Critique: Wonder Wheel

4837171.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Réalisation Woody Allen
Scénario Woody Allen
Acteurs principaux
Sociétés de production Amazon Studios
Gravier Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame
Durée 101 minutes
Sortie 31 janvier 2017

Wonder Wheel croise les trajectoires de quatre personnages, dans l’effervescence du parc d’attraction de Coney Island, dans les années 50 : Ginny, ex-actrice lunatique reconvertie serveuse ; Humpty, opérateur de manège marié à Ginny ; Mickey, séduisant maître-nageur aspirant à devenir dramaturge ; et Carolina, fille de Humpty longtemps disparue de la circulation qui se réfugie chez son père pour fuir les gangsters à ses trousses.

Comme dans « Blue Jasmine », Woody Allen brosse le portrait d’une héroïne en perdition. Ginny, ex-actrice, a ruiné sa vie . Elle est maintenant serveuse et a brisé son mariage avec un artiste à cause de ses infidélités. Son mari actuel, Humpty, opérateur de manège, essaie de ne plus boire pour éviter d’être violent et, s’il est fou d’elle, la réciproque n’est pas vraie. Du coup, elle tente d’oublier sa vie misérable dans les bras d’un jeune maître nageur. L’arrivée de la fille d’Humpty va tout bouleverser… Woody Allen, comme dans « Blue Jasmine », reste dans le noir avec des personnages tous plus lâches et misérables les uns que les autres et offre à ses acteurs de très beaux rôles, notamment Kate Winslet et James Belushi tous les deux époustouflants. La somptueuse photo du film est également l’un des ingrédients du meilleur film du Maître depuis … Tiens… Blue Jasmine! Courez le voir surtout si c’est le dernier!

4.5

 

Publicités

Wonder Wheel: la bande annonce du dernier Woody Allen

437677.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Comme on attend le Beaujolais Nouveau, chaque année voit sortir le nouveau cru du cinéaste Woody Allen! Le 31 janvier sortira donc sur les écrans français « Wonder Wheel » avec Kate Winslet, James Belushi, Justin Timberlake et Juno Temple!

Ce film se déroule à Coney Island dans les années 1950, c’est une histoire d’amour pleine de passion, de personnages hors du commun, d’amants, d’infidélité et de gangsters.

Critique Bluray: Le Solitaire

51cPzHbr2dL

81+l8mv-S1L._SL1500_

  • Date de sortie :
    11 juin 1980
  • Réalisé par :
    Michael Mann
  • Avec :
    James CaanTuesday WeldWillie Nelson, James Belushi
  • Durée :
    2h2min
  • Pays de production :
    Etats-Unis
  • Année de production :  1980
  • Titre original : VIOLENT STREETS
  • Distributeur :
    ARTISTES ASSOCIES

LE FILM:

4.5

 

Après onze années passées en prison, Frank, un talentueux voleur de bijoux, décide de se lancer dans un dernier coup avant de se ranger pour de bon avec son amie Jessie et fonder une famille. Mais son employeur ne voit pas son avenir du même oeil et Franck se retrouve pris dans un engrenage infernal. En ressortira-t-il indemne ?

Alors que sort en salles le dernier opus de la filmographie de Michael Mann, « Hacker », Wild Side a la bonne idée de rééditer le premier film du maître, « le Solitaire ». Le découvrir après avoir vu « Drive », c’est comprendre à quel point Winding Refn s’est inspiré de ce formidable polar tant les similitudes sont légion: Même genre de typo dans le générique, même type de musique (ici Tangerine Dream), même genre de héros solitaire, même fascination pour les voitures, même désir de s’élever à travers une femme, et la liste pourrait être encore longue. Dès la première scène, un braquage de coffre fort de près de 10 minutes, la mise en scène de Mann est bluffante et sa manière unique de filmer une ville la nuit (c’est beau dirait Bohringer!) montrent déjà quel grand réalisateur sera Michael Mann. Quant à James Caan, il offre ici l’une de ses plus belles interprétations, entouré de l’excellent Tuesday Weld et de la future star James Belushi! Attention chef d’oeuvre!

TECHNIQUE:

4.5

 

Splendide copie restaurée, à savourer en VO 5.1 DTS-HD bien sûr! Dans le cas contraire, une scène inédite non doublée apparaître en cours de projection!

BONUS:

4

 

On trouve ici une interview de James Caan qui multiplie les anecdotes passionnantes sur le tournage, comme les journées de travail de 17 h! Evidemment, on trouve avec le bluray le traditionnel ouvrage. Ici, c’est un recueil d’interviews qu’a accordé Michael Mann au regretté Michael Henry Wilson, sur le Solitaire mais également Ali, Collateral et Public Ennemies!

VERDICT:

4.5

 

Un chef d’oeuvre annonciateur d’un grand metteur en scène!

Disponible en coffret DVD/Bluray/Livre chez Wild Side Video

CRITIQUE BLU-RAY: DOUBLE DETENTE

51E1pbFzopL__SL500_

LE FILM: 6.5/10

Ivan Danko, un policier russe, est envoyé à Chicago pour ramener Rostavili, le trafiquant de drogue responsable de la mort de son coéquipier. Le criminel, tombé aux mains de la police américaine dès son arrivée, attend d’être extradé. Mais, durant le transfert, il s’échappe et Danko doit, par la force des choses, s’associer à la police locale pour retrouver le fugitif.
Il fait équipe avec Art Ridzik, un policier bougon qui connaît Chicago sur le bout des doigts. Malgré toutes leurs différences, les deux hommes vont devoir se serrer les coudes pour récupérer le criminel et empêcher une transaction de drogue faramineuse.

En 1987, Walter Hill a encore un certain talent et Arnold Schwarzenegger est au sommet: le réalisateur et la star autrichienne font alors équipe pour ce Double Détente dans un genre quasiment inventé par Hill, le Buddy Movie.

Schwarzenegger est ici associé à James Belushi (dans le dernier rôle intéressant de sa carrière!); l’un est un policier russe monolithique à la force titanesque et l’autre un flic ricain vulgaire et magouilleur. Les deux font équipe pour arrêter un gangster russe en fuite aux Etats-Unis. Bourré d’humour axé sur l’opposition Danko/ Ridzik, le film enchaîne les scènes d’action à la violence assez frontale et doit sa réussite à un casting assez réjouissant qui rassemble, outre le duo vedette, des gueules comme Peter Boyle, Ed O’Ross, Larry Fishburne ou encore la jolie Gina Gershon. En plein règne Reagan, Double Detente a le mérite de montrer une collaboration positive entre l’est et l’ouest!

TECNHIQUE: 4/10

L’apport HD est réduit au néant tant le rendu de la copie est proche du simple DVD! Une définition plus que moyenne, du grain à revendre…

BONUS: 5/10

Outre la bande-annonce, on trouve un sujet sur Schwarzenegger et un sur le contexte politique.

Bof…

VERDICT:6.5/10

Un film d’action très réussi mais avec un bluray équivalent au DVD…

Disponible en Bluray chez Studiocanal (9,99 euros)