Critique Bluray: The Last Face

81i0HeXS82L._SL1500_.jpg

Réalisation Sean Penn
Scénario Erin Dignam
Acteurs principaux
Sociétés de production River Road Entertainment
FilmHaven Entertainment
Gerber Pictures
Matt Palmieri Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame
Durée 131 minutes
Sortie 11 janvier 2017

LE FILM:

1

Au Libéria, pays d’Afrique ravagé par la guerre, le docteur Miguel Leon, médecin humanitaire, et le docteur Wren Petersen, directrice d’une ONG, tombent passionnément amoureux l’un de l’autre. S’ils sont tous les deux engagés corps et âme dans leur mission, ils n’en sont pas moins profondément divisés sur les politiques à adopter pour tenter de régler le conflit qui fait rage. Ils devront surmonter leurs clivages et le chaos qui menace d’emporter le pays tout entier – sous peine de voir leur amour voler en éclats…

Cinquième film de Sean penn réalisateur, « The Last Face » fut présenté l’an dernier au Festival de Cannes et subit l’un des plus gros lynchages critiques de l’Histoire de l’événement. L’heure est donc venue, alors que le film s’apprête à débarquer dans nos salons, de juger une oeuvre considérée comme un naufrage. Malheureusement, malgré l’alcool et le manque de sommeil, les festivaliers avaient vu juste. Si l’on comprend ce qui a séduit et motivé l’humaniste Penn dans ce projet aux ambitions louables, de mettre en lumière le travail des humanitaires aux quatre coins du globe et les lacunes des grandes nations, la forme est un ratage complet. Le film se concentre essentiellement sur une bluette surréaliste entre deux médecins (Javier Bardem et Charlize Theron) et s’appuie sur des dialogues totalement ridicules. Quant à la mise en scène, Penn est à la peine et multiplie les ralentis grotesques sur une musique pompeuse… Long, mal foutu, involontairement drôle, à montrer dans les écoles de Cinéma…

TECHNIQUE:

4.5

Une copie splendide à tous niveaux!

BONUS:

Aucun bonus ici, pas même une bande annonce!

VERDICT:

1

Un fiasco…

Disponible en DVD (14.99 euros) et Bluray (16.99 euros) chez TF1 VIDEO dès le 23 mai

Publicités

Critique Dvd: Hope

81jLOp9OjvL._SL1500_

  • Date de sortie salles:
    28 janvier 2015
  • Réalisé par :
    Boris Lojkine
  • Avec :
    Justin Wang, Endurance Newton, Dieudonné Bertrand Balo’o…
  • Durée :
    1h31min
  • Pays de production :
    France
  • Année de production :  2014
  • Distributeur :
    Pyramide distribution

LE FILM:

4

En route vers l’Europe, Hope rencontre Léonard. Elle a besoin d’un protecteur, il n’a pas le coeur de l’abandonner. Dans un monde hostile où chacun doit rester avec les siens, ils vont tenter d’avancer ensemble, et de s’aimer.

Avec Hope, il ne s’agit pas ici d’espoir quant au sort de ceux que l’on nomme les « migrants », population quittant l’Afrique pour un hypothétique eldorado nommé Europe. Hope, c’est le prénom de l’une d’entre elles, jeune nigériane qui, grâce à sa rencontre avec Léonard, jeune migrant camerounais, pourra peut-être rêver à une vie meilleure. Pour son premier long métrage de fiction, Boris Lojkine réussit à donner visage humain à ces « migrants », à travers la rencontre de Hope et Leonard et leur périple et remplit parfaitement sa mission. Il parvient à conserver sa rigueur documentaire avec une description très précise des conditions de vie de cette population (leur vie dans les ghettos, les passeurs, les « chairman », ces gouverneurs auto-proclamés, etc…) tout en respectant les différentes langues pratiquées par les différentes ethnies. Il parvient également à nous passionner et nous émouvoir pour ses personnages à travers ce terrible « road movie »  et ce, toujours avec pudeur, que ce soit dans les scènes dures ou dans une scène d’amour des plus sobres. Son casting d’amateurs est une parfaite réussite, notamment l’émouvante Endurance Newton.

Hope réussit à allier justesse documentaire et émotion cinématographique pour un coup d’essai en forme de coup de maître!

