prisonniers, le seul endroit que Jack ait jamais connu. L’amour de Ma pour Jack la pousse à tout risquer pour offrir à son fils une chance de s’échapper et de découvrir l’extérieur, une aventure à laquelle il n’était pas préparé.

Un an après s’être fait un nom avec le très original »Frank« , Lenny Abrahamson change de registre en adaptant le roman éponyme d’Emma Donoghue qui elle-même s’était inspirée de deux faits divers autrichiens. Plus drame psychologique que thriller, « Room » ne cherche pas le suspense mais à nous faire découvrir une situation terrible vue par un enfant. La grande force du film est d’éviter le manichéisme et de nous faire ressentir la détresse des personnages qui, après avoir été coupés du monde pendant des années (toute la vie pour l’enfant) vont devoir affronter un extérieur effrayant, notamment dans sa dimension médiatique. Si le film suscite la réflexion, il déborde également d’émotion, notamment grâce à l’interprétation éblouissante de l’oscarisée Brie Larson et du jeune prodige Jacob Tremblay. Bouleversant et poétique à la fois, Room est un chef d’oeuvre qui marque l’esprit!

4.5