CRITIQUE: BENJAMIN GATES 2 (2007)

Buena Vista International

Mais que sont-ils tous venus faire dans cette galère? Cette question s’adresse à tous les spectateurs qui ont payé pour voir cette énorme daube ainsi qu’aux membres de ce casting 4 étoiles qui ont vrament dû toucher un gros chèque. En effet, outre Nicolas Cage et sa moumoute, sont venus se fourvoyer dans ce navet Harvey Keitel, Helen Mirren, Jon Voight et Ed Harris.

On a ici un sous-Indiana Jones à peu près du même niveau que les deux Allan Quatermain avec Richard Chamberlain. L’intrigue complètement tarabiscotée mêle l’assassinat de Lincoln avec une pseudo-histoire de temple inca, tout ça ponctué de prouesses scénaristiques: « Tiens, avec ton portable, pirate-moi le système informatique de la police! » Dès le début, on ne se sent pas un poil concerné et on suit cette chasse au trésor sans ressentir le moindre intérêt; les paupières semblent très vite peser une tonne, si bien que l’index de ma main droite se laisse tranquillement aller à appuyer sur la touche « avance rapide » de la télécommande.

En conclusion, un très mauvais film à éviter à tout prix! Vive Indiana Jones!!!(sauf le dernier bien sûr!)