Ne le ratez pas!

TECHNIQUE:

4

Rien à signaler, correct pour le support!

BONUS:

2

Outre les bandes annonces, on trouve trois scènes coupées. Dommage qu’il n’y ait rien sur le tournage proprement dit. Un livret de 20 pages sur le film est joint à cette édition.

VERDICT:

4

Un coup d’essai instructif et émouvant!

Disponible en DVD (19.99 euros) chez Pyramide Video

CRITIQUE DVD: TABOU

416rctz+LgL

LE FILM: 9/10

Une vieille femme au caractère bien trempé, sa femme de ménage capverdienne, une voisine dévouée aux causes humanitaires vivent sur le même palier d’un immeuble de Lisbonne. Quand la vieille femme meurt les deux autres découvrent un épisode d’une partie de sa vie : une histoire d’amour, une scène de meurtre dans une Afrique directement sortie d’un film d’aventure.

Véritable OVNI cinématographique, le troisième film de Miguel Gomes (premier à sortir chez nous), Tabou, réussit à se révéler comme une expérience totalement inédite tout en restant chargé d’influences très diverses.

Intégralement en noir et blanc, le film débute par un prologue exotique digne d’un film colonial des années 20, nous laissant un peu perplexe, ne sachant pas très bien à quoi nous attendre. Puis le film débute enfin par une première partie intitulée « Paradis Perdu » qui se déroule à Lisbonne de nos jours. On y suit trois femmes dont une, la plus âgée, paraît parfois perdre la tête tenant des propos plus ou moins confus. C’est la partie moderne du film, tournée en 35 mm. A la moitié du film, la seconde partie « Paradis », qui se déroule en Afrique revient sur les traces du passé de la vieille femme et tend à expliquer ses propos. Cette dernière partie, tournée en 16mm, est muette, à l’exception des bruits de fond, et narrée par un personnage apparu à la fin de la première partie. Une fois ces trois parties assemblées, le film trouve toute sa cohérence tel un puzzle enfin reconstitué.

Citant tantôt Murnau (ne serait-ce qu’à travers le titre), tantôt Pollack ( avec un côté très Out Of Africa dans sa troisième partie), Gomes réussit dans le même film à rendre un vibrant hommage au cinéma muet, à raconter une histoire d’amour déchirante tout en évoquant le passé colonialiste de son pays. Remarquable ambitieux, le film de Miguel Gomes se paie le luxe d’être non seulement passionnant mais d’être extrêmement ludique de bout en bout.

Une pure merveille!

TECHNIQUE: 9/10

Rien à redire à ce DVD absolument impeccable!

BONUS: 9/10

Outre un passionnant entretien avec le réalisateur bien que moyennement audible (le réalisateur s’exprime dans un Français moyen et la prise de son n’est pas des meilleures!), on trouve deux courts-métrages du cinéaste ainsi qu’un livret contenant le scénario des scènes coupées.

VERDICT: 9.5/10

Un DVD incontournable! Fabuleux!

Disponible en double DVD (24,99 euros) chez Shellac Sud

PREVIEW: FELINS, LE NOUVEAU DISNEYNATURE

En Afrique, au Kenya, dans l’une des régions les plus sauvages du monde, les animaux vivent libres et loin des hommes.

Au sud du fleuve qui divise ces magnifiques terres, règne le clan des lions mené par Fang. La lionne Layla y élève la jeune Mara. Entre chasse et liens familiaux puissants, c’est la vie d’une famille qui s’écrit. Au nord du fleuve, le lion Kali et ses quatre fils rêvent d’étendre leur territoire. Bientôt, les eaux seront assez basses pour que les maîtres du nord tentent leur chance au sud…

                Dans cet environnement où chacun joue sa survie chaque jour, Sita, une splendide femelle guépard, tente d’élever seule ses petits. Au fil des saisons, tous ces destins vont se croiser à travers une histoire qui n’est ni inventée ni mise en scène, mais captée comme jamais auparavant, de sa bouleversante intimité à sa spectaculaire beauté.

 SORTIE LE 1er FEVRIER 2012!

Action, humour et émotion : tous les ingrédients d’une grande aventure cinématographique à découvrir uniquement sur grand écran.

 

Retrouvez « Félins » sur Facebook