Critique: Le Monde est à Toi

2222279.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Réalisation Romain Gavras
Scénario Karim Boukercha
Noé Debré
Romain Gavras
Acteurs principaux
Sociétés de production Iconoclast, Chi-Fou-Mi Productions et Tribus-P-Film
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Thriller
Sortie 15 Août 2018

François, petit dealer, a un rêve : devenir le distributeur officiel de Mr Freeze au Maghreb. Cette vie, qu’il convoite tant, vole en éclat quand il apprend que Dany, sa mère, a dépensé toutes ses économies. Poutine, le caïd lunatique de la cité propose à François un plan en Espagne pour se refaire. Mais quand tout son entourage : Lamya son amour de jeunesse, Henri un ancien beau-père à la ramasse tout juste sorti de prison, les deux jeunes Mohamed complotistes et sa mère chef d’un gang de femmes pickpockets, s’en mêle, rien ne va se passer comme prévu !

Huit ans après « Notre Jour Viendra », Romain Gavras délaisse à nouveau le clip pour retourner au Cinéma. » Le monde est à toi » n’est pas une référence à « Scarface » pour rien! Tony Montana, c’est François, petit dealer à la petite semaine! Sauf qu’au contraire du caïd cubain, il souhaite rentrer dans le rang,en devenant distributeur officiel de Mr Freeze pour le Maghreb. Mais pour ça, il lui faut des ronds ! Et c’est compliqué de se remettre dans le droit chemin quand sa propre mère est une reine du recel! Entre comédie sociale et film de gangsters, « le Monde est à toi » séduit par son rythme, sa BO ( de Sardou à Toto en passant par JUL!) mais surtout par son casting de feu et notamment une Isabelle Adjani et un Vincent Cassel( l’homme de main obsédé par les Illuminatis) hilarants! L’un des films français les plus funs de l’année!

4

Publicités

Critique Dvd: Des nouvelles de la Planète Mars

81tO7zWw1DL._SL1500_.jpg

Réalisation Dominik Moll
Scénario Dominik Moll
Gilles Marchand
Acteurs principaux
Sociétés de production Diaphana Films
Artemis Production
France 3 Cinéma
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau de la Belgique Belgique
Genre Comédie
Durée 101 minutes
Sortie 9 mars 2016

LE FILM:

4

Philippe Mars, un père de famille divorcé et cadre dans une entreprise d’informatique, qui se sent à la fois coincé dans la routine métro-boulot-dodo et dépassé par le monde qui l’entoure: que ce soit sa fille ainée exagérément ambitieuse, son fils cadet qui a décidé de devenir végétarien, son ex-femme journaliste sur une télé d’info, son chat, sa soeur artiste peintre, son vieux voisin resté coincé dans les années Giscard, ses parents morts dans un accident de voiture, ou son patron faussement cool… tous ont l’air de s’être ligués pour lui compliquer la vie. Et lorsque débarque Jérôme, un collègue de travail à la folie contagieuse, la vie de Philippe va devenir définitivement ingérable.

Cinquième film de Dominik Moll, « Des nouvelles de la planète Mars » exploite des thèmes chers au réalisateur, comme l’incursion d’un « ami » qui va dynamiter le quotidien du personnage principal, mais sur un ton bien différent d' »Harry, un ami qui vous veut du bien ». En choisissant un duo françois Damiens/Vincent Macaigne, le réalisateur fait le pari d’une loufoquerie poétique qui fonctionne à merveille. Enfin une comédie drôle sans être vulgaire et qui fait le pari de l’originalité! Bravo!

TECHNIQUE:

4

Aucun souci!

BONUS:

4

On trouve ici une rencontre avec le réalisateur qui revient sur le film et sa carrière ainsi qu’une interview du réalisateur et de sa décoratrice sur leur travail.

VERDICT:

4

Une comédie drôle et originale!

Disponible en DVD (19.99 euros) chez DIAPHANA

 

Critique: la Danseuse

094836.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Réalisation Stéphanie Di Giusto
Scénario Stéphanie Di Giusto
Sarah Thibau
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre biographie
Sortie 28 septembre 2016

Loïe Fuller est née dans le grand ouest américain. Rien ne destine cette fille de ferme à devenir la gloire des cabarets parisiens de la Belle Epoque et encore moins à danser à l’Opéra de Paris. Cachée sous des mètres de soie, les bras prolongés de longues baguettes en bois, Loïe réinvente son corps sur scène et émerveille chaque soir un peu plus. Même si les efforts physiques doivent lui briser le dos, même si la puissance des éclairages doit lui brûler les yeux, elle ne cessera de perfectionner sa danse. Mais sa rencontre avec Isadora Duncan, jeune prodige avide de gloire, va précipiter la chute de cette icône du début du 20ème siècle.

