Critique Bluray: Ex Machina

91r+xjbcyIL._SL1500_

  • Date de sortie salles:
    03 juin 2015
  • Réalisé par :
    Alex Garland
  • Avec :
    Domhnall Gleeson, Oscar Isaac, Alicia Vikander…
  • Durée :
    1h48min
  • Pays de production :
    Grande-Bretagne
  • Année de production :  2014
  • Titre original : Ex Machina
  • Distributeur :
    Universal Pictures France

LE FILM:

4

Caleb, 24 ans, est programmeur de l’une des plus importantes entreprise d’informatique au monde. Lorsqu’il gagne un concours pour passer une semaine dans un lieu retiré en montagne appartenant à Nathan, le PDG solitaire de son entreprise, il découvre qu’il va en fait devoir participer à une étrange et fascinante expérience dans laquelle il devra interagir avec la première intelligence artificielle au monde qui prend la forme d’un superbe robot féminin.

On connaissait Alex Garland en tant qu’auteur de « la Plage » et scénariste de Danny Boyle notamment sur « 28 jours plus tard » ou « Sunshine ». Il passe ici derrière la caméra avec une certaine réussite malgré un sujet souvent traité, l’intelligence artificielle. Huis clos entre trois personnages, la créature androïde (Alicia Vikander), le créateur (Oscar Isaac) et le jeune employé chargé de tester la machine (Domnhall Gleeson), Ex Machina délaisse toute action pour se concentrer sur ses personnages et susciter de vraies questions chez le spectateur: qui manipule qui?  Quel est l’objectif de Nathan? Et plus généralement sur le danger de cette intelligence artificielle et les limites à ne pas franchir dans les rapports humains/machines…

Envoûtant et remarquablement interprété!

TECHNIQUE:

5

Exemplaire comme souvent chez Universal!

BONUS:

3

On trouve ici un making of décliné en diverses petites featurettes.

VERDICT:

4

Une réflexion pertinente et passionnante sur l’intelligence artificielle!

Disponible en DVD (19.99 euros) et bluray (22.99 euros)  chez Universal pictures dès le 6 octobre

Critique: Frank

393501.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

  • Date de sortie :
    04 février 2015
  • Réalisé par :
    Lenny Abrahamson
  • Avec :
    Michael FassbenderMaggie GyllenhaalDomhnall Gleeson
  • Durée :
    1h35min
  • Pays de production :
    Irlande Grande-Bretagne
  • Année de production :  2014
  • Titre original : Frank
  • Distributeur :
    KMBO

Jeune musicien rêvant d’être une rock star, Jon croise le chemin d’un groupe de pop avantgardiste à la recherche d’un nouveau clavier. Il devient vite le protégé de Frank, leur leader, aussi fascinant que mystérieux : ce génie musical vit dissimulé en permanence sous une grande tête en papier mâché. Entre phases de doute et éclats de créativité, rapports fusionnels et crises de confiance, l’enregistrement du premier album du groupe et les concerts les conduiront dans une véritable aventure humaine de l’Irlande jusqu’au Texas !

Précédé d’une réputation flatteuse, le film enchaînant les festivals, c’est avec curiosité et appétit que l’on attend ce Frank! Dès la scène d’ouverture, carrément géniale, le cinéaste irlandais parvient à montrer tout ce qui fait le personnage de Jon: en rentrant chez lui, il tente d’écrire une chanson en s’inspirant de tout ce qu’il voit puis tweete à ses 16 followers qu’il a passé la journée à composer. Dans ces trois minutes de film, le ton est à l’absurde et l’on a compris que Jon n’a pas beaucoup de talent mais cherche avant tout la célébrité. Après que le hasard et un musicien suicidaire l’aient mis sur la route d’un groupe complètement barré, Jon va tenter justement de mener ses nouveaux amis et leur leader à tête en papier mâché sur la route de la célébrité.

Si l’on pense immanquablement à l’imaginaire de Gondry, Frank va plus loin dans l’absurde avec une galerie de personnages tous plus loufoques les uns que les autres avec évidemment Fassbender dont on ne verra pas beaucoup le visage (une prestation vocale et gestuelle malgré tout impressionnante), l’excellent Domnhall Gleeson et une irrésistible Maggie Gyllenhall! L’originalité du ton et la pertinence de la réflexion sur la création et la célébrité font de ce petit OVNI cinématographique une expérience des plus recommandables!

4

 

SORTIE LE 4 FEVRIER 2015