CRITIQUE BLURAY: WORLD WAR Z

917rWSnlT0L__SL1500_LE FILM: 6/10

La critique est ici: https://cinedingue.com/2013/07/10/critique-world-war-z/

Si la note est légèrement supérieure à celle de la critique lors de la sortie en salles, cela tient au fait que le bluray propose la version non censurée. Plus longue de 7 minutes, elle rend le film beaucoup moins édulcorée, apportant une bonne dose d’hémoglobine desespérément absente du montage salles. Même si cela ne fait pas du film un chef d’oeuvre, cela renforce le côté horrifique de l’affaire et ce n’est pas plus mal!

TECHNIQUE: 10/10

C’est parfait pour l’image épatante tout comme le son qui se montre carrément explosif!

BONUS: 8/10

Aussi bien sur le DVD que sur le bluray on trouve une featurette sur le roman et une autre sur le côté scientifique du film. En exclusivité sur le bluray, on trouve un making of en plusieurs parties qui montre le tournage de certaines choc du film!

VERDICT: 6/10

Un blockbuster horrifique à privilégier dans sa version non censurée!

Disponible en DVD (19.99 euros), bluray (24.99 euros) et bluray 3D (29.99 euros) chez Paramount Pictures dès le 20 novembre.


CRITIQUE: WORLD WAR Z

WORLD_WAR_Z

Un jour comme les autres, Gerry Lane et sa famille se retrouvent coincés dans un embouteillage monstre sur leur trajet quotidien. Ancien enquêteur des Nations Unies, Lane comprend immédiatement que la situation est inhabituelle. Tandis que les hélicoptères de la police sillonnent le ciel et que les motards quadrillent les rues, la ville bascule dans le chaos…

Les gens s’en prennent violemment les uns aux autres et un virus mortel semble se propager. Les êtres les plus pacifiques deviennent de redoutables ennemis. Or, les origines du fléau demeurent inconnues et le nombre de personnes infectées s’accroît tous les jours de manière exponentielle : on parle désormais de pandémie. Lorsque des hordes d’humains contaminés écrasent les armées de la planète et renversent les gouvernements les uns après les autres, Lane n’a d’autre choix que de reprendre du service pour protéger sa famille : il s’engage alors dans une quête effrénée à travers le monde pour identifier l’origine de cette menace et trouver un moyen d’enrayer sa propagation…

Attention: amateurs de films d’horreur s’abstenir. En effet, la grande spécificité de WWZ est d’être un film d’horreur tout public, comme un porno soft en fait qui a tout du porno sans montrer de zizis! Ici, les ingrédients du film de zombie sont réunis à l’exception du sang et des boyaux! C’est bien d’un pur blockbuster estival qu’il s’agit, confié à un réalisateur sans éclat, Marc Forster, à qui l’on doit « A l’ombre de la Haine » ou le piteux « Quantum of Solace ». C’est pas mal fichu, certaines scènes de foule étant même particulièrement réussies, mais c’est sans originalité et pas très effrayant! Si vous avez très chaud et deux heures à tuer, c’est le film qu’il vous faut! Aussitôt vu, aussitôt oublié…

NOTE: 5/10