Critique Bluray: L’Expédition du Fort King

91Vkz-hQ0qL._SL1500_.jpg

Titre original Seminole
Réalisation Budd Boetticher
Scénario Charles K. Peck Jr.
Acteurs principaux
Sociétés de production Universal International Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Western
Durée 89 minutes
Sortie 12 mars 1954

LE FILM:

4

Sa bonne connaissance de la région et des indiens Séminoles vaut au lieutenant Caldwell d’être affecté dans un fort situé près des Everglades, où il retrouve des amis d’enfance, Revere Muldoon et Osceola, le chef indien Séminole. Là-bas, il doit faire face au Major Degan, son supérieur hiérarchique, partisan de l’éradication pure et simple de la tribu indienne Séminole. Le lieutenant va s’allier avec son amie Revere, dont il est amoureux, afin de tenter de rétablir la paix…

« L’Expédition du Fort King » est l’un des 20 films réalisés par Budd Boetticher entre 1950 et 1960! Il est à classer dans la catégorie des westerns pro-Indiens! Tiré d’une histoire vraie, celle des Indiens Séminoles, pacifistes et malgré cela maltraités par l’armée américaine, « l’Expédition du Fort King » n’est pas un grand film mais un western plus qu’honorable. Rock Hudson joue un soldat ami d’enfance du chef des Séminoles (Anthony Quinn) qui va être pris entre sa conscience et son devoir. Le rythme constant et la mise en scène alerte font de ce film un vrai plaisir avec un message des plus nobles!

TECHNIQUE:

4

Si les couleurs bavent parfois un peu, la copie est plutôt une réussite et la définition au rendez-vous!

BONUS:

4

On trouve ici la traditionnelle présentation de Patrick Brion ainsi qu’un long documentaire sur Anthony Quinn!

VERDICT:

4

Un western pacifiste plutôt réussi!

Disponible en Combo Bluray/Dvd (16.99 euros) chez SIDONIS

Publicités

Critique Bluray: Comanche Station

91Sh6dG6RbL._SL1500_.jpg

Réalisation Budd Boetticher
Scénario Burt Kennedy
Acteurs principaux
Sociétés de production Ranown Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Western
Durée 74 minutes
Sortie 11 décembre 1968

LE FILM:

5

Jefferson Cody, chasseur de primes, négocie avec les Comanches la remise d’une femme blanche qu’ils avaient capturée. Lors du voyage qui les ramène vers le mari, ils sont rejoints par un hors-la-loi et ses acolytes, motivés par une importante récompense promise pour la libération de la femme, mais le hors-la-loi se trouve être un ancien ennemi de Cody. Avec cette menace constante sur ces épaules et les Indiens sur le sentier de la guerre, le retour ne sera pas sans péripéties. 

Dernier des sept films que Randolph Scott a tourné sous la houlette de Budd Boetticher, « Commanche Station » sort en France huit ans après son tournage en 1960. Il s’agit clairement, même s’il n’est pas l’un des plus connus, de l’un des plus grands westerns ! Entièrement tourné en extérieur avec une utilisation éblouissante du Technicolor, « Comanche Station » condense en 1h15 tous les atouts d’un grand film: des personnages passionnants et riches, une histoire prenante, des twists à volonté et une mise en scène complètement maîtrisée, sans oublier une magnifique bande originale! INDISPENSABLE!

TECHNIQUE:

4.5

Magnifique copie, très belle définition, couleurs éclatantes et son limpide en VO comme en VF!

BONUS:

4

On trouve ici une présentation de la carrière de Budd Boetticher par Tavernier ainsi que la présentation du film par le même Tavernier ainsi que par Patrick Brion.

VERDICT:

5

Un immense western dans une édition parfaite!

Disponible en bluray (19.99 euros) chez SIDONIS