Critique: Les Indestructibles 2

0323902.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Titre original Incredibles 2
Réalisation Brad Bird
Scénario Brad Bird
Acteurs principaux
Sociétés de production Pixar Animation Studios
Walt Disney Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre super-héros
Durée 118 minutes
Sortie 4 Juillet 2018

Notre famille de super-héros préférée est de retour! Cette fois c’est Hélène qui se retrouve sur le devant de la scène laissant à Bob le soin de mener à bien les mille et une missions de la vie quotidienne et de s’occuper de Violette, Flèche et de bébé Jack-Jack. C’est un changement de rythme difficile pour la famille d’autant que personne ne mesure réellement l’étendue des incroyables pouvoirs du petit dernier… Lorsqu’un nouvel ennemi fait surface, la famille et Frozone vont devoir s’allier comme jamais pour déjouer son plan machiavélique.

Près de 15 ans après le premier volet, Brad Bird est aux commandes du second volet des Indestructibles. Située dans la continuité du premier, l’action voit la famille Parr malmenée comme les autres « super ». Mr Indestructible est contraint de laisser le boulot à sa femme, Elastigirl, et de se concentrer sur sa famille, notamment le petit dernier, Jack-Jack qui découvre ses supers pouvoirs. Souvent cartoonesque, cette suite est un déluge d’action ininterrompu autant qu’une réflexion sur la famille, sur notre société du spectacle avec un vrai message féministe! Le film d’action de l’année!

4.5

Publicités

CRITIQUE BLU-RAY: MISSION IMPOSSIBLE 4 – PROTOCOLE FANTOME

LE FILM:

Impliquée dans l’attentat terroriste du Kremlin, l’agence Mission Impossible (IMF) est totalement discréditée. Tandis que le président lance l’opération “Protocole Fantôme”, Ethan Hunt, privé de ressources et de renfort, doit trouver le moyen de blanchir l’agence et de déjouer toute nouvelle tentative d’attentat. Mais pour compliquer encore la situation, l’agent doit s’engager dans cette mission avec une équipe de fugitifs d’IMF dont il n’a pas bien cerné les motivations…

Après Brian de Palma, John Woo et J.J.Abrams, le quatrième volet des aventures d’Ethan Hunt et de sa bande a été confié à Brad Bird pour son premier long métrage “Live”. En effet, son film précédent n’est autre que “les Indestructibles”, l’excellent film d’animation Pixar qui contenait peu ou prou les mêmes ingrédients: action,humour, action, gadgets et action! Et c’est une riche idée de lui avoir confié les rênes du nouvel épisode d’une franchise qui a toujours cherché à se renouveler. Non pas que le film soit révolutionnaire, loin de là; mais il nous sert tout ce qu’on est en droit d’attendre en allant le voir. Outre les ingrédients cités plus haut, “le Protocole fantôme” a le mérite de retrouver l’esprit de la série, en cela le plus proche de l’épisode de Palma avec en prime un doux parfum de Guerre Froide rafraîchissant après toute une brouette de films dont les méchants avaient une facheuse tendance à être très mate de peau! On en a donc pour son argent avec en particulier une scène d’escalade du plus haut hôtel du monde à Dubaï qui restera d’anthologie; Le père Tom en a encore sous la semelle!

En guise de conclusion, une impression de passage de témoin entre l’agent Hunt et l’agent Brandt (Jeremy Renner) se fait sérieusement sentir, ce qui pourrait présager d’une évolution de la franchise. L’heure de la retraite semble proche pour Tom Cruise!

Langue : Français Dolby Digital 5.1
Anglais DTS-HD Master Audio 7.1
Italien Dolby Digital 5.1
Espagnol Dolby Digital 5.1
Audiovision en anglais (pour malvoyants) Dolby Digital 5.1

Sous-titres : Français, Anglais, Néerlandais, Italien, Espagnol

Format image : 16/9 Natif

Au niveau technique, le Blu-ray cotoie les sommets! Que ce soit au niveau de l’image, à la définition parfaite et aux couleurs éclatantes, que du son (vos enceintes s’en souviendront!), c’est un pur plaisir!

LES BONUS:

 Missions acceptées :
– ça chauffe à Dubaï
– Grabuge à Vancouver

Missions impossibles :
– La tempête de sable
– Accessoires

Ce sont en fait de petits modules sur les principales scènes d’action assez intéressant notamment celui sur la scène du gratte-ciel!
– Scènes inédites avec commentaires du réalisateur Brad Bird (inclus une scène douverture) à l’intérêt assez relatif!

VERDICT:

Un Blu-ray indispensable pour les fans d’action et pour tester votre équipement!
Disponible en DVD et Blu-ray (24,99 euros) dès le 9 mai chez Paramount


CRITIQUE: MISSION IMPOSSIBLE 4 – PROTOCOLE FANTOME

Impliquée dans l’attentat terroriste du Kremlin, l’agence Mission Impossible (IMF) est totalement discréditée. Tandis que le président lance l’opération « Protocole Fantôme », Ethan Hunt, privé de ressources et de renfort, doit trouver le moyen de blanchir l’agence et de déjouer toute nouvelle tentative d’attentat. Mais pour compliquer encore la situation, l’agent doit s’engager dans cette mission avec une équipe de fugitifs d’IMF dont il n’a pas bien cerné les motivations…

Après Brian de Palma, John Woo et J.J.Abrams, le quatrième volet des aventures d’Ethan Hunt et de sa bande a été confié à Brad Bird pour son premier long métrage « Live ». En effet, son film précédent n’est autre que « les Indestructibles », l’excellent film d’animation Pixar qui contenait peu ou prou les mêmes ingrédients: action,humour, action, gadgets et action! Et c’est une riche idée de lui avoir confié les rênes du nouvel épisode d’une franchise qui a toujours cherché à se renouveler. Non pas que le film soit révolutionnaire, loin de là; mais il nous sert tout ce qu’on est en droit d’attendre en allant le voir. Outre les ingrédients cités plus haut, « le Protocole fantôme » a le mérite de retrouver l’esprit de la série, en cela le plus proche de l’épisode de Palma avec en prime un doux parfum de Guerre Froide rafraîchissant après toute une brouette de films dont les méchants avaient une facheuse tendance à être très mate de peau! On en a donc pour son argent avec en particulier une scène d’escalade du plus haut hôtel du monde à Dubaï qui restera d’anthologie; Le père Tom en a encore sous la semelle!

En guise de conclusion, une impression de passage de témoin entre l’agent Hunt et l’agent Brandt (Jeremy Renner) se fait sérieusement sentir, ce qui pourrait présager d’une évolution de la franchise. L’heure de la retraite semble proche pour Tom Cruise!