Critique Bluray: A star is born

6189bvo+8XL._SL1000_.jpg

Réalisation Bradley Cooper
Scénario Bradley Cooper
Eric Roth
Will Fetters
Acteurs principaux
Sociétés de production Warner Bros.
Live Nation Productions
MGM
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre DrameMusicalRomance
Durée 136 minutes
Sortie 3 octobre 2018

LE FILM:

3

Star de country un peu oubliée, Jackson Maine découvre Ally, une jeune chanteuse très prometteuse. Tandis qu’ils tombent follement amoureux l’un de l’autre, Jack propulse Ally sur le devant de la scène et fait d’elle une artiste adulée par le public. Bientôt éclipsé par le succès de la jeune femme, il vit de plus en plus de mal son propre déclin…

Pour son premier film en tant que réalisateur, Bradley Cooper réinvestit le classique « A star is born » pour la quatrième fois dans l’histoire du Cinéma. Pour interpréter le rôle de la star naissante, il fait confiance à la pop star Lady Gaga et il interprète lui-même le rôle de Jackson Maine, le chanteur reconnu qui lui donnera sa chance et l’épousera. Le film vaut pour ses scènes de concert vraiment bien mises en scène et très immersives ainsi que pour la BO folk des plus emballantes, avec une mention spéciale à « Shallow » qui donne au film sa meilleure scène avec dressage de poils assuré. Bradley Cooper offre une prestation très convaincante en musicien (chose qu’il n’était pas à la base!) avec un travail remarquable sur la voix. La chanteuse s’en sort plus que bien et permettra à ceux qui ne la connaitraient pas encore de découvrir sa voix phénoménale. A part ça, ceux qui ont vu l’une des versions précédentes n’auront guère de surprise tant Cooper a respecté à la lettre l’histoire originale mais les amateurs de mélo sirupeux écraseront à coup sûr leur petite larme!

TECHNIQUE:

4.5

Un pur régal à tous les niveaux et une ambiance de concert totalement dingue!

BONUS:

3.5

Outre les séquences musicales isolées et quelques clips, on trouve également des scènes coupées et un « making of » d’une trentaine de minutes sympathique!

VERDICT:

3

Les amateurs de romantisme échevelé apprécieront!

Disponible en DVD et Bluray (24.99 euros) chez Warner Bros

Publicités

Critique Dvd: Une Enfance

81yOPTcaZ4L._SL1500_

Réalisation Philippe Claudel
Scénario Philippe Claudel
Acteurs principaux
Sociétés de production Les Films du Losange
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre drame
Durée 100 minutes
Sortie 23 septembre 2015

LE FILM:

3

 

 

Au cours d’un trop long été, Jimmy, un enfant de 13 ans que les circonstances forcent à devenir trop vite adulte, se cogne aux limites de sa petite ville et de sa vie heurtée, entre une mère à la dérive et un beau-père qui la tient sous sa coupe.

Le quatrième film de Philippe Claudel, en partie autobiographique, a le désavantage de sortir après une flopée de films sur l’enfance au sujet très similaire. On pense entre autres au « Géant égoïste », « Jack », « l’enfant d’en haut » ou plus récemment « la Tête haute ». Tous les poncifs sont donc réunis avec le beau-père alcoolique et drogué, au chômage, violent, la mère soumise, au chômage, droguée elle aussi et le gamin, obligé de s’occuper de son petit frère, faire les courses et même ramener la drogue à la maison. Toutefois, on finit tout de même à s’attacher au petit Alexi Mathieu, révélation du film!

TECHNIQUE:

4

 

 

Sans souci!

BONUS:

3.5

 

 

On trouve ici une interview du réalisateur, quelques scènes coupées très intéressantes et des images du tournage avec un commentaire poétique du cinéaste .

VERDICT:

3

 

 

Déjà vu mais attachant.

Disponible en DVD (19.99 euros) chez Les Films du Losange

CRITIQUE: SPRING BREAKERS

l-affiche-du-film-spring-breakers

Pour financer leur Spring Break, quatre filles aussi fauchées que sexy décident de braquer un fast-food. Et ce n’est que le début… Lors d’une fête dans une chambre de motel, la soirée dérape et les filles sont embarquées par la police. En bikini et avec une gueule de bois d’enfer, elles se retrouvent devant le juge, mais contre toute attente leur caution est payée par Alien, un malfrat local qui les prend sous son aile…

Sur un scénario assez mince, Harmony Korine réussit à la fois une expérience sensorielle à l’énergie dévastatrice et parvient également à dresser un portrait peu rassurant d’une jeunesse qui ne connaît plus de limites. Avec un traitement très original de la photo, du son et du montage, Korine nous convie à un bad trip démarrant dans une première partie qui semble glorifier le comportement de ses héroïnes: drogue, alcool et sexe sont les maître mots. Puis, petit à petit, le fun se transforme en cauchemar assez glauque qui n’est pas sans rappeler le cinéma de Larry Clark, ce qui est loin d’être une coïncidence, Korine étant le scénariste de ce dernier sur plusieurs de ses films.

Côté interprétation, la surprise vient de la performance de James Franco en gangsta rappeur avec dents en or et tresses plaquées; les jeunes demoiselles, très mignonnes au demeurant, n’ont pas grand chose à se mettre sous la dent, vue la faible épaisseur du rôle qu’elles ont à jouer. Reste un film plus intéressant sur la forme que sur le fond même si Korine a la riche idée de ne pas porter de jugement, exercice souvent périlleux. Spring Breakers se permet même quelques scènes assez jubilatoires comme une interprétation d’un tube de Britney Spears par le personnage interprété par James Franco.

Gros hic toutefois: la façon dont le film est vendu, visant un public ado alors que la simple interdiction aux moins de douze ans est proprement scandaleuse! Oui, disons-le, ce film est loin d’être pour les enfants!

NOTE: 7/10

 

CRITIQUE DVD: A COEUR OUVERT

81GGz4ue2rL__AA1500_

LE FILM: 7.5/10

Mila et Javier sont tous deux chirurgiens du coeur. Mariés depuis dix ans, ils ont deux passions : leur amour et leur métier. Mais Mila tombe enceinte, contre toute attente, et la perspective d’un enfant remet en cause l’équilibre de leur relation. Le penchant pour l’alcool de Javier devient alors une réelle menace…

Adapté  du roman « Remonter l’Orénoque » de Mathias Énard, cet « A coeur ouvert » ravira les amateurs de mélodrame, et il n’y a rien de péjoratif là-dedans!

En filmant au plus près de ses personnages, Marion Laine dresse un beau portrait de couple, avec ces deux êtres dont l’équilibre est menacé par l’alcool mais qui réussissent à vivre avec ce problème, jusqu’à l’annonce de l’arrivée d’un enfant qui change la donne. C’est assez bien écrit, mis en scène avec délicatesse et parfois même avec une certaine poésie et c’est surtout remarquablement interprété par deux acteurs en parfaite osmose, Juliette Binoche et Edgar Ramirez! Un film à découvrir!

TECHNIQUE: 8/10

RAS que ce soit au niveau de l’image que du son, un DVD très correct!

BONUS: 6/10

Outre quelques scènes coupées, on trouve un court mais intéressant making-of avec notamment un zoom sur le chirurgien qui conseilla les acteurs!

VERDICT: 7.5/10

Un beau mélodrame porté par deux grands comédiens!

Disponible en DVD (19,99 euros) chez TF1 Video
Découvrez d’autres films sur Cinetrafic dans des catégories aussi diverses et variées que celle consacrée au film romantique ou celle du film d’amour