Quand on lit au générique les noms des frères Dardenne ou de Vincent Maraval et Alain Attal à la production, de Benoît Debie à la photo ou encore un casting composé de Soko, Lily-Rose Depp, Mélanie Thierry, Gaspard Ulliel et François Damiens, on a du mal à imaginer que l’on est en face d’un premier long métrage! C’est dire le pouvoir de persuasion et l’acharnement qu’a dû déployer la réalisatrice, Stéphanie Di Giusto, pour convaincre tout ce beau monde! D’autant que si nous sommes nombreux à déjà avoir entendu le nom d’Isadora Duncan, nous sommes peu à connaître Loïe Fuller, celle qui lui mit le pied à l’étrier et retomba dans l’oubli malgré son apport artistique. Le film retrace donc son ascension, son obstination à vivre de son art dans un monde où la Femme n’a pas le droit de s’exprimer. Elevée dans l’Amérique des cowboys (les premières scènes vraiment réussies nous font croire à un western!), elle rejoint très vite Paris pour y montrer le numéro qu’elle a créé, entre danse et performance. Elle devint une célébrité mais aussi une femme d’affaires, déposant de multiples brevets, et une découvreuse de talents, pas toujours reconnaissants, comme Isadora Duncan, qui l’oublia dès qu’elle fut en haut de l’affiche. Si l’on peut regretter que quelques personnages secondaires soient un peu survolés, l’émotion suscitée par la performance habitée de Soko et la beauté des scènes de danse emportent tout sur leur passage! Stéphanie Di Giusto est une cinéaste à suivre!

4

Critique bluray: la Famille Bélier

51RAAQq-m0L

LE FILM:

4

 

Dans la famille Bélier, tout le monde est sourd sauf Paula, 16 ans. Elle est une interprète indispensable à ses parents au quotidien, notamment pour l’exploitation de la ferme familiale. Un jour, poussée par son professeur de musique qui lui a découvert un don pour le chant, elle décide de préparer le concours de Radio France. Un choix de vie qui signifierait pour elle l’éloignement de sa famille et un passage inévitable à l’âge adulte.

De temps à autre, on croise un petit film sans prétention dont la mélodie résonne à votre oreille et vous cueille tout simplement pour ne plus vous lâcher durant 1h45. C’est le cas avec le 5ème film d’Eric Lartigau (« Mais qui a tué Pamela Rose? » « Prête-moi ta main »…) qui met en scène une jeune adolescente, seule entendante dans une famille de malentendants, qui révèle un don pour la chanson qui pourrait la contraindre à quitter sa famille dont elle est un élément indispensable. En effet, à côté de sa vie de lycéenne, c’est elle qui s’occupe des relations avec les clients de la fromagerie, les fournisseurs, qui fait l’interprète avec le médecin de famille, etc…

photogramme001

Si la trame du scénario n’a rien de très surprenant, notamment la partie qui concerne le concours de chant, c’est ce mélange de teen-movie, de récit initiatique et de réflexion sur la famille et la manière d’aimer qui séduit. Mais surtout, c’est l’interprétation qui emporte définitivement le morceau: le couple Karin Viard/François Damiens est éblouissant dans le rôle de ce couple d’agriculteurs malentendants, montrant une nouvelle facette de leur talent, eux qui jusqu’alors brillaient surtout par leur science du verbe; Eric Elmosnino est absolument parfait dans ce rôle de professeur de musique blasé par ses échecs passés qui trouve enfin un talent à travers lequel enfin s’accomplir. Quant à la révélation de l’émission The Voice, Louane Emera, elle remporte haut la main un challenge ô combien difficile en se montrant non seulement très crédible mais d’un naturel rafraîchissant et surtout vraiment émouvante (une petite larmichette n’est pas totalement exclue!). Un vrai bon feel-good movie qui donne envie d’aimer et de chanter!

TECHNIQUE:

4.5

 

C’est parfait! Rien à dire!

BONUS:

3.5

 

On trouve ici un making of qui insiste beaucoup sur le challenge proposé aux acteurs avec l’apprentissage de la langue des signes. On trouve également les deux chansons phare sur film en version karaoké!

VERDICT:

4

 

Le feel good movie de l’année en vidéo!

