Critique: Kaamelott Premier Volet

RéalisationAlexandre Astier
ScénarioAlexandre Astier
MusiqueAlexandre Astier
Acteurs principauxAlexandre Astier
Franck Pitiot
Thomas Cousseau
Jean-Christophe Hembert
Anne Girouard
Sociétés de productionRegular Production
Pays d’origine France
GenreComédie d’aventure
Heroic fantasy
Durée120 minutes
Sortie21 juillet 2021

Le tyrannique Lancelot-du-Lac et ses mercenaires saxons font régner la terreur sur le royaume de Logres. Les Dieux, insultés par cette cruelle dictature, provoquent le retour d’Arthur Pendragon et l’avènement de la résistance. Arthur parviendra-t-il à fédérer les clans rebelles, renverser son rival, reprendre Kaamelott et restaurer la paix sur l’île de Bretagne ?

Alors que sa série « Kaamelott » diffusée sur M6 est devenue culte pour des millions de fans, Alexandre Astier s’est attelée à une adaptation ciné, à travers une trilogie dont le premier volet vient de sortir. Pas spécialement fan ni connaisseur de cette parodie télévisuelle des aventures du Roi Arthur, j’y allais donc sans trop savoir à quoi m’attendre, si ce n’est à me fendre la poire! Que nenni! Ce premier volet étire durant deux longues heures une histoire un peu confuse et surtout très peu drôle… Quelques gags ou répliques parviennent à arracher quelques sourires mais l’ensemble est terriblement laborieux et tellement peu cinématographique! Il est probable que ce film ait été conçu dans le seul but de satisfaire sa communauté de fans mais les autres resteront sur leur faim, sans trop savoir s’il faut s’infliger deux volets de plus…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s