Critique Bluray: Un jour à New-York

91dHPKLxanL._SL1500_

  • Réalisé par :
    Stanley Donen, Gene Kelly
  • Avec :
    Gene Kelly, Frank Sinatra, Ann Miller…
  • Durée :
    1h38min
  • Pays de production :
    Etats-Unis
  • Année de production :  1949
  • Titre original : ON THE TOWN
  • Distributeur :
    MGM

LE FILM:

4.5

Trois marins, Gabey, Chip et Ozzie, en permission pendant 24 heures à New York, font la rencontre de trois jeunes femmes. L’une est chauffeur de taxi, la seconde ethnologue, attrapée au vol dans un musée, et la troisième danseuse. Les trois couples ainsi formés vont vivre une journée de bonheur qui changera à jamais la vie de nos marins…

Trois ans avant « Chantons sous la pluie », Stanley Donen fait ses premiers pas de réalisateur aux côtés de Gene Kelly avec cette comédie musicale peut-être moins connue que cette dernière mais pourtant à tous points remarquables. Menée à un train d’enfer, cette virée à New-York de trois marins enchaîne les séquences musicales où chansons entraînantes et chorégraphies toniques et originales sont de mise. Les costumes et décors sont également de la partie et bien sûr n’oublions pas les merveilleux Franck Sinatra et Gene Kelly qui semblent prendre un plaisir communicatif! Un petit bijou!

TECHNIQUE:

4.5

Superbe copie proposée ici bien définie et aux couleurs éclatantes! La bande son n’est pas en reste même s’il faut bien sûr privilégier la VO!

BONUS:

2

Aucun bonus sur le film lui-même mais un court métrage en noir et blanc ainsi qu’un dessin animé de l’époque de la sortie du film!

VERDICT:

4.5

Indispensable pour les amateurs de comédie musicale hollywoodienne!

Disponible en bluray (14.99 euros) chez Warner Bros

Publicités

CRITIQUE DVD: LA MAIN NOIRE

Le 28 septembre prochain, l’éditeur Wild Side Video sort trois nouveaux titres dans son excellente collection « les introuvables » (disponible dans les magasins Fnac et sur Fnac.com) dont « la main noire » dont je vous parle maintenant.

LE FILM:

New York, 1900. L’avocat Columbo tente de prévenir la police des agissements de la Main Noire qui contrôle par la terreur le quartier italien, mais il est assassiné. Plusieurs années plus tard, son fils Johnny est résolu à retrouver et à punir les meurtriers de son père…

Réalisé en 1950 par Richard Thorpe, un metteur en scène peu connu mais pourtant prolixe avec près de 200 films à son actif, « la main noire » est une vraie réussite. Parmi les films les plus célèbres de Richard Thorpe, on peut noter plusieurs films de la série des « Tarzan », « Ivanhoé » ou encore « le rock du bagne » avec Elvis Presley. Loin des films d’aventure ou des films musicaux, « la main noire » est un pur film noir dans la grande tradition américaine. Gene Kelly, dans un rôle à mille lieues des comédies musicales dans lequel on a l’habitude de le voir, revient ici à New-York pour tenter de faire vaciller la toute puissante mafia et se montre extrêmement convaincant. Malgré une mise en scène somme toute assez classique, Thorpe réussit à créer un climat angoissant pendant tout le film, nous montrant que la « main noire » est partout, contrôle tout et empêche tout témoin de s’exprimer. Une belle réussite dans un master restauré de toute beauté!

LES BONUS:

Côté bonus, en plus d’une petite galerie de photos, une passionnante interview de Patrick Brion de 13 minutes qui revient en particulier sur la carrière atypique de Richard Thorpe. Wild Side privilégie la qualité à la quantité!

EN CONCLUSION:

Comme d’habitude, Wild Side redonne vie à des petits chefs d’oeuvre oubliés grâce à une collection indispensable! Découvrez « la main noire »!

CRITIQUE: CHANTONS SOUS LA PLUIE (1952)

Metro Goldwyn Mayer (MGM)

Je n’avais pas revu ce film depuis un soir de noël, à l’âge de 6 ou 7 ans. Je gardais un souvenir inoubliable de ce film, le sentiment d’avoir passé un moment magique. Et bien, 25 ans plus tard, ce sentiment persiste!

C’est l’histoire ici d’un couple de cinéma vedette du muet, Don Lockwood et Linda Lemont, interprétés par Gene Kelly et Jean Hagen, qui enchaîne les succès. Le problème intervient quand Hollywood passe au cinéma parlant. Linda Lemont est dotée d’une voix de crecelle tellement insupportable qu’il faut la doubler par une autre actrice, interprétée par la jolie Debbie Reynolds.

Les fabuleux numéros musicaux s’enchaînent ainsi que des passages burlesques. Hollywood en prend pour son grade au passage, et tout ceci à un rythme effréné. Le film qui date de 1953 n’a pas pris une ride et quand le mot « fin » apparaît à l’écran, on a l’impression d’avoir fait une cure de vitamines!