Critique Dvd: Still Alice

71kk+cA8wYL._SL1500_

  • Date de sortie salles:
    18 mars 2015
  • Réalisé par :
    Richard Glatzer, Wash Westmoreland
  • Avec :
    Julianne Moore, Kristen Stewart, Kate Bosworth…
  • Durée :
    1h41min
  • Pays de production :
    Etats-Unis
  • Année de production :  2014
  • Titre original : Still Alice
  • Distributeur :
    Sony Pictures Releasing France

LE FILM:

3.5

Mariée, heureuse et mère de trois grands enfants, Alice Howland est un professeur de linguistique renommé. Mais lorsqu’elle commence à oublier ses mots et qu’on lui diagnostique les premiers signes de la maladie d’Alzheimer, les liens entre Alice et sa famille sont mis à rude épreuve. Effrayant, bouleversant, son combat pour rester elle-même est une magnifique source d’inspiration…

Des mélodrames hollywoodiens sur la maladie, on en a vu à la douzaine et ce « Still Alice » ne réserve donc pas franchement de surprises. Toutefois, si la mise en forme reste académique pour ne pas dire proche du téléfilm, ce « Still Alice » se distingue sur deux points. Le scénario est très bien écrit, d’une grande finesse et évite un excès de pathos souvent fatal à ce genre de projets. Par ailleurs, l’interprétation de Julianne Moore, lauréate de l’Oscar pour son rôle, est sidérante de justesse et d’émotion. Quant au reste du casting, il est à l’avenant avec une Kristen Stewart comme souvent impeccable en fille combative et Alec Baldwin en mari désemparé. Emouvant et poignant!

TECHNIQUE:

4

Pour le support, le résultat est plus que satisfaisant!

BONUS:

2

Outre des bandes annonces, on trouve un court making of qui met en valeur le travail de Julianne Moore et sa collaboration avec une malade.

VERDICT:

3.5

Un mélodrame poignant remarquablement interprété!

Disponible en DVD (19.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez SPE

Critique Dvd: The Fear

51JR9-HpsIL

LA SERIE: 9/10

Richie Beckett, ancien patron du crime organisé, reconverti en entrepreneur, rêve de reconstruire West Pier, une zone abandonnée de la ville de Brighton. Lorsque la mafia albanaise s installe dans le quartier, les fils de Richie, Cal et Matty, envisagent de profiter de leur réseau mais face aux méthodes de travail des nouveaux arrivants, ils sont vite désemparés. Pour protéger sa famille, Richie s apprête à reprendre du service ; il doit cependant faire face à des absences répétées qui le plongent peu à peu dans une folie irréversible et dévastatrice.

L’actualité multiplie les exemples de séries TV de tous formats qui surpassent souvent la production cinématographique avec toujours plus de moyens et l’avantage de la durée qui permet d’exploiter au mieux les personnages. La télé britannique n’est pas avare en séries de qualité comme récemment Broadchurch, Sherlock ou Luther.

TheFear_GQ_03Dec12_channel4_b_642x390

The Fear est une nouvelle réussite qui mérite vraiment le coup d’oeil! Très courte, la série ne comporte que 4 épisodes d’une cinquantaine de minutes mais elle n’en est pas moins riche. Si le postulat de départ n’a rien de très original, nous laissant croire à une énième confrontation entre deux familles de gangsters, celle du vieux Richie et la récemment implantée mafia albanaise, les scénaristes nous offrent un tournant narratif de taille assez rapidement. Non seulement Richie doit affronter la concurrence mais il doit également apprendre à vivre avec une maladie insidieuse qui perturbe sa mémoire et ses réactions!

Très noire, la série bénéficie d’une mise en scène inspirée et de quelques accès de violence assez crue mais surtout de l’interprétation phénoménale du toujours très bon Peter Mullan, tantôt antipathique tantôt émouvant aux larmes! Une grande mini-série!

TECHNIQUE: 9/10

Pour le support, c’est impressionnant de définition! On dirait de la HD!

BONUS: 0/10

Rien, dommage…

VERDICT: 9/10

Une série à ne pas manquer!

Disponible en DVD (19.99 euros) chez Editions Montparnasse dès le 6 mai