Disponible en DVD (19.99 euros) et bluray (24.99 euros) chez FranceTV Distribution dès le 29 avril


Jeu Concours: 5×2 places pour « la Famille Bélier » à gagner (jeu terminé)

affiche

A l’occasion de la sortie en salles de « la Famille Bélier » le 17 décembre, CINEDINGUE et MARS FILMS sont heureux de vous offrir 5×2 places pour le découvrir. Pour gagner, il vous suffit de répondre correctement aux questions avant le 17 décembre. Un tirage au sort désignera les gagnants parmi les bonnes réponses.

Synopsis : Dans la famille Bélier, tout le monde est sourd sauf Paula, 16 ans. Elle est une interprète indispensable à ses parents au quotidien, notamment pour l’exploitation de la ferme familiale. Un jour, poussée par son professeur de musique qui lui a découvert un don pour le chant, elle décide de préparer le concours de Radio France. Un choix de vie qui signifierait pour elle l’éloignement de sa famille et un passage inévitable à l’âge adulte.

 

Critique: La Famille Bélier

246130.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

  • Comédie
  • Date de sortie :
    17 décembre 2014
  • Réalisé par :
    Eric Lartigau
  • Avec :
    Karin Viard, François Damiens, Louane Emera, Eric Elmosnino…
  • Durée :
    1h45min
  • Pays de production :
    France
  • Année de production :  2014
  • Distributeur :
    Mars Distribution

Dans la famille Bélier, tout le monde est sourd sauf Paula, 16 ans. Elle est une interprète indispensable à ses parents au quotidien, notamment pour l’exploitation de la ferme familiale. Un jour, poussée par son professeur de musique qui lui a découvert un don pour le chant, elle décide de préparer le concours de Radio France. Un choix de vie qui signifierait pour elle l’éloignement de sa famille et un passage inévitable à l’âge adulte.

De temps à autre, on croise un petit film sans prétention dont la mélodie résonne à votre oreille et vous cueille tout simplement pour ne plus vous lâcher durant 1h45. C’est le cas avec le 5ème film d’Eric Lartigau (« Mais qui a tué Pamela Rose?  » « Prête-moi ta main »…) qui met en scène une jeune adolescente, seule entendante dans une famille de malentendants, qui révèle un don pour la chanson qui pourrait la contraindre à quitter sa famille dont elle est un élément indispensable. En effet, à côté de sa vie de lycéenne, c’est elle qui s’occupe des relations avec les clients de la fromagerie, les fournisseurs, qui fait l’interprète avec le médecin de famille, etc…

photogramme001

Si la trame du scénario n’a rien de très surprenant, notamment la partie qui concerne le concours de chant, c’est ce mélange de teen-movie, de récit initiatique et de réflexion sur la famille et la manière d’aimer qui séduit. Mais surtout, c’est l’interprétation qui emporte définitivement le morceau: le couple Karin Viard/François Damiens est éblouissant dans le rôle de ce couple d’agriculteurs malentendants, montrant une nouvelle facette de leur talent, eux qui jusqu’alors brillaient surtout par leur science du verbe; Eric Elmosnino est absolument parfait dans ce rôle de professeur de musique blasé par ses échecs passés qui trouve enfin un talent à travers lequel enfin s’accomplir. Quant à la révélation de l’émission The Voice, Louane Emera, elle remporte haut la main un challenge ô combien difficile en se montrant non seulement très crédible mais d’un naturel rafraîchissant et surtout vraiment émouvante (une petite larmichette n’est pas totalement exclue!). Un vrai bon feel-good movie qui donne envie d’aimer et de chanter!

4

 

Critique Dvd: Suzanne

81qS9-WPcZL._SL1500_

  • Réalisé par :
    Katell Quillevéré
  • Avec :
    Sara Forestier, François Damiens, Adèle Haenel…
  • Durée :
    1h34min
  • Pays de production :
    France
  • Année de production :  2013
  • Distributeur :
    Mars Distribution

LE FILM: 8.5/10

La critique est ici

TECHNIQUE: 9/10

Très proche de la HD!

BONUS: 7/10

Des entretiens très intéressants avec la réalisatrice et ses trois comédiens principaux dont Sara Forestier évoquant l’attirance « mystique » pour ce rôle!

VERDICT: 8.5/10

L’une des belles surprises de 2013 en vidéo!

Disponible en DVD (19.99 euros) et bluray (24.99 euros) chez TF1 Vidéo dès le 7 mai